Mois, c’est moi 2×06 Чемпионат мира по футболу 2018

Coupe du Monde

Oui, la voici, la voilà, c’est le grand moment, la Coupe du Monde en Russie a enfin débuté ! Tous les deux ans, avec l’Euro, c’est le moment que j’attends le plus ! Rien de tel que de vibrer pour son pays dans ce genre de compétition internationale.

Evidemment, c’est aussi beaucoup de temps passé devant la télé, à ne pas regarder de films ou de séries. J’ai calculé, j’ai regardé pas moins de 72 heures de foot ce mois-ci ! Oui, je regarde tout, je suis un grand malade. Enfin presque tout, ce n’est pas facile à la 3ème journée du premier tour de regarder en simultané les matchs d’un même groupe.

Alors, évidemment, même en résidant en Belgique, je prends des risques, je supporte évidemment en premier lieu 🇫🇷 LA FRANCE 😇 avec une belle sélection made by Deschamps. Un groupe sympa, uni, prometteur. Ça manque toujours un peu d’une identité de jeu, l’équipe a du mal sur les attaques placées mais fonctionne très bien en contre-attaque notamment grâce avec des attaquants rapides comme Griezmann, Mbappé ou encore Dembelé. Elle sait se transcender par moment, on l’a vu contre l’Argentine (4-3) en 8ème. Un magnifique match avec beaucoup de suspense et de très beaux buts des 2 côtés. Quel pied !

Contre l’Uruguay (2-0) en quarts, c’était un match tout à fait différent, un peu comme celui du Pérou, avec peu d’espaces, peu de possibilités mais ils ont le job, grâce à cette belle tête de Varane. Une revanche de la défaite contre l’Allemagne en 2014. Merci le karma ! Dommage ensuite pour Muslera qui fait une grosse floche sur le tir de Griezmann. Il a ensuite fallu tenir mais c’est bon, les amis, on est en demi-finales ! Mais alors, face à..

🇧🇪LA BELGIQUE. Oh my God ! J’y croyais à cette qualif face au Brésil mais c’était chaud face à une équipe si offensive. En 1ère mi-temps, la Belgique aurait pu être à 3 ou 4-0 tellement les brésiliens ont sombré face aux coups de massue du trio Hazard-De Bruyne-Lukaku. Quel énorme coup tactique de la part de Martinez et ses joueurs. Il a tout mon respect. Je ne suis pas hyper fan du 3-4-3 contre les nations ultra-offensives, c’est trop risqué et il a changé au bon moment. La deuxième mi-temps aurait pu tourner mais ils ont tenu. Un match de warriors !

Alors, évidemment, pour cette demi-finale d’anthologie, je soutiendrais d’abord mon pays natal. Question de fierté ! En plus, si la Belgique gagne, je vais me faire charrier comme jamais pendant au moins 2 ans. 😅 Dans le cas contraire, je vais possiblement me faire tuer 😋 Mais bon, ça m’empêchera pas de les soutenir en finale si jamais, surtout que ça va, je les connais par cœur. Je me rappelle encore les premiers matchs que j’ai regardés quand j’étais encore étudiant à Valenciennes (où on capte la RTBF, vu que la frontière est à 10km). Un certain Eden Hazard y faisait ses premiers pas, je ne sais plus si c’était sous Advocaat ou Leekens. Ce n’était pas encore l’équipe ultra solide comme maintenant, même s’il y avait déjà les Kompany, Vertonghen, De Bruyne, Lukaku… Mais depuis, la mentalité de gagnant a pris le dessus, notamment sous Wilmots. Ils ont enfin pris confiance. C’est vraiment le moment ou jamais pour la Belgique en Coupe du Monde. Pas mal de joueurs sont trentenaires (Kompany et Vermaelen ont 32 ans actuellement, 31 Vertonghen et Mertens, 30 Fellaini, 29 Alderweireld et Witsel) et les stars de l’équipe sont vraiment dans l’âge optimal du footballeur moderne (27 Hazard et De Bruyne, 25 Lukaku). Le combat France – Belgique sera grandiose ! On dit que c’est du 50/50 mais pour moi, les belges ont un temps d’avance. Ça fait 10 ans que l’équipe joue ensemble, c’est fluide dans le jeu, ça fait très mal offensivement et ils ont prouvés contre le Brésil qu’ils pouvaient enfin tenir un résultat et souffrir.

