Moi par mois 4×12 This is The Way

Décembre 2020

Ho ho ho ! C’est bon, c’est fini. 2020 est terminé ! Youhou. 
On a survécu. Jusque-là, tout va bien.

Comme d’habitude, en décembre, j’ai pris des congés entre Noël et Nouvel An. Et comme d’habitude, j’avais prévu beaucoup de choses à faire et je n’ai pas eu le temps d’en faire la moitié. J’ai pris le temps de me reposer, j’ai fini quelques séries, j’ai regardé quelques films et j’ai rejoué à quelques jeux.

Me voilà parti dans le petit récapitulatif mensuel habituel. Ça fait déjà 4 ans ! 48 articles donc, on approche du 50e dis-donc ! :O

 

Lecture

J’étais motivé. Je me suis dit que j’allais me faire plein de comics et finir mon gros livre commencé il y a quelques mois de cela… Et ben, RIP.

Comme en novembre, j’ai juste fini un tome de Wonder Woman.
Faut que je regarde le film WW84 d’ailleurs. Mais parait que ce n’est pas très très bien…

Wonder Woman Rebirth Tome 3 : La Vérité, partie 1

Ce tome est en tout cas bien meilleur que le précédent ! Les dessins sont mieux travaillés, mais surtout, on comprend un peu mieux l’histoire, où ils veulent nous emmener. J’ai reaccroché le wagon, je suis chaud pour la suite.

 

Jeux vidéo

Hobby n°1 de 2020, je me suis encore dispersé. J’ai joué à 14 jeux, pour un total de 73,5 heures, soit 2,37 heures/jour

Je n’ai commencé que 2 nouveaux jeux.

Call of the Sea (2020), j’ai juste fait l’introduction pour le moment. C’est un beau jeu d’aventure contemplative, très narratif. On explore une île déserte. C’est dispo sur le Xbox Game Pass.

 

Planet Coaster (2016) , c’est un jeu de construction de parcs d’attractions, à la RollerCoaster Tycoon. Le moteur 3D est fabuleux, très pointu, on peut vraiment faire de très belles attractions, avec de beaux décors. Par contre, c’est très chronophage ! Je n’ai pas encore beaucoup joué, mais j’ai déjà passé quelques heures sur Youtube à regarder des fans construire des attractions de malades.

Notamment ceux-là qui sont des fans de coasters et qui veulent absolument faire quelque chose de réaliste :

 

Sinon, j’ai encore bien poncé FIFA 20, je suis devenu triple Champion ! Après mon premier titre avec la France en novembre, j’ai gagné consécutivement 2 nouveaux titres de D1 avec Liverpool et le PSG. Ca ne m’était jamais arrivé d’en gagner autant ! Toujours en utilisant cette tactique du 3-4-1-2, ça marche définitivement bien dans cette version !

 

Crusader Kings III

Pendant la première moitié du mois, j’ai énormément joué à CK3 ! Ce jeu est fabuleux. Extrêmement chronophage aussi.

Voici un petit récap de ma progression :

1160
Depuis la dernière fois, le Royaume d’Irlande commence à s’étendre sur l’île principale.

1181
L’Islande est mienne !

1217
Eamonn trépasse de vieillesse après 36 ans de règne et laisse à son fils Colmán, un bel Empire de Grande-Bretagne, que j’ai pu créer après avoir battu l’Angleterre.

Un court règne pour Colmán, qui se fait assassiner quelques années après. Sa fille Finnguala devient Impératrice, mais se fait vite submerger par les demandes de ses vassaux, qui forment une faction et l’amènent à une grosse guerre. Elle perd rapidement l’Empire, mais reste quand même Reine d’Angleterre.

1253
Finnguala n’a pas perdu espoir. Elle repart en guerre pour asseoir son autorité et gagner une légitimité. Au fil des années, elle crée une faction en s’alliant à des ducs puissants. Et finalement, en 1253, elle récupère son dû. Vive l’Impératrice \o/

 

Jurassic World Evolution

La preuve que je ne prévois pas toujours tout. Pendant mes congés, je ressors parfois des jeux comme ça, sans prévenir. Pendant l’été, je m’étais remis à fond sur Death Stranding (où je m’approche tout doucement du platine), et là, j’ai relancé mon parc de dinosaures !

Il me restait encore 2 des 5 îles de l’Archipel de las Cincos Muertes à faire. Sans compter l’île bac de sables d’Isla Nublar, l’île iconique des films Jurassic Park / World.

