Mai 2022

Retour sur mon mois de mai.

 

Lecture

Je n’ai pas beaucoup lu ce mois-là. Toujours The Expanse T1 en cours de lecture.

 

Jeux vidéo

Je continue ma bonne série avec 88,5 heures de jeu, soit 2,8 heures/jour.


Toujours 8 jeux joués dans le mois. On retrouve mes jeux de l’année, que ça soit Elden Ring, Forza Horizon 8, ou Pokémon Arceus.

 

Elden Ring (2022 – PS5)
+29,5h => 94,5h – Continué

J’approche des 100h en 3 mois, vraiment un exploit pour moi. Quel univers incroyable aussi !

Avec les succès PlayStation, je peux dire que j’ai commencé le mois en fanfare, en battant enfin Rennala ! Autant sa P1 est hyper facile, autant sa P2 est compliquée. 

Après, je n’ai pas voulu continuer sur le Plateau d’Altus, je suis reparti en arrière explorer les terres putréfiées de Caelid, où j’ai atteint le château du Lion Rouge, où j’ai combattu et vaincu Radahn. Un combat assez épique. J’adore son chara-design et son attaque du ciel complètement démesuré. Comme à chaque gros combat, au début, j’ai cru que je n’y arriverai jamais, mais au final, avec toutes les invocations, je l’ai eu !

Ce combat débloque la magnifique ville souterraine de Nokron, où on combat et débloque la Larme Imitatrice qui sera bien utile ensuite ! J’ai aussi vaincu les 2 Esprits Ancestraux.

Bref, je trouve que j’avance bien à mon rythme. Je ne sais pas comment font certains joueurs pour jouer autant en peu de temps. Et pire, les journalistes. C’est limite dommage pour eux de ne pas pouvoir profiter calmement du jeu. Faut sacrifier ses soirées/nuits ou ne pas travailler pour y mettre autant de temps. moi voilà, ce n’est pas ma manière de « consommer ». Que ça soit les séries ou les jeux, je n’arrive pas à binger quelque chose, j’aime bien faire durer, partir sur différents chemins en même temps et profiter. C’est comme ça que j’ai kiffé Red Dead 2 et Death Stranding, sans frôler l’overdose. Quand j’en ai marre, je fais des pauses et j’en ai eu quelques-unes avec Elden Ring. Je pense que c’est nécessaire pour de tels jeux, limite trop grands. Mais on doit être maso, on y revient toujours, pour se faire mal, mais aussi, heureusement, se faire du bien.

 

Trek to Yomi (2022 – PC)
8,5h – Terminé

J’ai pu jouer à ce petit jeu indé grâce au Game Pass. On joue dans un univers médiéval japonais, en scrolling horizontal, tout en noir & blanc. On est clairement dans un hommage au cinéma japonais. C’est d’ailleurs le (seul?) grand intérêt du titre.

On profite de très belles scènes mais heureusement que l’histoire ne dure pas trop longtemps, car le gameplay est assez répétitif. Surtout quand on est nul en combat comme moi. Je ne captais pas toujours le timing des parades. J’y ai passé 8h en explorant bien, mais, normalement, en 5-6h, c’est plié.

 

Assetto Corsa Competizione (2018 – PC)
20h – Commencé

Haha, le mois de mai marquait donc le début de ma découverte d’ACC, une simulation sportive ultra poussée. On y joue qu’avec des voitures GT3 sur 11 circuits officiels (un peu plus si on ajoute les DLCs). Perso, après avoir tâtonné entre la McLaren, la BMW ou la Porsche, je suis parti sur la Ferrari 488 GT3 et je n’y change plus.

Je trouve sa conduite assez stable pour débuter. Je prends circuit par circuit et je participe à des courses online pour m’entrainer. Je suis éclaté au sol, je finis souvent dernier (ou dans le bac à gravier), mais je kiffe bien ! C’est exigeant, ça demande de l’investissement, mais c’est tellement satisfaisant de voir la progression au fur et à mesure des heures d’entrainement sur un même circuit.

 

Séries

Je relance enfin la machine séries après quelques mois plus light !


Je suis revenu à mon niveau de janvier, avec 50 épisodes en 35,5h, soit 1,6 épisode et 1,1h par jour.

