Décembre 2021

On se retrouve comme tous les mois pour la rétrospective de mes visionnages. La dernière de l’année !
Un mois où j’ai pu prendre des congés, à partir de la semaine entre Noël et Nouvel An. Malgré ça, je ne signe pas un mois faramineux. Un mois assez classique même. Je n’ai pas explosé de record en termes de séries ou films.

 

Lecture

1 comics lu ce mois-ci.

Spider-Man : Bleu
de Jeph Loeb et Tim Sale

Gwen Stacy a été le premier amour de Peter Parker, avant d’être tuée par le Bouffon vert. Cet album relate la façon dont ils sont tombés amoureux et les combats menés par Spider-Man pour conquérir la fille de ses rêves.
Contient : Spider-Man: Blue #1-6

Après Daredevil Jaune, je repars dans la sélection « Printemps des Comics » avec un nouveau titre du duo Jeph Loeb et Tim Sale. Je me suis rendu compte que j’avais déjà lu deux autres titres de leur part d’ailleurs : Batman : Un long Halloween et sa suite Batman : Amère Victoire, qui sont 2 excellents runs du chevalier noir. Je recommande également Batman : Silence, toujours de Jeph Loeb mais avec Jim Lee.

 

Ce Spider-Man reprend le même thème que leur Daredevil, c’est-à-dire un héros mélancolique qui raconte son aventure en s’adressant à sa dulcinée perdue. On a donc un récit à ambiance plus sombre que d’habitude, plus mature, surtout pour un Spider-Man, mais qui mêle toujours action et romance. J’ai bien apprécié cette lecture, qui fait très indé.

 

 

Jeux vidéo

En décembre, j’atteins un total de 72 heures de jeu sur 8 jeux différents !
Ça fait une moyenne de 2,32 heures/jour

J’ai fini l’année comme je l’avais commencé, avec un FIFA 21 en n°1 de mes jeux les plus joués.

J’ai aussi platiné Astro’s Playroom, la preuve que j’ai bien aimé ce jeu sympathique fourni avec la PS5.
7h pour un platine, c’est cadeau.

Je me suis aussi mis aux échecs en ligne. C’est bien foutu, c’est rapide à prendre n main. Par contre, je ne progresse pas énormément pour le moment :D Faudrait p-e que je lise des bouquins si je voulais aller plus loin. On verra si j’ai le temps.

Ratchet & Clank: Rift Apart (2021 – PS5)
8h – Commencé

j’ai enfin lancé Rift Apart sur ma PS5. Il était fourni avec donc ça fait 6 mois qu’il est dans ma pile à jouer, mais j’attendais le bon moment. Et c’était parfait pour les vacances de Noël !

C’est vraiment top. C’est du jeu d’aventure/plateformes assez classique mais c’est tellement beau et fun. C’est les mêmes développeurs que Spider-man, ça se sent. Les anims sont super travaillés, y a la même patte dans les environnements et les musiques. Même le système de sélection des armes ressemble vraiment beaucoup, mais vu que toutes les armes sont totalement différentes, on s’en fout. Pourquoi réinventer la roue quand ça fonctionnait bien ?

Je pense que je vais le finir le mois prochain. Et peut-être même essayer de la platiner, ça a l’air faisable !

 

Séries

J’ai regardé 54 épisodes vus pour 37,3h, soit des moyennes de 1,7 épisodes / jour et 1,2h par jour.
C’est moins que les 2 précédents mois.

J’ai terminé 3 saisons.

 

La Brea saison 1
10 épisodes de 42 min
Diffusée sur NBC de septembre à novembre 2021
Fiche Seriebox

Depuis Lost (2004-2010), on a quasiment eu droit chaque année à une tentative de nouvelle série concept, avec une série fictionnelle qui commence par un évènement fort et se construit autour de quelques mystères. On pense à Terra Nova (2011) en voyant celle-là mais on peut aussi citer Revolution (2012) ou Manifest (2018) plus récemment. Malheureusement, ça n’arrive toujours pas à trouver le succès.

Ici, on a donc un énorme gouffre qui se forme en plein Los Angeles et les habitants aspirés se retrouvent à l’âge de la préhistoire. Tout l’intérêt est de découvrir comment ils vont survivre et ce qu’ils vont découvrir dans ce monde. Ils vont également essayer de traverser la faille, d’un côté comme de l’autre. Côté mystère, on est plutôt bien servi et on a des réponses au bout des 10 épisodes. Une bonne chose d’ailleurs ce format court, j’étais content quand j’ai appris ça :D

