Mois, c’est moi 3×12 Through the Rooftop

Qui dit décembre, dit congés de Noël ! À partir du vendredi 20 décembre, jour de sortie de The Witcher sur Netflix, j’ai pu me reposer tranquillement à la maison et profiter de mes hobbies. C’est donc un bon petit mois bien rempli ! J’ai pas mal de trucs à remettre en ordre dans ma tête. Here we go!

 

Lectures

Arsène Wenger : 20 ans dans les coulisses d’Arsenal
de John Cross
512 pages – TERMINE

Un livre fini sur le gong, juste avant le réveillon du Nouvel An !
Dans la seconde partie, John Cross aborde la partie de carrière la plus compliquée de Wenger, avec la construction du nouveau stade d’Arsenal et l’arrivée des nouveaux capitaux dans le foot anglais, notamment le russe Roman Abramovitch à Chelsea et le cheick émirati Mansour à Manchester City. Tottenham, l’ennemi juré du Nord de Londres, se mêle également depuis quelques saisons à la course au podium et même à la Ligue des Champions (avec cette finale 2019 perdue contre Liverpool). Avec le Big Six actuel, il est très compliqué de gagner la Premier League et les dernières années ont vraiment été compliquées.

J’ai vraiment apprécié cette lecture dans les coulisses. Ça m’a permis de mieux connaitre l’histoire du club et comprendre le caractère de cet entraîneur emblématique, ce qui est sûrement l’un des plus grands entraîneurs français de l’histoire récente avec Dédé et Zizou.

 

Jeux vidéo

J’ai encore beaucoup joué pendant mes vacances !

Assassin’s Creed Origins (2017 – PS4)
+10h = 48h en tout – TERMINE

J’ai surtout enfin terminé Origins ! Je vous en ai déjà parlé en juin et juillet. J’ai ici fini l’histoire principale. Il me reste encore beaucoup de quêtes annexes, mais pas sûr que je les fasse. J’ai quand même déjà bien fait le tour !

Ça a été l’un de mes Assassin’s Creed préféré. L’Egypte Antique est passionnante et j’ai adoré explorer cette immense carte pour en découvrir tous les recoins. Le gameplay est aussi réglé aux petits oignons. J’ai bien aimé les combats et la manière de se déplacer très fluide.

En 2020, je partirais pour la Grèce Antique, avec Assassin’s Creed Odyssey, sorti 1 an plus tard, que j’ai eu à mon anniversaire.

 

Death Stranding (2019 – PS4)
+14h de jeu = 43h en tout – EN COURS

Je ne l’ai toujours pas terminé, mais ce jeu m’a encore mis des claques. Qu’il est beau !

Ce gameplay atypique me passionne toujours autant. La plus belle simulation de randonnée de tous les temps !

 

Rocket League (2015 – PC)
+3h = 31h en tout – RECURRENT

Je m’y suis remis ce mois-ci, pendant mes pauses midi au boulot ou dès que j’ai 20 min à tuer. Tellement addictif !

 

Crash Team Racing Nitro Fueled (2019 – PS4)
1,5h – EN COURS

Celui-ci est aussi terriblement addictif ! On s’est bien éclaté avec ma belle-sœur pendant les fêtes. On n’a pas encore fait tous les modes de jeu. Il y a tellement de circuits à faire. C’est un remaster du Crash Team Racing de 1999. Y a pleins de trucs à débloquer avec de l’XP, à la manière d’un Rocket League ou Fortnite. Dommage que les temps de chargement soient un peu long. Sinon, le jeu est vraiment magnifique, super fluide. Un bon jeu pour jouer en coop !

Outer Wilds (2019 – PC)
2h de jeu – EN COURS

Jeu d’exploration spatiale ultra plébiscité cette année, je m’y suis enfin lancé ! Le but est simple, on a 20 minutes pour explorer un système planétaire avant que celui-ci n’explose. On doit comprendre justement pourquoi et explorer du coup les planètes. A chaque fin de cycle, on repart de sa planète et ça recommence.

Je n’ai pas encore accroché au point de le finir mais j’ai bien aimé ce que j’ai vu pour le moment. J’avoue que j’ai un peu du mal à piloter le vaisseau et à comprendre comment optimiser mes trajectoires d’orbite. Par contre, la découverte des environnements est complètement folle. Je suis allé voir une planète océanique où il y a des immenses tornades qui en font le tour. C’est magnifique. C’est vraiment une ode à l’exploration et l’émerveillement.