En face, on évitera heureusement la Russie, qui n’a pas démérité mais ne faisait que défendre. La deuxième demi-finale opposera donc la 🇭🇷 Croatie à l’ 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿Angleterre, deux équipes qui sont plaisantes à regarder. Le dernier carré est l’un des plus beaux que j’ai pu voir en Coupe du Monde. C’est quand même plus excitant que les habituels favoris : Allemagne – Brésil – Espagne – Argentine… Il y a 2 vainqueurs uniques (France 98, Angleterre 66) et 2 équipes qui ne l’ont jamais gagné. Difficile de dire qui va décrocher le Graal !

 

 

 

Mais revenons à nos moutons ! Et surprise, surprise, j’ai fini un livre lors de ce mois de juin. Woot woot !

Lecture

The Winner’s Curse (VO) ou The Curse, tome 1 (VF) de Marie Rutkoski (2014)

Et oui, enfin ! Jess veut vraiment que je fasse une vidéo avec elle. Je le rappelle, c’est elle qui m’a imposé ce livre. On verra si je le fais, je n’ai pas encore décidé. Je déteste vraiment me faire filmer. Je n’aime pas entendre ma voix ! Il parait que c’est normal, on s’y habitue mais pour l’instant, je suis pas sûr de vouloir passer ce cap :P

The Curse, c’est une histoire fantastique jeunesse, une sorte de dystopie à la Hunger Games/Divergent. On est dans un monde dirigé par un empire, les Valorians, qui ont asservi les Herrani. Kestrel, l’héroïne de 17 ans, est la fille d’un général de l’empire mais elle doit choisir entre se marier ou s’enrôler dans l’armée. Cela ne l’intéresse pourtant pas, elle a un côté rebelle hipster et se tourne plutôt vers la musique. Mais dans son monde, ce n’est pas envisageable. Elle pense sauver la vie de Arin, un esclave herrani en l’achetant une fortune au marché. Elle va s’en rapprocher en découvrant progressivement la vie de cet homme avant la guerre. Elle se remet alors à questionner tout son univers…

C’est finalement un livre que j’ai plutôt bien aimé. La fin m’a plutôt plu et me donne envie de lire la suite pour voir comment ça évolue. C’est juste parfois juste un peu trop rapide dans l’action. Tout s’enchaîne trop facilement ! J’ai levé plusieurs fois les yeux au ciel (ou plutôt, au plafond) tellement je trouvais ça bizarre.

Le bouquin est peut-être trop léger vu son faible nombre de personnages. On suit surtout Kestrel et Arin, et les autres personnages passent vraiment au second plan. L’histoire a cependant une portée assez générale avec des questions politiques sur la situation entre les 2 peuples.

 

Jeux

Rise of the Tomb Raider (2015 – PC) – FINI
Action/aventure – Développé par Crystal Dynamics (studio américain), édité par Square Enix (Japon)
23h de jeu

Je pense qu’il n’y a pas besoin de présenter Tomb Raider ! Rise of the Tomb Raider est le deuxième épisode du reboot de la franchise initié en 2013. On y joue toujours une Lara Croft plus jeune qui fait ses premiers pas dans le Raider game.

Après l’île au sud du Japon dans le premier épisode, on part ici pour la Sibérie. En gros, après la jungle, voici la neige mais sinon, grosso modo, c’est le même jeu. Tout manque malheureusement de nouveauté. Le gameplay n’a quasiment pas évolué et le jeu paraît avoir vieilli. Fini le benchmark technique qu’était le premier jeu, celui-là ne parait pas aussi beau. Le scénario est aussi assez commun et offre peu de surprises. A jouer, c’est un bon jeu malgré tout. L’effet de surprise du premier opus est passé certes mais ça reste plaisant à jouer. Les combats à l’arc sont toujours aussi efficaces. Les quelques phases pour explorer des tombeaux sont toujours aussi bien. J’ai notamment galéré à 2 ou 3 moments pour résoudre les puzzles. Mais voilà, j’en attendais plus.

