Le Gardien du Testament de Eric Van Lustbader


Résumé :

Dexter Shaw, membre éminent d’un ordre religieux très secret et très ancien, meurt dans une explosion sous les yeux de son fils Brav. Accident ou attentat ? Brav hérite de la mission de son père : gardien du Testament du Christ. Pour cela, il doit retrouver le précieux document en décodant les indices laissés par Dexter Shaw. Mais ils sont nombreux sur la piste de ce Testament… L’ordre religieux envoie Jenny, une jeune femme belle et volontaire, assister Brav. Or Jenny disparaît à Venise en même temps qu’un de leurs alliés est assassiné. Coïncidence ? Dans ce jeu de piste savant, entre Europe et Moyen-Orient, un climat de paranoïa s’installe. Brav devra-t-il faire cavalier seul ?

—————————————–

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un partenariat entre Livraddict (mon petit site sympa, n’hésitez pas à aller le visiter) et les Editions du Livre de Poche. Merci à eux pour ces belles éditions.
—————————————–

Chronique :

Eric Van Lustbader est un écrivain américain que je ne connaissais pas encore, du moins, je n’avais encore jamais lu l’un de ces romans. Je le connaissais de nom comme le nouvel homme derrière Jason Bourne, un personnage créé par Robert Ludlum. Bourne a été adapté au cinéma (avec Matt Damon, dans le rôle titre) et j’en suis un fan invétéré. D’ailleurs, j’aurais bientôt le fameux pavé Ludlumien du Livre de Poche qui regroupe la trilogie livresque, 2000 pages de bonheur, un vrai dico d’action et d’espionnage ! Van Lustbader a donc écrit une nouvelle trilogie Bourne après la mort de Ludlum mais continue à écrire aussi d’autres thriller comme ce Gardien du Testament.

Annoncé comme un thriller historique à la Da Vinci Code, je suis très déçu sur ce point. En effet, l’Histoire avec un grand H est très peu présente ! On nous parle d’un combat entre les membres de l’Ordre et les Chevaliers de St-Clément mais le fond du bouquin n’est pas vraiment mis en avant. Pas de passages historiques, de recherches de tableaux ou de descriptions de bâtiments comme Dan Brown sait si bien le faire. Ici, on reste dans l’action ! C’est un vrai thriller quoi. Donc, attention à ne pas vous méprendre.

Passé cette déception, j’ai été emballé. Normal direz-vous, je suis fan de Jason Bourne, je suis fan d’action, je suis le bon public. Reste que malgré tout, passé 300 pages (sur 630), je commence à m’ennuyer… Aie ! On apprend trop vite les traitres et ça manque de rebondissements de situations. Bref, je n’ai jamais été surpris et le road trip de Brav Shaw a commencé à me pomper. On suit une série d’action plus ou moins intéressante sans véritablement vouloir savoir la fin.

Malgré ces critiques, plusieurs passages m’ont bien plu, notamment au début, la course poursuite dans le cimetière à Washington avec les Italiens à leur trousse, ensuite, le petit road-trip entre Paris et Saint-Malo (moi qui connait bien cette région, ça m’a intéressé en tout cas) et enfin la fin à Trébizonde qui est bien rythmé et où les révélations qu’on attend depuis 400 pages arrivent enfin. Le duo Brav-Jenny m’a également bien plu. Leur séparation, bien que nécessaire pour donner du dramatique au bouquin, m’a malheureusement coupé dans ma lecture. C’est peut-être même le pivot du livre, après ce passage, j’ai trouvé ça bien moins intéressant. Bref, ça reste un bon thriller mais s’il avait été un peu plus court pour donner du punch à l’action et si Van Lustbader avait un peu plus documenter ou justifier son histoire, ça l’aurait rendu meilleur.

—————————————–
Note globale : 3 / 5
—————————————–
—————————————–

A bientôt pour une nouvelle chronique partenariat Livraddict-Points : Ceux qu’on aime de Steve Mosby.

  2 commentaires

  1. Avatar
    Anne Sophie
    12 février 2010 at 18 h 14 min

    je vais laisser ça de côté…

  2. Avatar
    feebourbonnaise
    14 février 2010 at 8 h 41 min

    Je n'ai pas encore terminé mais c'est vrai que là, je trouve ça long et j'ai hâte que ça se termine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.