Mais alors, le problème, c’est que les personnages sont cons comme des manches à balai ! Je ne sais pas comment les scénaristes ont pu pondre ça, mais les situations et les dialogues sont vraiment d’un bas niveau. Je n’ai d’affection pour aucun personnage. Jon Seda, on l’a vu dans Chicago PD, il fait bien le flic mais là, en père de famille, ça ne fonctionne pas. Aucun personnage n’est normal en fait. On pourrait dire que c’est bien, y a des back story pour chaque personnage, comme dans Lost d’ailleurs, mais au bout d’un moment, c’est fatigant. Aucune histoire intéressante en fait. On s’en fout de leur vie d’avant, on veut juste qu’ils explorent le monde. Mais nan, ça perd du temps sur des dramas familiaux. On pourra seulement saluer l’ouverture d’esprit de faire jouer une actrice amputée, Zyra Gorecki, chose très rare à la télévision. Maintenant, je suis maso, le dernier épisode m’a quand même envie de savoir la suite, comme pour Into the Night. Ca n’en reste pas moins une de mes déceptions de l’année.

 

Superstore saison 1
11 épisodes de 22 min
Diffusée sur NBC de novembre 2015 à février 2016
Fiche Seriebox

Avec les Seriebox Awards, je me suis rendu compte que je ne regardais pas beaucoup de comédie. Je me suis alors lancé dans celle-ci dont j’avais déjà entendu beaucoup de bien. J’avais aussi déjà bien aimé America Ferrera dans Ugly Betty. Et bien, je suis conquis ! Même plus que la moyenne. Quand je vois que la saison 1 n’a que 13.9 de moyenne sur Seriebox alors que j’atteins les 16.3, je suis étonné.

Certains épisodes m’ont fait mourir de rire. C’est bien débile, mais j’aime bien. L’histoire est basique, on suit une équipe d’employés dans un supermarché typique américain. Jonah, le petit nouveau, doit s’intégrer à l’équipe d’Amy. Evidemment, ça lorgne vers la comédie romantique, romance de boulot oblige, mais ce n’est pas que ça. Ils passent plus de temps à se chamailler qu’à travailler. On a un beau panel de bras cassés ! J’aime beaucoup Dina, la sous-cheffe. C’est elle que je trouve la plus marrante.  Garrett, l’employé en chaise-roulante qui s’occupe des annonces au micro est aussi sympa. Quand le photographe de la chaîne vient pour prendre des photos et qu’il se planque, j’en pouvais plus. Le boss m’énervait un peu avec sa voix hyper aigue mais il me plait de plus en plus. Son côté puritain et naïf me fait rire. L’épisode où il achète toutes les pilules du lendemain car ce n’est pas catholique, et se retrouve à les revendre ensuite, c’est excellent !
Je vais continuer avec les autres saisons :)

 

Hawkeye saison 1
6 épisodes de 50 min
Diffusée sur Disney+ en novembre-décembre 2021
Fiche Seriebox

Comme les autres séries Marvel, c’est l’occasion de mettre en avant un personnage secondaire, ici en la personne de Clint Barton, alias Hawkeye, l’humain archer sans pouvoir spécifique, à part de savoir viser à la perfection, comme Green Arrow côté DC. Je trouve qu’ils ont très bien géré son état d’esprit après les évènements du diptyque Infinity Wars – Endgame. On a un Clint déprimé, blasé, ce que joue à la perfection Jeremy Renner. Pour ça, il n’a pas besoin de se forcer.

Mais là où la série se démarque, c’est qu’elle arrive à être très second degré, notamment en lui mettant dans les pattes Kate Bishop, une jeune riche turbulente, adepte de l’arc. J’ai vraiment beaucoup ri dans cette série car elle ne se prend pas toujours au sérieux. Surtout que ça se passe pendant la période de Noël (Disney+ a d’ailleurs bien géré sa diffusion pour que le final arrive juste avant le réveillon), donc il y a un ton léger, sans lésiner non plus sur les bonnes grosses scènes d’action, avec des combats à la Avengers plutôt bien foutus (beaucoup plus intéressants que ceux de Falcon and the Winter Soldier – toute occasion est bonne pour taper dessus :P). J’adore la scène de poursuite en voiture et le combat final avec ses flèches spéciales. J’aime aussi le petit côté mignon avec le chien, les side-kicks du groupe de jeu de rôle. Sans oublier évidemment les grosses surprises que nous réservent la série avec quelques apparitions d’autres personnages de l’univers Marvel. 

Je n’attendais pas grand chose de cette série et au final, c’est une très bonne surprise !

 

Films

Y a un peu de mieux, j’ai vu 5 films en décembre.

 

Home Sweet Home Alone (Maman, j’ai raté l’avion (ça recommence)) (2021)
Fiche Seriebox

Max Mercer est un petit garçon facétieux et plein de ressources qui a été laissé à la maison pendant que sa famille est en vacances au Japon pour les fêtes. Alors, lorsqu’un couple marié, qui tente de récupérer un précieux héritage, jette son dévolu sur la maison des Mercer, c’est Max qui va devoir protéger le domicile familial des intrus…et il fera tout ce qu’il peut pour les empêcher d’entrer ! Les péripéties épiques et hilarantes s’enchaînent et en dépit du chaos absolu généré par ses efforts, Max en vient à réaliser à quel point on est bien chez soi. 