Le prochain épisode, Shadow of the Tomb Raider, qui sort en septembre 2018, m’a l’air d’être de la même veine. Les premiers trailers ne m’ont pas encore totalement convaincu. Mais c’est sûr, j’y jouerai par curiosité.

15 / 20

 

Just Cause 3 (2015 – PC) – FINI
20h de jeu – juin/début juillet (42h en tout)

Le but de ce jeu est assez simple : détruire tout sur son passage !

J’avais kiffé Just Cause 2 sur PS3 et j’attendais avec impatience le nouvel opus. J’avoue que j’avais été plutôt déçu à sa sortie en 2015 et même après une pause de plus de 2 ans, j’ai eu les mêmes sensations. J’ai cependant eu le courage de le finir. Il reste fun à jouer mais assez répétitif en fait.

C’est un gameplay très arcade où on incarne une sorte de Last Action Hero qui peut facilement se tracter avec un grappin et s’envoler avec un parachute. Oui, rien de réaliste, on est dans un jeu d’action totalement décomplexé. Le scénario est même totalement WTF. On doit libérer des îles paradisiaques de l’emprise d’un régime totalitaire. On est vraiment dans des décors magnifiques. Le jeu est maintenant très fluide, j’ai pu en profiter parfaitement. Certaines zones moins peuplées sont même magnifiques à voir en hélicoptère. Je trouve juste dommage qu’ils aient pas essayé de varier un peu plus. C’est toujours les mêmes bâtiments partout, les mêmes objets à détruire. Les voitures ne sont pas aussi pas du tout cool à conduire. J’ai préféré me balader en parachute ou en hélico, au moins, ça va plus vite. Faut juste passer son le temps à éviter tous les missiles téléguidés que le jeu envoie pour te faire chier.

Décembre 2018, Just Cause 4 sort et j’espère qu’il sera plus diversifié ! J’ai vu une interview du directeur du jeu qui disait avoir écouté attentivement les remarques et qu’ils avaient corrigé le tir.

13 / 20

 

Emission

Terrace House: Opening New Doors part 2
8 nouveaux épisodes de 42 min

Que serait un mois sans Terrace House ? Netflix a rendu disponible la partie 2 de la nouvelle saison et la troisième devrait arriver à la fin du mois de juillet.

C’est toujours un plaisir de suivre ces jeunes japonais. Ils sont vraiment toujours aussi atypiques à regarder. Ces épisodes ont été encore meilleurs que la première partie. On entre dans la période de Noël. Il y a eu quelques très bons moments, notamment le coup de la construction de l’igloo !  Ça donne vraiment envie de partir dans les contrées enneigées de Nagano, ou tout simplement aller à la montage. Les Alpes, c’est quand même plus proche que le Japon !

 

Séries

Pas de One Tree Hill ce mois-ci, je n’avais pas du tout de place dans mon planning, Coupe du Monde oblige. J’ai surtout fini des petites séries :

 

Splitting Up Together saison 1
8 épisodes de 22 min

Je me suis lancé dans cette nouvelle comédie d’ABC pour une seule raison : Jenna Fischer. Elle me manquait depuis l’arrêt de The Office en 2013, où elle incarnait Pam Beesly, l’un des personnages principaux de cette merveilleuse série.

Elle joue ici le rôle d’une mère au foyer qui décide de se séparer de son compagnon (joué par Oliver Hudson) mais, pour ne pas altérer la vie de leurs trois enfants, de continuer à vivre ensemble, dans la même maison. Une semaine sur deux, l’un va vivre au garage pendant que l’autre s’occupe de la maison. On ne va pas se le cacher, c’est de la comédie à maman, pour les ménagères de 40 ans, je ne suis pas vraiment la cible. Mais ça va, j’ai vu pire. C’est un peu gnan-gnan évidemment mais j’aime bien ce côté seconde chance pour ce couple qui redécouvre un peu la vie après être tombé dans la routine. La fin de saison est d’ailleurs bien meilleure que le début. A mi-saison, je pensais arrêter, maintenant, j’hésite.

Appréciation : ** (moyen)

 

For The People saison 1
10 épisodes de 42 min

Encore une nouvelle série ABC. On suit un groupe de jeunes procureurs et de défenseurs publics à la Cour Fédérale du District Sud de New York (oui, c’est précis), où sont jugées les affaires les plus médiatisées.

