Septembre 2021

Un nouveau mois assez équilibré entre JV, Séries et Films.

 

Lecture

Une seule petite lecture en septembre, et c’est un comics évidemment !

Batman Rebirth, tome 3 : Mon nom est Bane
de Tom King, David Finch et Mikel Janin

Après avoir enlevé le Psycho-Pirate de la prison de Santa Prisca, Batman apparaît plus que jamais comme l’homme à abattre pour son ennemi juré, Bane. Bien décidé à briser le héros une fois pour toutes, Bane l’attaque sur son point faible : sa famille recomposée, Nightwing, Red Hood et Robin !
(Contient Batman (2016) #16-20, #23-24 et un récit de 8 planches publié initialement dans Batman (2016) Annual #1)

Pas grand-chose à en dire, Batman Rebirth, c’est toujours aussi bien !
La confrontation revisitée entre Batman et Bane est bien cool.

Par contre, ça m’a donné envie de revoir The Dark Knight Rises prochainement.
Juste je ne sais pas quand :S Surtout qu’il faudrait carrément que je me refasse la trilogie.

Tom Hardy <3 Cette musique <3
J’avais oublié qu’Aidan Gillen apparaissait dans cette scène.

 

Jeux vidéo

On reste sur la dynamique des deux derniers mois. Fini les 80h mensuels, je me suis un peu calmé. Seulement 50 heures distribuées sur 7 jeux différents. Ça donne une moyenne de 1,67 heure/jour.

On retrouve les 2 habituels : FIFA 21 (93h sur 11 mois) et American Truck Simulator (70,5h sur 6 mois).
Je suis déçu, je n’ai pas eu le temps d’avancer comme je voulais sur Persona 5 (15h sur 3 mois) et F1 2020 (5h sur 2 mois).

 

Assassin’s Creed Valhalla (2020 – PS5)
+12.5h de jeu => 53,5h de jeu – Continué

J’ai surtout continué Valhalla pour le 3e mois consécutif.
Je pense que j’ai dû faire les deux tiers de l’histoire principale. Ils avaient dit que la carte serait moins grande qu’Odyssey, c’est (un peu) vrai, mais il y a quand même toujours du contenu à foison.
Un an après la sortie, c’est surtout dommage qu’il y ait encore des bugs, notamment avec le dernier patch qui a amené des pop-up incessantes pendant l’exploration. Le jeu est beau, les histoires de chaque région sont cools, mais l’immersion est parfois cassée par ce manque de finition. Frustrant.

 

Humankind (2021 – PC)
21,5h de jeu – Commencé

Mon gros jeu du mois, une nouveauté PC, un nouveau 4X à la Civilization ! Alors, je ne pourrais pas trop les comparer vu que j’ai peu joué à ce dernier, mais Humankind est vraiment très qualitatif.
C’est un jeu français, faut un peu soutenir nos couleurs :P

C’est très prenant. Le jeu est divisé en 6 périodes, du néolithique à l’époque contemporaire. Le gameplay est bien, on comprend facilement quoi faire et comment accumuler des ressources. Par contre, j’ai du recommencé 2 ou 3 parties pour bien comprendre comment ne pas prendre du retard par rapport aux adversaires IA. J’ai l’impression qu’il ne faut vraiment pas trainer au début et accumuler de la nourriture pour avoir plus d’habitants mais aussi de l’industrie pour construire plus de bâtiments. C’est vraiment un équilibre à trouver, sachant qu’il y a aussi l’argent, l’influence, faire attention à son armée et ses ennemis. C’est en tout cas le jeu classique au tour par tour où tu te dis « allez un tour de plus », et finalement, t’en fais 20 de plus et les heures défilent.

 

Séries

Après un mois d’août catastrophique (14 épisodes vus), je me suis remis en selle ! 49 épisodes vus, pour un total de 37,2h, soit 1,2h/jour. Pas exceptionnel, mais déjà beaucoup mieux !

J’ai terminé 4 saisons !