 

Xbox Game Pass

Sur Windows 10, j’ai aussi testé le Xbox Game Pass, une sorte de Netflix du jeu vidéo. C’est un programme d’abonnement de Microsoft qui permet de profiter d’une centaine de jeux (Microsoft et indés). Le catalogue est assez large : Forza Horizon 4, Sea of Thieves, Gears 5, The Outer Worlds, Rage 2, Metro Exodus, Age of Empire II, Hellblade, Halo… la liste complète est ici.

En beta actuellement, c’est seulement 4€/mois dont 1€ le premier mois. Ça fait donc que 45€ la première année, soit moins cher qu’un jeu neuf. Intéressant pour jouer à quelques gros jeux et peut-être découvrir certains que je n’aurais pas acheté. Maintenant, faut trouver le temps ! :)

En décembre, j’ai surtout joué aux 2 jeux suivants :

Sea of Thieves (2018 – PC)
9h en mer – EN COURS

On s’est bien amusé en coop à ce jeu d’exploration. On joue des pirates et on doit coopérer pour naviguer avec un même navire sur une immense carte. Le but est souvent le même : chopper des coffres ou buter des ennemis et ramener le butin sans se le faire piquer par des joueurs adverses qui passeraient par là. On peut aussi rencontrer des méchantes IAs, sous forme de navires fantômes qui sortent de l’eau, d’immenses requins, voire de Kraken (que je n’ai personnellement pas encore vu).

Le jeu est vraiment magnifique. J’adore la conception des vagues, qui varie selon la météo. La première fois qu’on navigue en pleine tempête est plutôt jouissive. Sans compter sur le cycle jour/nuit qui donne vraiment de très beaux paysages. Pour l’instant, je ne m’en lasse pas.

 

Forza Horizon 4 (2018 – PC)
8,5h – EN COURS

N’ayant jamais eu de Xbox, c’est mon premier Forza ! Dans ce nouvel Horizon, on se balade dans la campagne anglaise, dans le but de participer à tous types de courses, sur route ou sur terre. On peut également suivre quelques scénarios pour faire des courses spéciales comme faire la course contre un F16 avec une Lamborghini. Je suis d’ailleurs hyper étonné de la fluidité du jeu ! J’ai beau allé à 200km/h sur la carte, en détruisant tout sur mon passage, le jeu ne bronche pas et reste constamment à 60fps.

Sorti en décembre, j’ai aussi testé le tout nouveau Battle Royale intitulé Eliminator. Oui, oui, avec des voitures. La zone se rétrécit comme dans Fortnite et vous devez faire des duels contre les voitures que vous croisez pour les éliminer. Le but est de faire une mini course à celui qui arrivera à une ligne d’arrivée temporaire pour éliminer l’autre. On peut après garder sa voiture s’il en avait une meilleure. Le concept est plutôt bien trouvé. J’ai fait quelques parties, j’ai bien kiffé !

 

Séries

Avec mes congés, je pensais péter mon record mensuel, ce n’est pas le cas.  J’ai quand même vu 62 épisodes soit une moyenne parfaite de 2 épisodes par jour.

J’ai quand même profité de mon bon suivi des deux mois précédents, pour arriver au bout de 10 saisons en ce seul mois de décembre ! Seul problème, c’est loooooooong à rédiger :P

 

Sunnyside saison 1
11 épisodes de 22 min
Diffusée sur NBC de septembre à décembre 2019
Fiche Seriebox

Vite retirée de l’antenne, cette comédie n’aura jamais réussi à décoller. Kal Penn (Dr House) n’arrive jamais à faire rire. La galerie de personnages d’immigrés est vraiment affligeante. Ils sont tous assez lourds et bourré de clichés. Vraiment catastrophique, j’aurais du m’arrêter.

