Moi par mois 4×03 Lockdown

Nous voilà en mars 2020.

Le monde est parti en cacahuètes avec ce cher corona. Avec cette période de confinement, j’aurais pu gagner facilement 40 à 50h sur mon temps libre  (sans foot à la télé et sans trajet boulot), mais ça ne se reflète pas vraiment ce mois-ci. Le suivi des informations et des réseaux sociaux m’ont beaucoup occupé l’esprit je pense.

Voici quand même ce que j’ai fait :

 

Lectures

J’ai un peu lu en fin de mois, avec 2 petits comics.

Walking Dead, tome 27 : Les Chuchoteurs
de Robert Kirkman, Charlie Adlard, Stefano Gaudiano et Cliff Rathburn
138 pages

C’est le tome avec le combat contre les Chuchoteurs. C’est bien intense, j’ai kiffé. C’est fidèle au reste de la saga. Y a cependant quelques redites inévitables, des sensations de déjà-vu, mais les personnages restent toujours aussi intéressants. Ce côté imprévisible me plait toujours autant. Personne n’est à l’abri.

Je suis quand même content de savoir qu’il y a une fin. Je vais savourer ces derniers tomes.

 

Wonder Woman Rebirth, tome 1 : Année Un
de Greg Rucka, Nicola Scott, Evely Bilquis et Paulo Siqueira
144 pages

Je n’avais jamais lu de WW et je dois dire que je suis satisfait de ce premier tome. Les auteurs refont une origin-story avec Diana et Steve Trevor, en partant de l’île de Themyscira. Sympa pour ceux qui découvrent le personnage comme moi. Alors, certes, il y a des différences avec le film, faut s’habituer à ça avec les comics DC/Marvel… C’est parfois chiant car on aimerait avoir une vraie histoire définie (comme les sagas indés, à la Walking Dead), et pas une constante réécriture. Ça reste néanmoins une très bonne lecture. J’ai bien aimé l’écriture, les dessins et l’histoire. Ça m’a donné envie de continuer cette saga !

 

 

Musique

Pour la musique, depuis janvier, je préfère faire des articles dédiés. Si ça vous intéresse, c’est ici :

Dans Mon Spotify #3
Toujours du rap français avec Ninho, Laylow, Timal, Sofiane et Naps

Dans Mon Spotify #4
Un peu plus de ricain avec Lil Uzi Vert, The Weeknd mais toujours du rap francophone avec Soolking et Dinos.

 

Jeux vidéo

En mars, j’ai encore pas mal joué à FIFA 20 et Endless Space 2.

J’ai aussi commencé à me mettre à Warzone, le mode Battle royale gratuit du dernier Call of Duty. Je kiffe bien. C’est clairement mon favori par rapport à Fortnite, PUBG ou Apex, c’est très fun à jouer, c’est une ambiance militaire assez réaliste mais pas trop. J’aime le côté gratifiant quand tu tues quelqu’un. Les animations et le son sont au top. C’est du Call of quoi, y a du fric, c’est extrêmement bien produit.

 

A part ça, j’ai surtout joué à 2 jeux :

Spider-Man (2018 – PS4)
DLC « La ville ne dort jamais »
+13h => 50h de jeu – TERMINE

Un an après, j’ai relancé Spider-Man ! C’était un de mes jeux préférés de 2018 et je me suis enfin lancé dans le DLC. Découpé en 3 parties, on suit les traces des personnages de Black Cat (très beau chara-design), Hammerhead et le retour de Silver Sabre.

La seconde partie est la moins intéressante. La première et la dernière sont cools par contre ! Les dialogues sont toujours aussi bien fait, notamment la voix française de Peter Parker. Ça m’a fait plaisir de retourner dans ce New York virtuel. Ça m’a bien occupé une dizaine d’heures. 

J’ai aussi tout terminé sur le jeu principal, à 100% ! C’est tout simplement mon tout premier jeu PS4 platiné ! Yehaa!

 

Doom (2016 – PC)
10h de jeu – EN COURS

Avec la sortie de Doom Eternal, j’ai eu envie d’enfin faire correctement ce premier reboot de la saga. Doom (2016), c’est quand même une régalade. Je me rappelle encore quand je jouais aux 2 premiers DOOM sur le vieux PC à la maison. On retrouve les mêmes sensations 20 ans après, avec, évidemment, un petit coup de polish sur l’armure de notre bon vieux soldat perdu sur Mars. C’est beau, rapide et fun à jouer. Alors, c’est sûr, c’est pas pour les moins de 10 ans, mais c’est assez gore les finish sur les démons. Y a une très bonne sensation de puissance manette en main. Je pense aller au bout de l’aventure !

 

Séries

Grâce à The Office, je me tape un bon rythme de 2.3 épisodes/jour, soit 71 épisodes vus en mars. Mais « seulement » 43h de visionnage en tout, c’est raisonnable.

J’ai fini 4 saisons.