Petit film vu à Noël en famille. C’est (déjà) le 6ème de la saga Home Alone (Maman, j’ai raté l’avion). J’adorais les 2 premiers quand j’étais petit. Je ne savais même pas qu’ils avaient fait des « suites », si on peut appeler ça comme ça. Plutôt des remakes apparemment. On ne revoit plus Macaulay Culkin en tout cas. Donc ouais, ça tient vraiment plus du téléfilm là.

L’histoire est bien bien débile. Ils arrivent à nous rendre plus sympathiques les « voleurs » plutôt que le petit garçon qui se défend. Le casting n’est pas ouf. Heureusement qu’il y a Ellie Kemper, l’Unbreakable Kimmy Schmidt ou qui jouait aussi Erin dans The Office. Y a vraiment une scène qui m’a fait rire tellement c’était absurde, c’est quand ils se trompent de maison à cambrioler et se cassent la gueule dans une piscine.


Sinon, c’est du réchauffé du premier film, en mode exagéré. Y a pas grand chose à en retenir. Next !

 

Trolls (Les Trolls) (2016)
Fiche Seriebox

Connus pour leur crête de cheveux fluos et magiques, les Trolls sont des créatures délirantes et joyeuses et surtout les rois de la pop. Mais leur monde d’arcs-en-ciel et de cupcakes est changé à jamais lorsque leur leader Poppy, accompagnée de Branche et tous ses amis , doit se lancer dans une mission de sauvetage qui l’entraînera loin de ce petit paradis.

Deuxième film de la période des fêtes. Je m’attendais à quelque chose de décevant, vu le sujet, mais c’est finalement plus que potable. Certes, ça s’adresse à un public d’enfants, c’est coloré, c’est rigolo, y a pas mal de musique, mais je trouve que ça se tient bien !

Y a un bon rythme, l’animation n’est pas trop mal (du Dreamworks quoi) et les personnages sont sympas. C’est clairement pas un film très original, d’où la note, mais je ne me suis pas non plus ennuyé. Je dirais même que j’ai passé un bon moment, c’est le principal.

 

Wrath of Man (Un homme en colère) (2021)
Fiche Seriebox

Un convoyeur de fond fraichement engagé surprend ses collègues par l’incroyable précision de ses tirs de riposte alors qu’ils subissent les assauts de braqueurs expérimentés.
Tous se demandent désormais qui il est, d’où il vient et pourquoi il est là.

L’affiche donne l’impression que c’est un film d’action lambda et pourtant, c’est bien mieux que ça ! C’est le dernier film de Guy Ritchie, avec encore ce bon vieux Jason. Remake du film français Le convoyeur, que je n’ai pas vu, donc je ne peux comparer. 

Sans être hyper original dans son histoire, je trouve que la structure du film avec ses flashbacks est quand même bien fichue. C’est aussi très bien filmé. Les scènes de Los Angeles donnent vraiment bien. L’action est lisible. Les scènes de combats sont convaincantes. Ritchie ne fait pas vraiment son cinéma habituel en plus. On peut pas dire que ça ressemble à du Sherlock Holmes et encore moins à sa vibe gangster style The Gentlemen-Snatch-Arnaques, Crimes et Botanique. C’est vraiment des plans plus posés, contemplatifs, avec une très belle musique, pour laisser la place à une histoire qui réserve quelques bons rebondissements. Ca se prend clairement au sérieux. J’aurais presque dit que ça ressemble plus à du Michael Mann. Donc vraiment un bon point pour ce film.

Sinon, Statham fait du Statham. Transporteur, convoyeur, tant qu’il y a des guns et qu’il peut défoncer des mecs, il connait et c’est pour ça qu’on l’aime. Franchement, je trouve que les critiques sont dures avec ce film. Dans le genre action, c’est vraiment un bon cru. Brutal, efficace.

 

The Gentlemen (2020)
Fiche Seriebox

Un baron de la drogue britannique décide de vendre son empire à des millionnaires américains.

On continue avec le précédent film de Guy Ritchie ! Allez, il ne me reste plus que Revolver et Swept Away et j’aurais fini sa filmo. En attendant « Operation Fortune: Ruse de Guerre » en 2022, toujours avec Jason Statham dans le rôle-titre.