J’ai terminé 6 saisons ! \o/

 

The Book of Boba Fett (Le Livre de Boba Fett) saison 1
7 épisodes de 50 min
Diffusée sur Disney+ de décembre 2021 à février 2022
Fiche Seriebox

Je pense qu’il n’y a pas besoin de présenter Boba Fett. Cette série aura beaucoup fait parler, avec des retours assez négatifs. Elle souffre évidemment de la comparaison avec The Mandalorian, qu’elle remplace cette année. Mais la deuxième partie de saison est clairement une saison 2.5 de Mando. C’est ce qui fait sa force et sa faiblesse en fait. Autant ces épisodes sont cools, autant ça relègue le personnage principal en arrière-plan. Il me semble même qu’il n’apparait pas dans l’un d’entre eux… Comme si les scénaristes s’étaient rendu qu’ils n’avaient grand chose à raconter. De plus, ceux qui n’auront pas regardé The Book of Boba Fett ne comprendront rien à The Mandalorian quand ils reprendront à la saison 3.

Globalement, j’ai bien kiffé pourtant, malgré cette dissonance. Malgré aussi certains personnages un peu trop funky, comme ce club de loubards de l’espace en Vespa et certains combats irréalistes où des robots énormes ne savent encore pas viser.

Oui, c’est mitigé. Ce n’est pas un échec, mais que tout n’a pas marché. Je trouve qu’on reste dans un univers Star Wars cohérent, qui prône l’aventure et une certaine nostalgie des anciens films, mais que l’histoire et sa structure n’étaient pas maitrisées. Je ne dirais malgré tout pas non à une saison 2, s’ils trouvent de bonnes histoires à notre bon vieux Boba.

 

The Flash saison 6
19 épisodes de 40 min
Diffusée sur The CW d’octobre 2019 à mai 2020
Fiche Seriebox

Les saisons de Flash se suivent et se ressemblent. L’évènement de cette saison 6 était Crisis in Infinite Earths, qui a occupé toute la première partie de saison. L’épisode cross-over était cool, mais les autres épisodes indépendants ne m’ont pas vraiment marqué.

Les 2 méchants de la saison étaient encore bof, avec Bloodwork et Eva « Mirror Monarch » McCullough. J’aime toujours bien l’équipe, il y a quelques épisodes sympas, mais globalement, c’est vite vu, vite oublié.

 

Russian Doll (Poupée Russe) saison 2
7 épisodes de 30 min
Diffusée sur Netflix le 20 avril 2022
Fiche Seriebox

3 ans après une saison 1 plutôt réussie et qui apportait une bonne conclusion, je ne m’attendais plus à voir revenir Russian Doll. Après avoir joué avec la boucle temporelle, on passe ici à des voyages dans le temps. C’est toujours aussi WTF, mais aussi, toujours aussi bancal.

La série n’arrive pas à retrouver son équilibre, comme elle l’avait réussi à le faire en s1. Cette saison 2 est du coup assez ennuyante, on ne comprend vraiment pas l’intérêt de cette histoire ! Essai raté, tant pis. 

 

Love, Death + Robots saison 3
9 épisodes de 10-20 min
Diffusée sur Netflix le 20 mai 2022
Fiche Seriebox

Si les volumes 1 et 2 avaient donné lieu à quelques très bons courts-métrages, il y avait aussi beaucoup de trucs plus chiants. Ce volume 3 m’a redonné espoir au concept.

La sélection des 9 nouveaux épisodes est beaucoup mieux. Il n’y a plus vraiment de brebis galeuse. Même s’il y a ce dernier épisode, Jibaro, que j’ai trouvé intéressant dans sa proposition, mais trop « arty ». Je sais qu’il divise beaucoup. Soit on aime, soit on déteste. Au moins, on n’est pas indifférent à la proposition.

J’ai adoré Bad Traveling, qui suit le deal entre un monstre extraterrestre et un matelot sur un navire.