The Office saison 2
– REVISIONNAGE –
22 épisodes de 22 min
Diffusée sur NBC de septembre 2005 à mai 2006
Fiche Seriebox

Ah, cette fameuse saison 2 de The Office ! Carrément géniale. Le vrai début de l’aventure, avec un Michael Scott, un poil plus soft, quoique toujours aussi énervant par moment. Mais même s’il reste le moteur de la série, il ne faut pas oublier la dizaine de personnages qui gravite autour de lui. Certains sont plus secondaires que d’autres, évidemment, mais même les rares interventions de Creed, Meredith ou Toby valent de l’or. Le cœur de la série après, ce qui donne envie de revenir, c’est surtout les 3 autres stars du show : Jim, Pam et Dwight. Ces querelles, ces romances… Qu’est-ce qu’ils sont géniaux ! Parfois, tu ris, juste par un regard à la caméra.

 

Project Blue Book saison 2
10 épisodes de 42 min
Diffusée sur History de janvier à mars 2020
Fiche Seriebox

J’ai bien fait de continuer, j’ai préféré cette saison 2 à la première ! J’ai trouvé l’alchimie entre les personnages encore meilleures. Les scénarios étaient plus intéressants, en se basant toujours sur des faits réels d’OVNI , certains plus connus que d’autres, notamment avec Roswell et la Zone 51. Les conclusions sont aussi parfois moins ambigus… La série plonge clairement dans la SF par moment. C’est pas X-Files non plus, c’est différent. Le final donne vraiment envie de connaître la suite.

 

Star Trek Picard saison 1
10 épisodes de 50 min
Diffusée sur Amazon Prime de janvier à mars 2020
Fiche Seriebox

Après Discovery, voici encore une nouvelle série Star Trek. Celle-ci m’a moins passionné cependant. N’ayant jamais vu les anciennes séries Star Trek, notamment Next Generation, ni le film Nemesis, je pense que j’ai loupé énormément de références, la série s’inscrivant clairement dans la continuité. Du coup, c’est parfois compliqué de s’y intégrer car ils essayent vraiment de rester fidèle. La série est aussi un peu trop contemplative à certains moments.

Oui, certains plans sont très beaux, mais ça casse le rythme. Au fil des épisodes, je me suis quand même accroché de plus en plus à cette équipe. Les personnages ne sont pas tout blanc ou tout noir. Même si c’est pas ma série de l’année, je reviendrais avec plaisir en saison 2.

 

Elite saison 3
8 épisodes de 50 min
Diffusée sur Netflix le 13 mars 2020
Fiche Seriebox

Après le final de saison 2, j’avais tellement hâte de retrouver Elite ! Dans cette saison 3, on retrouve toujours les grosses ficelles niveau scénario mais l’ensemble est tellement prenant ! Globalement, je suis plutôt satisfait, même si tout n’a pas été parfait. L’arc de Yeray notamment, j’ai trouvé ça lourd. Sam est aussi toujours un peu le boulet de la série. Guzman, Lu et Carla, par contre, sont toujours aussi cool. Ils apportent vraiment du punch au groupe.

C’est vraiment les personnages qui font le succès de la série. Je suis un peu triste qu’on ne va plus les revoir. Car oui, l’arc narratif est vraiment conclu cette fois-ci. Les scénaristes penseraient à rebooter le casting pour une saison 4. Faut dire qu’ils ont fini le cycle universitaire… Ils ont offert une belle conclusion en tout cas !

 

Films

Quand je disais que le confinement ne se reflétait pas dans les chiffres… Après deux mois à 8 films, j’en ai vu que 4 en mars, dont 3 Ghibli, où je continue mon apprentissage en animation japonaise.

 

— GHIBLI —

Porco Rosso (1992)
Fiche Seriebox

L’histoire de ce cochon pilote d’hydravion m’a beaucoup plu ! Je le trouve tellement beau, bien animé. L’histoire n’est pas hyper complexe en surface mais aborde quand même beaucoup de thèmes sérieux comme la guerre et le fascisme. C’est d’ailleurs intéressant de voir l’Italie sous le prisme du Japon.

J’ai aussi aimé ce souffle d’aventure et d’action. A l’instar du Château dans le ciel, on sent la passion de Miyasaki pour l’aéronautique. On a envie de s’évader dans le ciel avec le héros, surtout en cette période. En plus de cela, il apporte une espèce de douceur et de poésie avec cette histoire d’amour, voire même ce triangle amoureux impossible, entre Marco « Porco Rosso », Fio, une jeune ingénieure de 17 ans et Gina, une patronne/chanteuse de bar.

Une très bonne découverte.

 

Nausicaä de la vallée du vent (1984)
Fiche Seriebox

Je ne sais que penser de Nausicaä… Je ne sais pas si j’en attendais trop, mais j’ai moins aimé ce film-là.