 

Treadstone saison 1
10 épisodes de 45 min
Diffusée sur USA Network d’octobre à décembre 2019
Fiche Seriebox

Moi qui adore Jason Bourne, j’étais hypé par cette série. Malheureusement, j’en ressors mitigé. Par manque d’ambition, ou peut-être de budget, la série peine à trouver son rythme de croisière. Il y a beaucoup de longueurs, et pour une fois, je ne peux même pas incriminer les flashbacks, qui montrent les débuts du programme Treadstone dans l’Est-Berlin des années 70. Ceux-ci donnent une bonne touche Guerre Froide assez intéressante à la série. Par contre, les intrigues dans le présent sont souvent mollassonnes. Ça manque d’action ! Pourtant, les quelques scènes de combat sont sympas, mais il y en a une ou deux par épisode, pas plus. Bref, pour moi, la série ne décolle vraiment jamais, même sur son final. Je suis resté sur ma fin, je suis déçu.

 

Lucifer saison 2
18 épisodes de 42 min
Diffusée sur FOX de septembre 2016 à mai 2017 – Disponible sur Netflix
Fiche Seriebox

Après une première saison moyenne, j’ai quand même continué pour comprendre l’intérêt pour cette série. Eh bien, j’ai préféré cette seconde saison ! Certes, il y a encore des intrigues indépendantes qui sont parfois un peu ennuyantes, mais, globalement, c’était plus intéressant, notamment sur la deuxième partie de saison.

Je ne peux toujours pas supporter Lauren German et Kevin Alejandro, mais heureusement, je suis toujours aussi fan d’Amenadiel et de Mazikeen, notamment quand elle part en cohabitation avec Chloé. Il y a aussi eu l’arrivée de Tricia Helfer, dans le rôle de la Mère. Elle apporte pas mal de légèreté, et son sex-appeal, à la série. J’ai bien aimé les quiproquos de Lucifer à chaque fois qu’il présentait sa mère.

 

Mrs. Fletcher saison 1
7 épisodes de 30 min
Diffusée sur HBO d’octobre à décembre 2019
Fiche Seriebox

J’en parlais le mois dernier, et bien, c’est déjà terminé ! Apparemment prévue comme une mini-série, les aventures de la MILF Kathryn Hahn n’auront duré que 7 épisodes.

Je suis un peu frustré. En plus, le final se termine de manière assez ouverte, ce qui surprend, mais se comprend ensuite. Cela apporte une touche intéressante à cette histoire de découverte de soi. J’aurais aimé que ça continue. Qui sait, avec HBO, on ne sait jamais.

 

His Dark Materials saison 1
8 épisodes de 55 min
Diffusée sur BBC One de novembre à décembre 2019
Fiche Seriebox

Cette nouvelle adaptation d’A la Croisée des Mondes de Philipp Pullmann a bien rempli son contrat. L’histoire a plutôt bien été respectée, même si j’ai l’impression qu’ils n’ont pas respecté l’ordre. Par contre, les scènes dans l’autre réalité me semblent totalement superflues et cassent constamment le rythme. J’aurais préféré qu’ils gardent ça pour la saison 2. Du côté de Lyra, c’est aussi un peu lent par moment, notamment dans le début de saison. Dès que l’histoire arrive dans le Nord, c’est mieux. Certains éléments auraient pu être mieux approfondis à ce moment-là, pour avoir encore plus d’action et d’explication. Globalement, c’est donc une mini-déception. C’est une bonne série, bien produite, avec un casting de qualité, mais, qui aurait pu être encore mieux.

 

Rick and Morty saison 2
10 épisodes de 22 min
Diffusée sur Adult Swim de juillet à octobre 2015 – Disponible sur Netflix
Fiche Seriebox

J’ai enfin fini la saison 2, un an après avoir commencé la série. Pourtant, je disais que j’avais hâte de voir la suite :P

La saison est dans la continuité. J’ai encore aimé ce côté SF déjanté. C’est vraiment une série intelligente, avec des scénarios alambiqués. Par contre, attention, ce n’est pas pour les enfants. Ça doit être interdit aux moins de 12 ans, voire 16… Y a vraiment des trucs gores par moment, des coupages de têtes par dizaines, c’est plutôt sanglant. Un peu trop pour moi par moment.