Dans celui-là, pas de Jason par contre, The Gentlemen, c’est avec l’excellent Matthew McConaughey (True Detective… et une quarantaine de films :p) et Charlie Hunnam (Sons of Anarchy). Sans oublier Hugh Grant, Colin Farrell, Jeremy Strong… Bref, le casting, c’est de l’or en barre. Tout comme le scénario et surtout les dialogues ! C’est complètement barré et c’est tout ce qu’on attend d’un film de Mister Guy. C’est vraiment bien ciselé ! Je le comparerais presque à un Usual Suspects, peut-être pas dans sa finalité mais dans sa construction et son intelligence. Je ne sais pas, j’y retrouve le même sentiment, l’approche me semble assez proche. On découvre l’histoire par petits bouts, et chaque chapitre vient éclairé les précédents. On pourrait s’y perdre, vu le nombre de personnages et pourtant, ça reste clair. On retrouve clairement ce qui a fait sa force dans le passé avec Arnaques, Crimes et Botanique puis l’inévitable Snatch. L’humour british teinté d’action est de retour, pour le meilleur.

 

Durante la Tormenta (Mirage) (2018)
Fiche Seriebox

Vera Durán, une femme heureuse en ménage, voit sa vie devenir un cauchemar lorsqu’elle essaie d’éviter un crime qui entraîne une série de réactions en chaîne.

Les challenges Seriebox m’ont rappelé à l’ordre pour enfin voir ce film espagnol de science-fiction. J’aime beaucoup les histoires de voyages dans le temps et celui-ci est un bon cru ! Ca lorgue du côté de L’effet papillon, mais sans copier. Là où il perd en termes d’intensité, il y gagne en émotions je trouve. Bon à part cette scène de corps mutilé… même si suggéré, c’était vraiment un peu dégueu. J’étais un peu choqué par cette scène, avec l’enfant qui voit ça, alors qu’il a rien demandé. Bon, en même temps, qui décide de sortir de chez soi pour aller voir ce qu’il se passe chez le voisin ?! Personne.

Bien qu’il y ait quelques grosses ficelles, l’histoire reste cependant agréable à suivre, grâce à sa construction en puzzle. C’est vraiment bien mis en scène, le casting est convaincant, notamment Adriana Ugarte, l’actrice principale. A noter qu’il y a d’ailleurs Alvaro Morte, « el Professor » de La Casa de Papel. Ca fait plaisir de voir que le cinéma espagnol est toujours en forme, et peut proposer des films qui n’ont pas à rougir de la comparaison avec Hollywood. Comme quoi, y a pas besoin d’un gros budget pour faire un bon film de genre, qui mêle thriller, enquête policière et science-fiction. Top !

 

Ceci conclut 2021 ! Pfffiou, déjà 5 ans d’articles. Ca a été plus compliqué cette année de tenir le rythme je trouve. J’espère que je garderais la motivation en 2022.

Une bonne année à toutes et à tous !

 

 

  5 commentaires

  1. 19 janvier 2022 at 17 h 19 min

    Bonne année à toi ! J’ai beaucoup aimé Hawkeye moi aussi :)

    • baba
      21 janvier 2022 at 18 h 55 min

      Merci, bonne année Yoda :)

  2. 5 juin 2022 at 20 h 38 min

    Hello, il serait peut-être temps que je rattrape mon retard dans tes bilans ! La Brea, je n’ai pas dépassé le premier épisode. À une époque j’aurais persisté mais là, j’ai vite arrêté les frais. Superstore, j’avais eu du mal au début mais c’est vraiment une série que j’ai beaucoup aimée et qui s’est bonifiée au fil des saisons. J’ai beaucoup aimé Hawkeye aussi et pourtant ce n’était pas celle que j’attendais le plus (et le musical sur les Avengers, excellent, j’en veux un vrai ! ^^). Parmi les films, j’ai vu The Gentlemen que j’ai beaucoup aimé, j’ai retrouvé le Ritchie de ses premiers films et Mirage a été une très bonne surprise, merci les challenges Seriebox pour me faire découvrir ces petits films que je n’aurais jamais vu par ailleurs.

    • baba
      7 juin 2022 at 14 h 42 min

      J’ai aussi du retard mais dans l’écriture mes bilans ^^’ Pas eu la motivation ces derniers mois.

      Faut que je me refasse le point sur le challenge aussi, histoire de redonner un coup de boost. T’as bien avancé de ton côté ?
      • 7 juin 2022 at 19 h 37 min

        J’ai dû voir deux films je crois. Celui qu’il me restait à voir pour le Top 100 et Les Mitchell contre les machines. Depuis le début de l’année, j’ai surtout envie de voir des gros films qui sortent au ciné ou d’autres récents et du coup les films des challenges passent un peu à la trappe, d’autant plus qu’il y avait pas mal de téléfilms français dans ma liste et ce n’est pas trop ce que j’ai envie de regarder en ce moment. 😬 Et par rapport à ton commentaire sur l’autre post, génial que tu aies commencé The Expanse. Ça m’a donné aussi envie de recommencer la série mais je n’ai pas le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.