Ici, j’ai donc pas mal charbonné sur Isla Pena, une île assez petite et sujette à pas mal de tempêtes. Assez pénible par moment d’ailleurs, mes carnivores n’arrêtaient pas de s’échapper. L’ergonomie du jeu n’est pas ouf à ce niveau-là en plus. Mais malgré tout, je prends du plaisir sur ce jeu. Vu que ce sont les mêmes devs que Planet Coaster/Zoo, j’aimerais tellement qu’ils fassent une suite avec d’énormes améliorations pour personnaliser les enclos et un peu moins de gestion de crise.

 

Séries

Je finis l’année tout doucement, avec 58 épisodes vus, soit 1.9 épisode/jour, pour seulement 40,4h soit 1,3h/jour. C’est 13h de moins que le mois passé.

J’ai fini 6 saisons :

Jurassic World: Camp Cretaceous saison 1
8 épisodes de 24 min
Diffusée sur Netflix le 18 septembre 2020 
Fiche Seriebox

Alors qu’ils sont en vacances dans un camp d’aventures à Isla Nublar, six ados doivent unir leurs forces lorsque les dinosaures sèment la destruction sur l’île.

Dans ma vibe Jurassic World, j’ai eu envie de me lancer dans cette série d’animation plutôt destinée aux enfants. Les personnages sont assez stéréotypés, on a le héros fan de dinos, l’influenceuse instagram, le geek timide, la petite grosse, le beau gosse et la sportive. Ils sont un peu énervants par moment, mais ça passe. Au niveau de l’action, on est plutôt bien servi, je ne me suis pas ennuyé. Pas de sang évidemment, mais il se passe toujours quelque chose et ça revisite bien les films récents sous un angle différent.

 

FBI saison 2
19 épisodes de 42 min
Diffusée sur CBS de septembre 2019 à mars 2020
Fiche Seriebox

Les agents spéciaux de la branche new-yorkaise du FBI usent de tous leurs talents et leur expertise pour assurer la protection de la ville et du pays. Née au sein d’une famille qui assure le respect de la loi depuis des générations, l’agent Maggie Bell a à cœur de veiller à la sécurité des personnes. Son partenaire, l’agent Omar Zidan, a passé deux années en infiltration pour la DEA avant de rejoindre le FBI. Les membres de cette unité d’élite doivent faire face à des affaires de grande ampleur, luttant aussi bien contre le terrorisme, le crime organisé ou le contre-espionnage.

J’aime toujours autant Maggie et OA, ce duo d’agents spéciaux du FBI joués par Missy Peregrim et Zeeko Zaki. Évidemment, c’est de la série policière assez classique, sans grand fil rouge mais moi ça me fait du bien de regarder ce genre de série de temps en temps. Les scénarios se renouvellent bien en plus. On alterne les plaisirs entre terroristes, guerre de gangs, kidnapping ou cartel de drogue. On est dans la joie et la bonne humeur, hein, ça change du covid. Je ne m’en suis pas encore lassé !

 

Grimm saison 3
22 épisodes de 42 min
Diffusée sur NBC d’octobre 2013 à mai 2014
Fiche Seriebox

À Portland, Nick Burkhardt doit protéger toutes âmes vivantes des sinistres personnages des contes des frères Grimm qui ont infiltré l’univers réel. Nick est aidé de Hank Griffin, son coéquipier humain, ainsi que d’Eddie Monroe, un blutbad capable de voir les êtres surnaturels de ce monde tout comme lui.

On continue notre rattrapage avec Jess ! <3 Cette saison 3 a encore été bien cool ! Juste un peu moins bien que la saison 2 à mon avis, d’où une étoile en moins. Surtout pour la première partie de saison qui a un rythme moins soutenu, avec beaucoup d’épisodes indépendants moins intéressants.

La série se rattrape bien ensuite, notamment grâce aux préparatifs du mariage de Monroe et Rosalee et toute l’intrigue avec Adalind et son bébé. Le final était vraiment dantesque ! Bref, on continue ! Encore 3 saisons à voir.

 

The Haunting of Bly Manor
9 épisodes de 55 min
Diffusée sur Netflix le 9 octobre 2020
Fiche Seriebox

Une gouvernante est engagée pour veiller sur deux orphelins vivant dans un manoir isolé en pleine campagne. Peu à peu, d’effrayantes apparitions viennent la hanter.

Même si je suis un trouillard et que je ne regarde pas de films d’horreur, j’avais osé The Haunting of Hill House l’année passée et j’avais adoré ! Le showrunner Mike Flanagan revient avec une nouvelle histoire de fantômes, totalement différente ! On quitte l’Amérique pour le Royaume-Uni et l’ère moderne pour les années 80.