La série est capable du pire comme du meilleur. Par exemple, le plus mauvais épisode selon moi est le 2×08 Interdimensional Cable 2, qui revisite des pubs par dizaine de manière très osée. C’était vraiment pas drôle. Par contre, j’ai beaucoup aimé le 2×01 A Rickle in Time, 2×04 Total Rickall et 2×06 The Ricks Must Be Crazy. Par exemple, dans ce dernier, on découvre que Rick a créé tout un univers miniature pour alimenter sa soucoupe volante. Sauf que ces aliens ont décidé de modifier leur manière de produire de l’énergie pour eux-mêmes développez un univers miniature qu’ils asservissent. C’était brillant.

 

The Expanse saison 4
10 épisodes de 45 min
Diffusée sur Amazon Prime Video le 13 décembre 2019
Fiche Seriebox

J’attendais avec beaucoup d’excitation la 4e saison de ce qui est sûrement la meilleure série SF de la décennie ! Et j’avoue que je suis un peu déçu. Pas que ça soit une mauvaise saison, mais pas à la hauteur des 2 précédentes. Faut dire qu’on était monté crescendo jusqu’à un 3ème acte magnifique.

Beaucoup d’intrigues étant terminées, on repart vraiment sur une nouvelle aventure. L’équipe passe quasiment toute la saison sur Ilus, cette nouvelle planète habitable, colonisée par des Belters via le Ring. Je ne sais pas si le budget a augmenté, mais on est vraiment à une qualité cinéma. Les scènes sur la planète sont magnifiques.

Si, au niveau politique, on ne ressent plus autant cette tension et cette complexité politique entre Terre et Mars, on la ressent bien là-bas, avec toutes ces divisions entre clans. On y ajoute en plus l’exploration de cette planète extraterrestre au comportement bien étrange et on est servi. L’épisode où tout le monde est aveugle était d’ailleurs celui que j’ai préféré.

On suit aussi toujours Bobby Draper sur Mars, qui a une intrigue à part. Elle est toujours aussi bad-ass. J’adore ce personnage. Elle a quelques scènes intéressantes, mais j’espère vraiment qu’on la verra rejoindre les autres en saison 5 !

 

The Mandalorian saison 1
8 épisodes de 40 min
Diffusée sur Disney+ de novembre à décembre 2019
Fiche Seriebox

Première série live dans l’univers Star Wars, première grosse sortie pour Disney+, on peut dire que les attentes étaient élevées !

J’avoue que j’ai plutôt été déçu au début, me demandant si la production était vraiment prise au sérieux. Le pilot est assez moyen, le 2e épisode dure à peine 28 minutes. J’ai vraiment accroché qu’au 3e, où on part vraiment sur de l’action pure. Le 4e dans le village m’a ensuite encore refroidi, avec un petit air de Stargate Atlantis. Je me suis demandé si chaque épisode allait être indépendant, avec la découverte d’un nouveau village sur une planète. Oui, mais chaque épisode a cependant son petit charme. Baby Yoda est bien sûr l’attraction du show, trop mimi. Ils ont vraiment réussi leur coup avec ce personnage si attachant. Et cette musique de générique… Tellement cool ! Les quelques persos secondaires sont aussi sympa, Quil, Cara, le robot IG-11… La fin de saison, un fil rouge commençait à se faire. Reste plus qu’à attendre la saison 2 !

 

The Witcher saison 1
8 épisodes d’1h
Diffusée sur Netflix le 20 décembre 2019
Fiche Seriebox

Adaptés des livres du Sorceleur, les épisodes suivent leur structure, avec une suite d’histoires indépendantes, où on se rend compte après 3 épisodes que les intrigues des personnages principaux ne se déroulent pas toujours à la même période. Cette chronologie dispersée peut être déconcertante, surtout dans la manière dont on découvré les personnages. Au final, ce n’est quand même pas gênant, on raccroche vite les wagons. C’est original disons.

Après 8 épisodes, je suis déjà en manque des personnages. Henry Cavill, qui était déjà monstrueux dans Mission Impossible Fallout l’année passée, montre encore une fois un charisme fou en Geralt de Riv, portant à merveille la perruque et les lentilles de contact. Il parle peu mais il est trop bad-ass !

De l’autre côté, Freya Allan (Ciri) et Anya Chalotra (Yennefer de Vengerberg) sont deux grosses révélations. J’ai beaucoup aimé leurs interprétations, surtout pour la seconde, qui a déjà pu montrer beaucoup de facettes de la personnalité de Yennefer, via les flashbacks. On ne peut pas passer non plus sur ses nombreuses scènes de nu, auxquelles je ne m’attendais pas. Netflix est aussi libre qu’HBO pour ça, rappelez-vous Sense8. Ça fait plaisir d’avoir des séries un peu plus mature.