Walker saison 1
18 épisodes de 42 min
Diffusée sur The CW de janvier à août 2021
Fiche Seriebox

Un reboot de Walker Texas Ranger qui ne ressemble pas vraiment à la série de Chuck Norris… C’est beaucoup plus light, il n’y a pas beaucoup d’action et Jared Padalecki, que j’aime beaucoup dans Supernatural, n’a vraiment pas le même charisme en cow-boy.

C’est de la pure série CW, avec un peu de romance et beaucoup de drama familial. Les ados sont d’ailleurs insupportables. Je ne saurais même pas dire qui est le pire entre la fille, Stella, et le garçon, August. Heureusement qu’il y a quelques persos comme la compagne de Walker, incarnée par Lindsay Morgan, ex-The 100, ou quelques apparitions de guests sympas, comme Austin Nichols (Clint West, son ennemi), Matt Barr (Hoyt Hawkins, son pote) ou encore Odette Annable (Geri, sa « pote »).

Mais ouais, les intrigues sont pas oufs et la plupart du casting est vraiment claqué. En fait, je ne sais même pas pourquoi j’ai fini cette saison… Peut-être par masochisme xD  Je pense même regarder la saison 2, juste pour voir. Ils ne peuvent pas faire pire. Enfin, j’espère.

 

The Flash saison 5
22 épisodes de 42 min
Diffusée sur The CW d’octobre 2018 à mai 2019
Fiche Seriebox

Autre série CW, je retrouve Barry Allen, l’homme le plus rapide du monde !
Ouais, j’ai du retard, la saison 8 va commencer en novembre.
Cette saison 5 est… Baaaah…. comme d’hab, quoi. Ce n’est pas la série du siècle, mais ça se laisse regarder.

En terme de moyenne, ça baisse encore par rapport à la saison 4, et pourtant, j’ai eu l’impression qu’elle était un poil meilleure. Bon après, c’est parce que j’ai bien aimé l’intrigue de Nora West-Allen. Pour le nenemis, si je dois comparer DeVoe et Cicada, pffffiou, ça commence à être compliqué en effet. Je ne sais pas comment ils font pour toujours choisir des acteurs bien pétés pour incarner les méchants. Ils sont ridicules !

Encore une fois, l’arc principal traine beaucoup trop en longueur sur toute la saison… Pourquoi ne pas faire des sous-intrigues et en traiter beaucoup plus ? C’est là qu’on voit que certains networks n’apprennent pas du streaming. Déjà, s’ils découpaient déjà la saison en 2 arcs bien distincts de 11 épisodes, ça serait plus intéressant. 

 

New Amsterdam saison 1
22 épisodes de 42 min
Diffusée sur NBC de septembre 2018 à mai 2019
Fiche Seriebox

J’avais adoré le pilote et 3 ans après, je m’y suis remis. Avec grand plaisir !
C’est vraiment une bonne série médicale, différente de gros succès comme Grey’s Anatomy et House. Elle trouve vraiment son ton, avec des intrigues pleines d’émotions et un casting diversifié. Ryan Eggold est excellent en directeur médical plein de bonnes intentions pour révolutionner son hôpital (How can I Help ?) et en même temps, vaincre sa maladie. Ce Dr Max Goodwin a aussi une très bonne alchimie avec l’oncologue Dr Helen Sharpe (Freema Agyeman <3), avec qui il forme une belle amitié au fil des épisodes. J’adore aussi le psychiatre (Dr Iggy Froome, Tyber Labine) et le neurologue d’origine indienne (Dr. Vijay Kapoor, Anupam Kher), sans oublier Bloom et Reynolds (Janet Montgomery et Jocko Sims). Ouais, en fait, j’aime tout le casting :D

Après, la série reste à 3 étoiles, car ça manque d’épisodes plus sensationnels. Il n’y a pas de fausses notes, attention. L’ensemble est assez cohérent, avec de bonnes intrigues et de bons sentiments, mais ça reste très linéaire et gentillet, à part sur 2 ou 3 épisodes. Mais rien de grave, j’ai passé un bon moment et, même si ça reste comme ça, je serais très content. Je vais regarder la suite avec plaisir.