Je ne suis pas vraiment rentré dans l’histoire. Ça a peut-être mal vieilli. 1984, quand même. Deuxième long métrage de Miyasaki après Le Château de Cagliostro, premier film estampillé Ghibli. On sent le poids des âges dans les couleurs, les animations et encore plus, la musique. Je n’ai pas spécialement aimé toutes ces scènes trop lyriques.

On voit les prémices de ce qui va faire le succès du réalisateur (style visuel inédit, monstres bizarres, le combat entre l’homme et la nature, personnages féminins forts), mais je ne le trouve pas abouti. Y a des moments forts, une direction artistique folle pour l’époque, mais je me suis ennuyé pendant une partie du film.

 

Princesse Mononoké (1997)
Fiche Seriebox

Quel choc du coup quand je suis passé à Mononoké. On sent le passage du temps. Les animations sont d’un coup plus dynamique, les couleurs plus affirmées, la musique plus actuelle. Un régal pour les yeux !

Je ne met pas la note maximale car y a encore eu des petites baisses de rythme. Des scènes un peu trop mystique qui m’ont perdu, où j’ai peut-être pas compris le sens et/ou l’intérêt. Surtout en milieu de film. Le début et la fin, sinon, je trouve ça très très fort.

C’est un très grand film, pour ados et adultes, qui aborde énormément de thèmes : l’écologie, la guerre, la tolérance, la relation entre l’homme et la nature, le féminisme… Clairement pas à mettre dans les mains des petits par contre. Il y a quand même des passages assez violents et/ou étranges qui peuvent déranger, notamment avec des morts assez violentes, des décapitations dans des gerbes de sang très manga, des dieux de la nature effrayants…

 

— SORTIE 2019 —

Parasite (2019)
Fiche Seriebox

On reste en Asie pour mon dernier film du mois. Et quel film ! Là, on peut parler de chef d’oeuvre. Je me demande encore comment on peut se poser la question du film de l’année 2019… Joker, c’est de la rigolade à côté. Ici, on parle d’une vraie claque !

Comme beaucoup de production coréenne, on ne sait pas vraiment ce qu’on regarde. Vive le mélange des genres. On passe du rire aux larmes en deux minutes. C’est d’une virtuosité hallucinante. 

C’est tout simplement fou qu’à chaque minute, tu ne peux absolument pas prévoir ce qui va se passer. Outre la fin, en vrai climax, y a au moins 2 moments où je me suis dit « WHAAAAAT? Mais attends, il se passe quoi là ? » tellement les twists étaient fous et imprévisibles.

Je ne sais même pas quoi en dire sans spoiler… Faut juste le regarder ! En tout cas, Bong Joon-ho confirme son statut de grand réalisateur. J’ai encore vu que 4 de ces films. The Host, j’avais bien aimé à l’époque, Snowpiercer m’avait déjà rendu fou par sa folie meurtrière et Okja m’avait estomaqué. A l’heure actuelle, Hollywood n’arriverait pas à produire de tels films. C’est trop différent, c’est trop fou. Du génie.

 

 

C’est tout pour ce mois de mars !

Bon confinement !

  2 commentaires

  1. Avatar
    22 avril 2020 at 10 h 08 min

    Ha ha, tu vas finir par me rattraper dans la lecture des Walking Dead !Ah Doom, j’y jouais aussi avant l’arrivée d’internet avec Duke Nukem, Hexen et Tomb Raider :)Côté séries, Project Blue Book saison 2 très bien, ST Picard très bien aussi. J’avais pris le soin de regarder Nemesis juste avant donc ça m’a bien aidée sur la relation avec Data. Seul bémol, j’ai trouvé que la série faisait un peu trop dans la nostalgie de la série passée (que je n’ai pas vue), j’espère que la saison 2 saura s’affranchir de cela.Côté films, j’avais beaucoup aimé Porco Rosso et Princesse Mononoké un peu moins Nausicaa qui fait effectivement plus vieillot.Et Parasite, je devais le voir avec mon mari, ben ça attendra qu’on se retrouve ! En attendant, je vais regarder Snowpiercer (sans doute cette semaine) en prévision de l’arrivée de la série et je n’ai pas vraiment accroché à Okja.

    • baba
      baba
      23 avril 2020 at 14 h 43 min
      Je suis bloqué dans les Walking Dead. Je peux pas commander sur Amazon les tomes qu’il me manque :) Heureusement, j’ai pleins d’autres trucs à lire en attendant.
      J’ai vu qu’il voulait faire revenir un autre personnage dans Picard (LeVar Burton, merci google) donc la nostalgie, ça semble pas fini :D Star Trek The Next Generation est sur Netflix, je regarderai p-e à l’occase (comme si j’avais pas déjà assez :P). J’avais déjà commencé la série originale de 1966 pour voir, c’était un peu compliqué. De bons scénarios mais les décors en carton et les costumes, c’est dur :D
      Bon courage pour le confinement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.