C’est une quasi-réussite pour tous les personnages secondaires. Je n’en vois aucun que j’ai détesté. Mousesack, Calanthe, Tissaia, Triss, Jaskier… Tous vraiment top. C’est une grosse réussite pour Netflix ! J’avais adoré les jeux vidéos The Witcher, j’avais hâte de voir l’adaptation de cet univers, je n’ai vraiment pas du tout été déçu !

 

Watchmen – mini série
9 épisodes de 55 min
Diffusée sur HBO d’octobre à décembre 2019
Fiche Seriebox

Dernière grosse saison terminée ce mois-ci, j’en ai parlé les deux derniers mois, c’est évidemment Watchmen, la série qui a imaginé une suite au roman graphique de 1986.

Après Chernobyl et Game of Thrones, c’est encore une belle réussite pour HBO cette année. On le voit tout de suite que c’est une série de leur cru. La qualité d’image et d’écriture est tout de suite d’un niveau plus élevé que le reste de la production télévisuelle américaine.

C’est une saison qui est vraiment montée en puissance. La première partie a posé les bases, je me demandais où ça allait. Avec ces anti-héros qui oscillent entre le bien et le mal, ces scènes WTF où tu te demandais ce qu’il se passait, comme ces petits calamars qui tombent du ciel. Une vrai série de Damon Lindelof en gros. Le mec a créé Lost et The Leftovers, deux séries totalement folles, qui sont surement dans mon top 10 de tous les temps. Et bien, il continue sur ce chemin… Il y a beaucoup de mystères, mais on a des réponses ! Et de quelle manière ! A partir du 1×05 Little Fear of Lightning, c’était parti ! Bim, bam, boum, épisode après épisode, des claques, en veux-tu, en voilà ! Un enchaînement quasi parfait d’écriture, d’interprétation, jusqu’à un final déjanté, sans fausse note. Quelle série !

Malheureusement, si je respecte mon barème, je n’arrive qu’à 17.4 de moyenne, je ne peux pas lui mettre les 5 étoiles, mais le cœur y est… 

 

Films

Ho ho ho ! 4 films vus ce mois-ci, la plupart sur le thème de Noël ! Tous en couple ou en famille, c’était le mois.

Despicable Me 3 (Moi, Moche et Méchant 3) (2017)
Fiche Seriebox

Alors que j’avais plutôt apprécié les deux premiers Moi, Moche et Méchant, j’ai vraiment pas beaucoup accroché à ce nouvel opus. Le scénario est assez faignant, je me suis plutôt ennuyé. Je n’aime pas les nouveaux personnages, que ça soit ce frère jumeau ou encore ce méchant sous forme d’ex-star restée coincé dans les années 80. Vraiment horripilant. Les Minions m’ont à peine fait sourire, ils ont pas sauvé les meubles. Idem pour les fillettes, assez sous-exploité ici. Dommage…

 

Noelle (2019)
Fiche Seriebox

Produit pour Disney+, c’est une comédie assez classique sur le thème de Noël. Je n’ai pas passé un mauvais moment, les décors du Pôle Nord sont très beaux et Anna Kendrick est charmante. Malgré tout, le scénario ne m’a pas transporté. Evidemment, on s’en doute dès le début, il y aura une remise en compte du système patriarcal, avec Noelle qui part à la recherche de son frère, le nouveau Père Noël, qui est parti en vacances au lieu de s’occuper de livrer des cadeaux… C’est un film familial assez convenu, pour un bon dimanche aprem de décembre (à part si vous êtes un anarchiste et que vous souhaitez regarder des films de Noël à n’importe quel moment de l’année…).