Sex Education saison 3
8 épisodes de 55 min
Diffusée sur Netflix le 17 septembre 2021
Fiche Seriebox

Yes, Sex Education est de retour ! Et quelle saison mes aïeux !
La série se bonifie avec le temps. Cette saison 3 est encore meilleure qu’une saison 2 déjà meilleure que la saison 1. Alors, oui, on atteint un certain niveau d’excellence. Quelle énergie dans cette série, c’est infernal ! Un bonheur contaminant.

La série est super marrante en plus. J’avoue que je ne regarde pas beaucoup de comédie, mais c’est peut-être la seule série qui m’aura fait beaucoup rire cette année. C’est de la série feel-good, malgré qu’elle touche encore et toujours à énormément de thèmes sociétaux plus sérieux. On a vraiment des personnages qui se cherchent, sexuellement ou pas, et cherchent à évoluer dans leur vie. Certains sont vraiment en quête de liberté, d’autres de sécurité ou de stabilité.

Les personnages sont vraiment le point fort de Sex Education. Si Otis est le point central, entouré de Maeve et Eric. On pourrait compter une bonne dizaine de personnages secondaires aussi intéressants les uns que les autres. Difficile du coup de tous les traiter avec brio sur 8 épisodes, et c’est peut-être le seul et unique reproche que je peux faire à cette saison. C’est trop court ! On en veut toujours plus.

Certains personnages auraient mérité plus de scènes encore. Comme Aimee et Jackson, un peu moins en vue qu’en saison 2 à mon goût. Par contre, Ruby est LA grosse révélation de la saison ! Elle apporte encore plus de peps à la série. Ils m’ont vraiment surpris avec son personnage. Ce n’est pas la première qu’ils font ça, notamment avec Jackson et Adam, mais ils vont toujours chercher à écrire une back-story à contre-pied du personnage qu’on découvre à première vue. De la bimbo débile classique qu’on a déjà vue dans moultes séries, ils en font un personnage attachant. Je regrette d’ailleurs qu’on la voie moins sur le final, pour se concentrer sur l’histoire du lycée devenu une dictature et les autres dramas familiaux.

C’est une réussite et j’ai hâte de voir la saison 4 !

 

Films

Encore un bon petit mois avec 6 films vus, même si on y retrouve 5 revisionnages du MCU.

 

Avengers: Age of Ultron (2015)
– REVISIONNAGE – MCU #11
Fiche Seriebox

Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine.
Afin d’empêcher celui-ci d’accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, les entraînant dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps…

Cet Avengers 2 remonte dans mon estime. Je lui mets une étoile en plus. J’en attendais peut-être trop à l’époque, il est finalement pas mal du tout. Certes moins bon que le premier, mais l’histoire se tient quand même bien et j’ai mieux compris en revoyant les films précédents et en connaissant les conséquences.

 

Ant-Man (2015)
– REVISIONNAGE – MCU #12
Fiche Seriebox

L’histoire d’Ant-Man est celle d’un petit escroc du nom de Scott Lang. Doté d’une capacité étonnante – celle de rétrécir à volonté tout en démultipliant sa force – ce dernier doit embrasser la part de héros qui est en lui afin d’aider son mentor, le docteur Hank Pym, à protéger d’une nouvelle génération de redoutables menaces le secret du spectaculaire costume d’Ant-Man. Contre des obstacles en apparence insurmontables, Pym et Lang, doivent mettre au point – et réussir – un audacieux cambriolage qui pourrait sauver le monde d’une issue fatale…

Celui-là, je l’ai toujours trouvé très bon. C’est un bon mélange action et comédie avec un casting solide, notamment Paul Rudd, Evangeline Lilly et Michael Douglas. L’intrigue tient bien la route. Ca se prend pas la tête mais ça sait où ça va. Ca fait aussi du bien, un peu de légèreté après Age of Ultron.