Le début de saison est assez lent à se mettre en place. J’ai eu du mal à rentrer dedans. J’avais du mal à voir où ils voulaient nous amener. Surtout que la structure est beaucoup plus classique. Même si je déteste ça, ça manquait aussi de scènes flippantes. Il aura fallu attendre la mi-saison et l’épisode 5 pour que j’accroche à l’histoire et aux personnages. 

Le casting est d’ailleurs quasiment renouvelé, mais toujours aussi excellent. On retrouve surtout Victoria Pedretti dans le rôle principal de la jeune fille au pair. Un rôle très différent de Nell, on la reconnait à peine. Idem pour Oliver Jackson-Cohen qui campe Peter Quint, un homme mystérieux qui rôde autour du manoir. Il est bien flippant, surtout avec sa grosse voix ! L’acteur est décidément surprenant, je vais le suivre. Certains autres acteurs.trices font aussi des apparitions comme Carla Gugino qui officie en narratrice à l’histoire, ainsi que le fabuleux Henry Thomas qui apparait comme le tuteur des orphelins.

Mais nous avons aussi et surtout 6 autres personnages : le cuisinier Owen (Rahul Kohli – iZombie), la femme de ménage Hannah Grose (T’Nia Miller), l’ex-gouvernante Rebecca Jessel (Tahirah Sharif) la jardinière Jamie (Amelia Eve) et les 2 enfants, Miles et Flora Windgrave (Benjamin Evan Ainsworth et Amelia Bea Smith) qui sont bien creepys. Ils m’ont bien foutu les jetons, surtout le petit garçon… De tout le reste du casting, je retiens surtout Amelia Eve, qui se trouve être au final le rayon de soleil de la saison ! Le final est d’ailleurs magnifiquement triste. Je dirais que c’est beaucoup plus un drame romantique qu’un thriller d’horreur. Le season finale est magnifiquement bien écrit et mis en scène. C’est l’un de mes épisodes préférés de l’année, tout simplement. Perfectly spendid!

Alors, au jeu des comparaisons, certes, sur l’ensemble, Bly Manor est moins bien que Hill House. Mais rien que pour le final, et même toute la seconde partie, ça valait la peine d’être regardé !

 

His Dark Materials saison 2
7 épisodes de 50 min
Diffusée sur BBC en novembre/décembre 2020
Fiche Seriebox

Lyra est une jeune fille apparemment ordinaire mais courageuse et originaire d’un autre monde. Sa recherche d’un ami kidnappé révèle un sinistre complot impliquant des enfants volés et devient une quête pour comprendre un mystérieux phénomène appelé Poussière.

Un an après la saison 1 que j’attendais, mais qui m’avait un peu déçu (c.f. décembre 2019), revoilà His Dark Materials dans une saison 2 bien mieux construite et qui m’a beaucoup plus enchantée !

Qu’est-ce qu’il se passe de mieux ? Et bien, un peu tout en fait ! Les intrigues sont mieux écrites et faciles à comprendre. Les moments creux ont disparu, je ne me suis pas ennuyé un moment. La mise en scène est au top. Je ne dirais que c’est encore plus beau, car c’était déjà un point fort de la saison 1 mais on sent qu’il y a du budget et qu’ils se font plaisir au niveau des effets spéciaux. Certains diront qu’il n’y a toujours pas assez d’animaux mais franchement, je trouve que ça va. Moi, je suis déjà bien content de voir les animations des daemons Pantalaimon et Hester qui sont vraiment trop mignons. 

Les personnages sont aussi plus intéressants. Ils ont voulu vite tourner la suite de la série pour pas que les enfants ne grandissent de trop mais on sent que Dafne Green, l’actrice principale, devient ado. Elle est beaucoup moins énervante. Il y a une très bonne complicité à l’écran avec Amir Wilson (en dehors, je n’en sais rien, je l’espère).

Ruth Wilson, je la trouve géniale en mère sadique. Lin-Manuel Miranda en Lee Scoresby est tellement charmant. Ariyon Bakare est aussi bien cool en Carlo Boreal. Bref, pour moi, c’est une réussite et je suis beaucoup plus emballé que je ne l’étais l’année passée. Je n’ai qu’une envie, c’est de voir la suite !

Alors, oui, ça reste en 3 étoiles… Tout n’est pas parfait, mais on est vraiment à la limite de la mention Très bien. Je passe quand même de 16.1 à 16.6 de moyenne.

 

The Mandalorian saison 2
8 épisodes de 40min
Diffusée sur Disney+ d’octobre à décembre 2020
Fiche Seriebox

Après les aventures de Jango et Boba Fett, un nouveau guerrier émerge dans l’univers Star Wars. The Mandalorian se déroule après la chute de l’Empire et juste avant l’émergence du Premier Ordre et raconte les voyages dans les contrées les plus éloignées de la Galaxie d’un tireur solitaire loin de l’autorité de la Nouvelle République.