Le cœur de la série se situe dans les interactions entre les différents avocats. Kate Littlejohn (Susannah Flood) est de loin mon personnage préféré, une femme très froide mais travailleuse, qui sait se faire respecter par les autres. Je pourrais regarder la série que pour elle. Ensuite, il y a Leonard Knox (Regé-Jean Page), un avocat afro-américain, lui aussi un battant, qui essaye de se faire une place grâce à sa sénatrice de mère, ce qui ne plait pas vraiment à son boss, Roger Gunn (Ben Shenkman). En les décrivant, je me rends compte que mes préférés sont tous du côté procureur. Chez les défenseurs, on retrouve Sandra Bell (interprété par Britt Robertson, assez connue au cinéma) mais qui n’a pas non plus un charisme fou. Je préfère à la rigueur sa copine Allison (Jasmin Savoy Brown, que j’avais déjà vu dans The Leftovers) qui a une certaine classe.

Au niveau des affaires traitées, on va du terrorisme au lanceur d’alerte en passant par des cas de racisme, de viol ou de meurtre. En bonne série judiciaire, on a de belles plaidoiries en fin d’épisode. Efficacité, quand tu nous tiens ! Certains épisodes sont encore meilleurs quand les affaires personnelles entre avocats viennent s’y emmêler. Parfois, le système judiciaire est même aussi remis en question, pour des questions d’éthique ou politique. Tout ça fait que j’ai aimé cette première saison, trop courte pour une fois, et que j’ai hâte de retrouver ses personnages pour la suite !

Appréciation : *** (bien)

 

Westworld saison 2
10 épisodes de 55 min

Après une exceptionnelle première saison, j’étais chaud boulette pour le retour de Westworld. Et j’avoue qu’après un très bon season premiere, le début de saison m’a un peu refroidi. Entre l’épisode 2 et 7, y a que l’épisode 4 qui était vraiment digne de la série. La timeline des différentes intrigues était un peu confuse. Je n’ai pas compris ce choix. Certains personnages étaient aussi en dessous de leur talent, surtout Teddy et Dolores, beaucoup moins intéressants dans cette saison. Je préfère de loin la storyline de Bernard ou de l’homme en noir. Le parcours de Maeve est aussi bien cool au final. Un peu déçu au début mais y a eu de très bons moments qui restent en mémoire.

Heureusement, tout s’enchaîne dans les 3 derniers épisodes, dont notamment un final absolument génial, digne d’un film !  Ils ont du diviser le budget pour plaire au début et à la fin, ce qui est compréhensible mais alors, qu’ils fassent une saison raccourcie de 7 ou 8 épisodes. Si c’est pour faire du remplissage sur certains épisodes, ça ne sert à rien. On est plus à l’époque des séries figées à 13 ou 22 épisodes.

Malgré ce beau final, je reste cependant assez circonspect sur la suite des opérations. Je vois mal la série me surprendre de nouveau comme en saison 1. Je sens que ça va tirer sur la corde et j’espère qu’ils sauront s’arrêter au bon moment. C’est une série concept qui ne mérite pas plus de 3 ou 4 saisons, à moins qu’ils arrivent à partir sur autre-chose. Dans un autre genre, Homeland a par exemple réussi à le faire après 3 saisons !

Appréciation : **** (très bien)

 

Bilan Séries du 1er semestre 2018

18 saisons vues, soit autant que l’année passée, c’est mieux qu’en 2016 (11 saisons) mais toujours largement moins bien qu’en 2015 (28 saisons).

Je tiens donc un rythme de 3 saisons finies par mois, c’est pas ouf. Mais au regard des mes autres passions, c’est le prix à payer. Quand je serais plus motivé, ça se verra.

Pour récapituler, j’ai commencé 8 séries (The Gifted, The Orville, Rick & Morty, Star Trek Discovery, The End of the F***ing World, 9-1-1, Splitting Up Together et For the People), revu 5 saisons de One Tree Hill et, enfin, continué (seulement) 5 séries (Marco Polo s2, The Expanse s2, Fear the Walking Dead s3, Marvel’s Agents of SHIELD s5 et Westworld s2).