J’ai aussi bien aimé Night of the Mini Dead avec une apocalypse zombie classique, mais très bien mise en scène et Mason’s Rats qui montre le combat d’un fermier contre une invasion de rats, qui ripostent. Très rigolo. Mention spéciale également à In Vaulted Halls Emtombed, un énième donjon-shooter militaro-réaliste, mais qui avait une ambiance dark assez cool, notamment avec sa fin très Lovecraftienne. Bref, y avait vraiment à boire et à manger. Je ne refuserai pas un volume 4 du même acabit.

 

The Lincoln Lawyer (La Défense Lincoln) saison 1
10 épisodes de 50 min
Diffusée sur Netflix le 13 mai 2022
Fiche Seriebox

Sorti ce mois-là, on a regardé ça par hasard avec ma compagne. Je n’avais ni vu le film avec Matthew McConaughey, ni lu le livre. L’histoire est cool à suivre, avec cet avocat qui se retrouve à reprendre une affaire très médiatisée d’un collègue décédé. Il doit défendre une célébrité qui aurait tué son épouse et son amant. Il y a pas mal de rebondissements, le rythme est bon.

On suit également quelques petites affaires secondaires à chaque épisode. C’est intrigant, c’est divertissant. Ça fonctionne bien. Le casting est bon, l’acteur mexicain en tête, Manuel Garcia-Rulfo. On y trouve d’autres têtes connues comme Neve Campbell (Scream) et Becki Newton (Ugly Betty).  Une bonne série judiciaire !

 

Succession saison 2
10 épisodes de 60 min
Diffusée sur HBO d’août à octobre 2019
Fiche Seriebox

J’avais regardé et adoré la saison 1 il y a 2 ans, il était temps de s’y remettre !

Cette saison 2 est encore meilleure. On plonge de nouveau dans les affaires de ce milliardaire entouré de ces enfants et c’est un bonheur de suivre leurs embrouilles, entre conspiration et trahison. Plus ils se comportent comme des connards, mieux c’est. Il y a vraiment quelque chose de malsain dans cette série, à voir ces riches complètement déconnectés de la réalité. Ou plutôt, ils sont dans leur réalité, faite de yachts, de jets privés, d’appartements immenses en plein New York… C’est un autre monde qu’on découvre ici sous un prisme réaliste moderne très intéressant, et très fun au final. Il y a énormément d’humour noir.

C’est ce genre de série qu’HBO sait faire de mieux. Je pense à Entourage, qui nous plongeait dans un monde d’acteurs stars d’Hollywood, avec beaucoup d’humour et de moments épiques. On y retrouve ici le côté argent/drogue/pute, mais teinté de « serious-business »,  avec beaucoup de sujets miroirs de l’actualité qui sont décriés, comme le traitement de l’actualité façon « Fox News », les liens entre médias et politique, l’économie capitaliste avec une OPA à déjouer, mais aussi des trucs plus sombres avec un scandale sexuel et du harcèlement. 

Une vraie plongée dans les affres du pouvoir en gros. La série montre à quel point l’argent et le pouvoir font ressortir le mauvais côté des gens. Mais si chacun a ses défauts, ils ont aussi des qualités ou des failles qui les rendent sympathiques. Ce sont de riches connards, mais d’une certaine manière, la série nous fait aimer ces personnages complètement fucked up. C’est tout le contraste.

 

Films

Là, je n’avais vu qu’un seul film !

 

Space Sweepers (2020)
Fiche Seriebox
Vu dans le cadre du Mini-Challenge Extended SF de Seriebox

Je serais surement passé à côté de ce film s’il n’était pas dans le challenge Seriebox.
C’est un bon petit film SF à petit budget, qui ne se prend vraiment pas au sérieux. On suit une bande de bras cassés, chasseurs de débris dans l’espace, qui vont recueillir par hasard une petite fille, qui se trouve être une arme robot hyper puissante recherchée par les gardes spatiaux.

Comme beaucoup de films sud-coréens, il n’y a pas de temps mort, on ne s’ennuie pas et ça mêle science-fiction, action, comédie et émotion. Ils ont vraiment un humour toujours aussi particulier qu’il faut savoir apprécier. Ça part vraiment dans le loufoque. Visuellement, les effets spéciaux font très jeu vidéo, mais vu le budget, ça fait large le taff. J’ai passé un bon moment.

 

C’est tout pour mai ! ++

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.