Est-ce qu’il y a encore besoin de la présenter ? Je pense qu’on tient là une des nouvelles séries phares. Disney a tout simplement réussi son coup avec sa première grande série live-action Star Wars. Grâce juste à un Mandalorian et son Child. Quelle poule aux œufs d’or !

Cette saison 2 arrive à améliorer la qualité du show. C’est encore plus beau et c’est surtout mieux écrit, avec un fil rouge beaucoup plus lisible et des enjeux plus importants. On accroche encore plus aux différentes personnages, notamment les secondaires qu’on revoit de plus en plus.

Je suis juste passé à côté de l’épisode Chapter 14: The Tragedy, dirigé par Robert Rodriguez avec ce fameux combat contre des dizaines de stormtroopers qui ne savent pas tirer. J’ai trouvé ça too much. Alors que l’épisode d’avant, c’était très bien avec Rosario Dawson en Ahsoka (dont je découvrais le personnage, n’ayant absolument rien suivi des séries d’animations). 

Alors, on peut aimer ou regretter qu’ils essayent de faire beaucoup de fan service. J’ai toujours regretté qu’ils s’accrochent désespérément aux Skywalker dans la dernière trilogie (mais y a eu pire sur l’épisode IX…). Perso, je suis sûr d’être passé à côté de pleins de références. Malgré tout, je ne me sens pas non plus perdu tout le temps. C’est pas comme Star Trek Picard qui te fait sans cesse des citations d’évènements passés dans The Next Generation..

Mais voilà, les personnages, la musique, les décors, l’ambiance, ça suffit à te faire rentrer dans l’univers. Ca sent beaucoup plus le Star Wars d’avant. Là, rien que le final est fabuleux. C’est une excellente conclusion pour une saison plus que réussie. Attention, pas parfaite, on n’est pas encore au niveau d’éloges d’un GOT à son firmament, mais c’est du solide. On voulait du fun, on a du fun. Bordel, dire qu’il va falloir attendre 2022 pour avoir la suite !

 

Films

J’ai vu 3 films, mon plus haut total des 7 derniers mois ! Yihii

 

Bienvenue chez les Ch’tis (2008)
– REVISIONNAGE –
Fiche Seriebox

Philippe Abrams est directeur de la poste de Salon-de-Provence. Il est marié à Julie, dont le caractère dépressif lui rend la vie impossible. Pour lui faire plaisir, Philippe fraude afin d’obtenir une mutation sur la Côte d’Azur. Mais il est démasqué: il sera muté à Bergues, petite ville du Nord.

Bon, dans les 3, y a un revisionnage :D Mais ça compte ! C’est repassé pendant les vacances de Noël, on s’est encore bien marré. Je l’avais pas revu depuis 10 ans, ça fonctionne toujours aussi bien ces blagues bien franchouillardes. C’est le Noooooord!

 

Galaxy Quest (1999)
Fiche Seriebox

« Galaxy Quest » est une série de science-fiction qui a fait les beaux jours de la télévision américaine des années quatre-vingt. Depuis, les acteurs n’ont pas réussi à percer et sont condamnés à revêtir leurs costumes spatiaux dans des conventions ou à assurer des animations de supermarchés. Lorsque de vrais extraterrestres demandent son aide à Jason Nesmith, qui jouait le commandant Taggart, celui-ci rameute ses anciens partenaires. Dans l’espace, tout l’univers de la série a été fidèlement reconstitué. Les comédiens vont-ils parvenir à jouer leurs rôles « pour de vrai » ?

Vu dans le cadre du Mini-challenge SF. Que je termine d’ailleurs ! \o/

C’est une bonne comédie de SF, sous forme de parodie de Star Trek, avec Tim Allen dans son registre habituel et un très beau casting à ses côtés : Sigourney Weaver, Sam Rockwell, Alan Rickman…

ou encore des acteurs de séries très connus comme Tony Shalhoub (Monk) et Enrico Colantoni (Veronica Mars). Ce dernier me fait d’ailleurs bien rire dans le rôle de l’alien Mathesar.

Au niveau du scénario, c’est plutôt bien construit. Je ne me suis pas ennuyé, mais je ne dirais pas que je me suis marré. J’ai juste passé un bon petit moment. C’est vu, c’est bien mais pas un classique.

