Thomas Drimm, tome 2 de Didier Van Cauwelaert

Thomas Drimm tome 24ème de couverture :

[saut]Thomas Drimm, espérant libérer les Etats-Uniques de la tyrannie, a saboté le Bouclier d’antimatière qui les isolait du restant de la planète. La grippe V fait des ravages. Devenu toxique, le monde végétal semble avoir programmé pour survivre l’extinction de l’espèce humaine. Que veulent les arbres ? De quelle manière entrer en communication avec eux ? Et, surtout, comment les réconcilier avec les hommes ? Héros manipulé par les forces du Bien comme par les puissances du Mal, Thomas est tiraillé plus que jamais entre les femmes de sa vie : Brenda Logan, sa complice catastrophique, Lily Noctis, sa fausse alliée, et Jennifer, sa copine de collège amoureuse. De pièges diaboliques en tentations de son âge, passant des pires dangers aux bonheurs les plus inattendus, Thomas Drimm dispose de quatre jours pour sauver des millions de vies.


[saut]Paru aux Editions Albin Michel, 336 pages

[saut]Mon avis commence maintenant :

[saut]Très emballé par le tome 1, je peux vous dire de suite que ce ne fut pas le cas de ce tome 2 ! Que ce fut long et laborieux pour arriver à la fin de ce bouquin, pourtant plus court que le précédent (336 vs 392 pages).

[saut]Thomas a perdu de tout son charme ! Le côté fun et déjanté a disparu. La critique de la société n’est pas assez mise en avant, ou alors de manière trop subtile qui fasse que je ne l’ai pas vu ? Nan franchement, autant niveau écriture, ça n’a pas changé (quoique, y a moins de dialogues, j’ai l’impression) mais du côté scénario, ça s’embourbe et limite, je comprends le chapitre final qui, sans en révéler trop, se la joue Stargate et reboote la saga. A croire que l’auteur s’est rendu compte qu’il se perdait dans une intrigue casse-gueule.

[saut]Car « la guerre des arbres » a été laborieuse jusqu’à un final « non-explosif ». Pourtant, le début était encore assez sympa (la scène au lycée avec la vaccination des moins de 13 ans, Jessica qui veut coucher chez Thomas et se transforme, son père qui couche avec une autre…, les arbres ancêtres de la civilisation, le message sur le respect de la nature…) mais ça se perd ensuite avec un Thomas beaucoup trop présent, trop seul avec ces incessantes questions sur sa relation avec les femmes et sur le fait qu’il soit manipulé ou pas. Ce problème de manipulation est d’ailleurs le gros problème de la saga en général. Ca m’avait déjà dérangé dans le tome 1 mais là, c’est encore pire ici. Nox-Noctis est un double personnage détestable et assez casse-neuneu qui vient tout remettre en cause à chaque fois. On ne sait jamais qui croire et à force, on s’y perd… J’aimerais avoir des convictions pour une fois ! Là, au fil des pages, je m’y suis désintéressé. Vous l’aurez compris, l’intrigue ne m’a pas vraiment accroché !

[saut]Passons aux personnages… comme je disais, Thomas est trop seul. Où sont ses acolytes ?! Pourquoi ne pas introduire de nouveaux personnages ?! Le professeur Pictone m’a franchement emmerdé dans ce tome. Y a au moins 10 scènes (j’exagère mais pas loin) où Thomas crie ‘Pictone, j’ai besoin de toi, viens me voir ! » et où on attend… et Pictone ne revient pas. Ses apparitions sont sporadiques et laisse Thomas faire des conneries.
Encore pire, c’est pareil pour Brenda, qui complétait leur fameux trio du 1er tome. Elle n’apparaît qu’au round final, à moitié shootée, sans vie…
Sans ses deux personnages, l’auteur fait alors passé le père de Thomas au premier plan. Seul problème, le super papa alcoolique détenteurs des secrets du passé est devenu tout mou, con et manipulé. Bref, aucun intérêt !

[saut]Un tome à oublier très vite. Je lirai quand même la suite car le premier tome était séduisant et qu’il y a la place de faire beaucoup mieux.

[saut]Note globale : 4 / 10
[saut]
Fiche du livre sur Livraddict

  4 commentaires

  1. Avatar
    Jérôme
    11 décembre 2010 at 11 h 01 min

    100% d'accord. Un second tome qui frôle le ratage total. Perso, la suite ce sera sans moi.

  2. Avatar
    deliregirl1
    15 décembre 2010 at 18 h 09 min

    Je vois qu'on partage le même avis, contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir été super déçue.

  3. Avatar
    baba
    17 décembre 2010 at 12 h 51 min

    J'ai lu les avis de quelques autres blogueurs sur livraddict (http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=23627), on est plusieurs à penser la même chose (même si certains, dans les notes, mettent quand même 7 et 7.5/10).

  4. Avatar
    Le Mammouth
    14 janvier 2011 at 11 h 28 min

    Entièrement d'accord avec ta critique… Quant à moi, j'ai décidé d'arrêter là le désastre, je ne lirai pas le 3… Sauf si vraiment j'en entends beaucoup beaucoup de bien ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.