La Ronce d’Or, tome 2 : la Peinture de Sang de JV Jones

4ème de couverture :


Après un combat sans merci, Tessa a été séparé de Ravis et est parvenue à l’abbaye de l’île Ointe. Attaquée la nuit de son arrivée par une créature mi-homme mi-démon, elle réussit à s’enfuir et se réfugie dans la grotte où le frère Avaccus, dernier scribe de l’île à pratiquer la sorcellerie, est confiné depuis plus de vingt ans. Ce dernier va lui révéler la véritable nature de la Ronce d’or…

———————————————–

Je remercie Livraddict.com et les Editions du Livre de Poche pour ce nouveau partenariat ! La chronique du tome 1 se trouve ici.

———————————————–

Après avoir bien aimé « Les motifs de l’Ombre », j’attendais avec impatience l’édition en poche de « La Peinture de Sang », la deuxième partie de la Ronce d’Or. Edité aux Etats-Unis en un seul bloc de 1000 pages, ce roman initiatique de fantasy est l’opposé d’un Seigneur des Anneaux alliant créatures fantastiques et batailles gigantesques. Ici, on a une histoire moins explosive, s’attardant plus sur ces héros et sonne assez réaliste. En effet, on est dans un monde parallèle médiéval où deux patries s’affrontent. La fantasy n’apparait que sous la forme des harras, ces hommes transformés en démons par la magie de la Ronce d’Or.

Les chapitres sont faciles à lire, bien découpés par personnages. On retrouve donc tout d’abord le mercenaire Ravis qui accompagne la belle Tessa dans sa quête d’informations. Lorsque les 2 héros sont séparés, d’un côté, on en apprend beaucoup plus sur Ravis (son passé, sa famille… ) et d’un autre, on constate que Tessa arrive à bien se débrouiller, seule dans son monde dangereux. Comme l’illustre la couverture du Livre de Poche, elle devra notamment faire face à une créature envoyé par l’ennemi.

Outre ces 2 héros partis sur l’île de Maribane, on continue à suivre le noble prince, Camron de Thorn, et Izgard de Garizon. Celui-ci n’a soif que de sang et de pouvoir. Classique et un peu redondant, je n’ai pas vraiment apprécié les parties sur ce personnage, je le trouve très antipathique, sans coeur et on n’attend vraiment qu’une chose : qu’il meure avec souffrance. J’ai d’ailleurs apprécié qu’on ne s’attarde pas trop sur lui dans la deuxième partie du roman. Sa femme Angeline et son petit chien m’ont encore plus endormis. Seule la fin m’a enjoué.

Cette fin arrive d’ailleurs un peu rapidement. J’aurais aimé que l’épilogue dure plus longtemps, histoire de savoir en détails comment les personnages allaient évoluer. Mais ne vous inquiétez pas, on a quand même quelques pistes et j’avoue que c’est plus par envie d’un tome 3 que par frustation que je dis ça. Je me suis attaché à ces personnages, j’ai combattu avec Ravis et Camron, j’ai enluminé avec Tessa, j’ai couru dans l’eau sombre de l’île d’Ointe avec elle, etc.

Conclusion : ce tome 2 est mieux construit, plus équilibré, avec beaucoup d’actions et de réponses aux questions restées en suspens à la fin du tome 1.

Note globale : 8,5 / 10

  3 commentaires

  1. Avatar
    heclea
    1 avril 2010 at 7 h 07 min

    Une chouette lecture pour moi aussi !

  2. Avatar
    Phooka
    30 avril 2010 at 9 h 07 min

    Moi aussi j'ai préféré le tome 2 au tome 1! Une lecture très agréable! ;)

  3. Avatar
    Lord Orkan Von Deck
    10 mai 2010 at 13 h 19 min

    J'aimerais beaucoup lire le premier pour me faire une idée, mais ce sera en occasion ou ce ne sera pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.