 

Soul (2020)
Fiche Seriebox

Les aventures de Joe Garner, un professeur de musique new-yorkais en passe de connaître la célébrité dans le milieu du jazz, mais dont l’âme se retrouve soudain séparée de son corps. Il atterrit alors au séminaire « You », un lieu étrange où les jeunes âmes reçoivent leur formation, acquièrent leurs passions et leurs personnalités avant d’être envoyées vers des enfants à naître. Sur place, il fera la rencontre de 22, une jeune âme piégée au séminaire depuis plusieurs années.

Sortie le jour de Noël sur Disney+, Soul est la très bonne surprise de fin d’année ! Graphiquement, il y a quand même beaucoup de prises de risques, surtout pour un Disney. Ce n’est pas non plus Spider-verse mais, à l’instar d’Inside Out (Vice-versa), ça fait plaisir de voir l’au-delà conceptualisé comme cela. C’était quand même risqué de partir sur des sujets comme ça dans un dessin animé grand public. C’est peut-être le film le plus adulte de la galerie Pixar.

La fin est peut-être un poil facile par contre. Je pense qu’ils ont fait ce choix pour plaire aux enfants. Elle aurait pu être plus impactante, dans la logique du film. Ca n’enlève rien que j’ai trouvé ça formidable de bout en bout. On peut critiquer Disney, les grands méchants loups. Ils ne sont pas parfaits, ils font souvent des choix consensuels pour plaire au plus grand nombre mais, côté Pixar, ça ne cesse de surprendre. C’est leur 23e film depuis 95 ! OK, ils ont cédé aux sirènes des suites avec Cars 3, Indestructibles 2, Toy Story 4 mais qui reste quand même des dessins animés très solides. Pendant longtemps, j’ai pensé que Wall-E (sorti en 2008) allait rester leur chef-d’œuvre, mais ils ont quand même sorti depuis, Inside Out (Vice-versa) en 2015, Coco en 2017 et maintenant, Soul ! « Ta gueule, c’est magique », qu’on dit. Non, c’est vraiment magique.

 

C’est sur ce magnifique film que l’année 2020 se termine.

Je vous souhaite une bonne année et surtout, une bonne santé !
Prenez-soin de vous. Bisous, bisous.

  4 commentaires

  1. Avatar
    21 janvier 2021 at 20 h 42 min

    Ah Grimm, ça me rappelle de super souvenirs ! Je partage entièrement ton avis sur Bly Manor, c’était très bien, le final est magnifique mais j’avais préféré Hill House.

    Spoiler
    Et j’avais deviné depuis le début qu’Hannah était un fantôme. D’ailleurs à un moment, j’ai pensé qu’ils étaient tous des fantômes mais là pour le coup je me suis trompée :)

    Excellente saison 2 de His Dark Materials, j’ai adoré Ruth Wilson qui rend le personnage de Mrs Coulter moins manichéen que dans les livres et bien sûr Lin-Manuel Miranda. La saison 2 du Mandalorian était chouette, j’ai juste regretté le fan service sur les séries animées que je n’ai jamais vues et donc j’ai eu l’impression de passer à côté de pas mal de trucs mais je n’ai, bien sûr, pas rechigné sur celui du dernier épisode :) Et côté films, j’ai vu Soul début janvier, je l’ai trouvé très sympa mais je suis moins enthousiaste que toi.

    • baba
      baba
      22 janvier 2021 at 15 h 14 min

      Ouh, ça spoileee :P Au cas où y en a qui se perde ici, du coup, j’ai ajouté un petit plugin pour mettre des spoiler avec [ spoiler ]. J’ai modifié ton comm ;)

      Spoiler
      Moi j’ai pas du tout tilté avant la scène où elle tombe dans le puit.
      Après, en effet, je me demandais comment c’était possible que les autres ne s’en rendent pas compte. J’ai cru ensuite qu’Owen et Jamie étaient des fantômes du coup mais non.

      Je suis maintenant triste qu’il n’y ait apparemment pas de « saison 3 ». C’était vraiment 2 belles histoires.
      • Avatar
        23 janvier 2021 at 8 h 54 min

        Oh désolée. Comme je suis pratiquement la seule à commenter, j’ai pris le risque en me disant que les lecteurs de l’article n’irait pas lire les commentaires :) Une prochaine fois j’utiliserai la balise. Faut juste mettre [ spoiler ] au début ou il y a une balise de fermeture ?

        • baba
          baba
          23 janvier 2021 at 12 h 23 min

          Y a pas de souci, je pense pas non plus que beaucoup de gens lisent l’article alors les commentaires…

          Ca m’a permis de voir que c’était assez facile à activer sous WordPress.
          Faut bien mettre la balise de fermeture. Donc [ spoiler ] et [ / spoiler ] (sans espace).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.