 

Captain America: Civil War (2016)
– REVISIONNAGE – MCU #13
Fiche Seriebox

Steve Rogers est désormais à la tête des Avengers, dont la mission est de protéger l’humanité. À la suite d’une de leurs interventions qui a causé d’importants dégâts collatéraux, le gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision.
Cette nouvelle donne provoque une scission au sein de l’équipe : Steve Rogers reste attaché à sa liberté de s’engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d’autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement…

Celui-là, je lui retire une étoile. Je l’avais trouvé excellent ce vrai/faux Avengers 3 qui ne dit pas son nom. Mais finalement, il a p-e déjà mal vieilli, il a quand même quelques défauts dans son intrigue, notamment avec ce conflit entre super-héros qui ne tient pas la route. D’ailleurs, comics et films confondus, ça ne tient jamais vraiment la route, c’est généralement une idée bien conne…

 

Doctor Strange (2016)
– REVISIONNAGE – MCU #14
Fiche Seriebox

Doctor Strange suit l’histoire du docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d’un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utilisant un vaste éventail d’aptitudes métaphysiques et d’artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe.

A l’instar de Guardians of The Galaxy et Ant-Man pour le côté limite indépendant, Doctor Strange vient apporter avec succès une autre touche au MCU. Il y a certes une grosse inspiration du côté de Inception dans certaines scènes, mais avec la magie, ça donne vraiment de grands moments de dingueries. Cumberbatch fait un peu trop son Sherlock habituel mais ça donne un personnage intéressant et charismatique, aussi imbu de lui-même que ce bon vieux Tony Stark. Stephen Strange est en tout cas un très bon ajout à la saga !

 

Guardians of the Galaxy Vol. 2 (2017)
– REVISIONNAGE – MCU #15
Fiche Seriebox

Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu’ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l’univers Marvel.

Encore un film qui gagne une étoile ! J’avais aussi été déçu au 1er visionnage, mais il s’en sort quand même très bien. Comme Avengers, c’est moins bon que le précédent, mais ça tient la route. Je n’avais pas aimé le perso de Kurt Russell mais ça passe, on ne le voit pas tant que ça au final. J’adore toujours autant la touche graphique colorée du film et son côté déjanté, même si ça semble moins naturel sur celui-ci. L’équipe est toujours aussi marrante, les ajouts sont sympas et les guests aussi (Stallonne :D). Vivement le prochain !

 


* * * 

Lock, Stock and Two Smoking Barrels (Arnaques, Crimes & Botanique) (1998)
Fiche Seriebox

Eddy, un joueur invétéré, s’apprête à participer à la plus grosse partie de cartes de sa vie avec un enjeu de cent mille livres, somme qu’il a durement amassée avec ses trois acolytes, Tom, Bacon et Soap. Eddy est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du circuit, mais la partie s’avère être un coup monté à l’issue duquel il doit cinq cent mille livres à son adversaire Hatchet Harry. Ce dernier lui donne une semaine pour réunir cette somme, sinon il aura les doigts coupés. Seul JD, le père d’Eddy, pourrait annuler la dette en cédant son bar à son vieux rival, Harry.

Allez, on quitte le MCU pour un ancien film de Guy Ritchie que j’ai regardé pour le Ciné Club de Seriebox. C’est bien, ça me motive à regarder des films que je voulais voir depuis longtemps. Surtout que j’ai quasi vu toute la filmo du bonhomme. Il ne me reste plus que Swept Away (avec son ex-femme Madonna), Revolver (1995) et le récent The Gentlemen (2020), qui fait d’ailleurs parti d’un des mini-challenges Seriebox ;)

Arnaque, Crimes et Botanique, c’est son premier film, mais on ressent déjà beaucoup d’éléments qu’on retrouvera dans les suivants. L’humour british mêlé aux histoires de gangsters avec un casting en gueules, il en fera sa marque de fabrique. Tout comme les scènes de combats aux ralentis, que ça soit à main-nues ou armé.

Le récit est dynamique, avec une structure qui nous présente une myriade de personnages, dont notamment la première apparition du fantastique Jason Statham, trop peu présent ici. L’ambiance anglais est sympa, mais y a juste quelques longueurs. C’est marrant car c’est loufoque, c’est un bon petit film mais on n’en retient pas non plus grand chose. Ce n’est pas son meilleur film donc, Snatch sera meilleur dans le genre.


C’est tout pour ce mois-ci. On se retrouve le mois prochain !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.