 

Santa & Cie (2017)
Fiche Seriebox

Diffusé à Noël, j’ai suivi d’un œil mais ça avait l’air bien bien sympa. Avec Alain Chabat, je suis assez rarement déçu de toute façon. Son interprétation du Père Noël est franchement pas mal. Il apporte son humour unique à cette comédie familiale. Bien sûr, y a toujours un petit côté mielleux à la fin mais ça respecte l’esprit de Noël. L’univers créé, était sympa. Ça donnait presque envie d’aller à Paris :P

 

Klaus (La légende de Klaus) (2019)
Fiche Seriebox

Pour un premier film d’animation produit par Netflix, on peut dire que c’est une réussite. J’étais un peu circonspect au début, sur le style visuel et le scénario qui me paraissait assez sombre pour Noël, mais mes doutes se sont vite dissipés. C’est solide et les animations sont vraiment très belles ! C’est vraiment au niveau d’une production Disney. Une très bonne découverte !

 

Musique

Encore deux belles découvertes rap ce mois-ci !

Gradur
Zone 59

Rap – France
3e album studio – Sorti le 29 novembre 2019

Chansons préférées : Rari – Ne reviens pas (feat. Heuss l’Enfoiré) – Méchant Sheguey (feat Niska) – BLH (feat Ninho) – Ma petite (feat. Naza)

Le rappeur du Ch’Nord signe un bel album, qui varient les styles, avec des titres calmes, des bangers mais aussi du hit, notamment Ne reviens pas, avec l’inévitable Heuss l’enfoiré en featuring. C’est ultra dansant et je préfère même à son Khapta ou le récent Moulaga avec JuL.

Ma préférée de l’album reste quand même Rari, qui a déjà été clippé. Après, je kiffe plutôt les feats, notamment avec Niska et Ninho qui apportent leur univers. Le titre dansant avec Naza est aussi bien sympa. Le dernier tiers de l’album, j’ai moins écouté. C’est un peu trop long ces albums de 21 titres !

 

SCH
Rooftop

Rap – France
4e album studio – Sorti le 29 novembre 2019

Chansons préférées : Interlude – Cervelle – Solitude (feat Rim’K) – Tant pis – R.A.C – Ciment –  All Eyes on Me – Ça ira – Mayday (feat Ninho) – Petit cœur – Paye – Baden Baden (feat. Gims) – Tirer un trait

Je continue ma découverte des rappeurs français en 2019. Je n’ai aucune honte à dire que je ne connaissais pas le S avant ses feat avec Hamza (HS) et Vald (Dernier retrait). Cependant, Rooftop est déjà son 5e album en 5 ans.

L’année dernière, il a sorti un album concept intitulé JVLIVS qui a apparemment eu pas mal de succès. Tout l’album était comme un film, racontant une même histoire, sur fond de baron de la drogue.

Un an après, il revient donc déjà. Dans Interlude, il dit même que ça le démangeait. Il sort du coup un album plus libre, où il varie les styles et se permet quelques (gros) feats, avec Ninho, Rim’K, Heuss l’enfoiré, Sooking et Gims. Oui, (Maitre) Gims ! Il revient pas mal au rap pur et dur en ce moment, avec ce titre (Baden Baden) et son feat avec Niro (Ceci n’est pas du rap). Surement pour préparer le retour de la Sexion d’Assaut.

Mais revenons à SCH. C’est simple, pour un album plutôt long (1h – 17 titres), il n’y a qu’un seul titre que je trouve vraiment en dessous (Frime). Ça frôle donc le perfect. Y a beaucoup de bangers qui te rentrent dans la tête. Le marseillais est un talent pur, c’est sûr. Ses changements de voix, sa précision, « c’est vraiment incroyable mec », comme il aime bien le dire. Un des meilleurs albums rap de l’année.

 

* * *

Sur cette violence urbaine bien sympathique (sic), je ferme le chapitre 2019. Je suis content d’avoir encore une fois réussi à tenir le rythme. Mon petit journal personnel me plait beaucoup. Ça me fait toujours kiffer de mettre ça en page tous les mois !

Je prépare maintenant tranquillement mes petits bilans de l’année. Ça va aller plutôt vite pour les lectures et les films. Par contre, pour la musique, les jeux et les séries, ça va être coton. Mon classement des albums de l’année, c’est ultra chaud. J’ai une idée du podium mais pas encore de l’ordre. Idem pour mon GOTY (Game of The Year) et SOTY (Show of the Year). C’est encore assez vague mais je vais m’amuser à classer ça dans de belles listes. You know me.

See Ya !

  2 comments for “Mois, c’est moi 3×12 Through the Rooftop

Répondre à baba Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.