Si je ne compte pas One Tree Hill, je n’ai aucune saison excellente (*****) et seulement 2 très bonnes saisons avec Westworld s2 et The Expanse s2 (****). Mes séries les plus décevantes, ou les plus inégales disons, se trouvent être Splitting Up Together, Fear the Walking Dead, Star Trek Discovery et The Gifted (**).  Il reste donc 7 séries dans le ventre mou des bonnes séries : The Orville, Rick & Morty, Marco Polo, The End of The Fucking World, 9-1-1, Marvel’s Agents of SHIELD, For The People (***).

Si je prends chronologiquement ma soixantaine de saisons vues en 2016 et 2017, il y en quelques unes où je pourrais avancer pendant le second semestre :
– Vikings saison 2, 3, 4…
– The Shannara Chronicles saison 2
– The Walking Dead saison 7 (commencée) et saison 8
– Arrow saison 5 (commencée) et saison 5
– Baron Noir saison 2
– Gotham saison 3 (commencée) et saison 4
– Suits saison 2 (commencée)
– Mr Robot saison 3
– Chicago Fire saison 4 (commencée)
– Chicago PD saison 3 (commencée)
– Brooklyn Nine-Nine saison 4  (commencée) et saison 5

– Narcos saison 3
– Marvel’s Luke Cage saison 2
– Lethal Weapon saison 2  (commencée)
– Legion saison 2 (commencée)
– The Flash saison 4 (commencée)
– The 100 saison 4 (commencée)
– Shooter saison 2
– Last Chance U saison 3 (reprend en juillet !)
– Homeland saison 7
– The Strain saison 4
– Fear the Walking Dead saison 4 (commencée)
– The Expanse saison 3 (commencée)
– Rick & Morty saison 2

J’ai donc encore largement de quoi remplir mon année 2018 ! J’aimerais bien aussi avoir le temps de reprendre Doctor Who et Supernatural, ça fait tellement longtemps que je les ai mises de côté. Je les adorais tellement. Idem pour The Wire, Desperate Housewives, Parks & Recreation, House of Cards, The Big Bang Theory, How I Met Your Mother… Y a trop de choix !

 

Films

Seulement 3 petits films vus, il est loin le temps des 28 films de février. 

 

Un seul film récent :

Tomb Raider (2018)

Ça a vraiment été un mois Tomb Raider. Ce reboot avec la belle Alicia Vikander reprend vraiment les bases du jeu vidéo de 2013. Une Lara moins pulpeuse, plus jeune et qui découvre un nouveau monde. Mais il a aussi du coup les mêmes défauts, c’est-à-dire qu’elle devient un peu trop vite une guerrière sans pitié.

Le film reste néanmoins plutôt cool, on ne s’ennuie pas, c’est sûr. Mais il s’oublie assez vite. C’est le blockbuster hollywoodien habituel en fait, avec son lot de fonds verts mal intégrés. L’actrice arrive à tirer son épingle du jeu, même si elle n’a aucune scène vraiment marquante. La plupart sont même copié/collé du jeu en lui-même. Notamment quand elle débarque en bateau sur l’île, puis quand elle se blesse en découvrant l’environnement. Les scènes de combat à l’arc sont aussi bien cool. Le méchant, interprété par ce cher Walton Goggins (The Shield), fait plutôt le job même si comme d’habitude, un peu trop gentil par moment ! Ils n’ont pas réussi à créer de véritable tension, alors que l’acteur est énorme et aurait pu devenir iconique. Bref, c’est du ciné pop-corn, qui appelle d’autres suites, avec, pourquoi pas, un peu plus d’audace la prochaine fois ?!

14 / 20

 

 

Sinon, j’ai commencé mon mini-challenge Aventure. J’ai 11 films à voir, j’en ai déjà vu 2 :

Stand by Me (1986)

Je ne savais pas à quoi m’attendre avec ce film. Je n’ai même pas lu le résumé avant de le regarder. Et j’ai été agréablement surpris !

C’est l’histoire de Gordie et ses copains qui s’ennuient dans une petite ville perdue au fin fond de l’Oregon. Ils apprennent un secret : le corps d’un ado ayant disparu aurait apparemment été entraperçu dans la forêt, près de la voie ferrée. Ils décident alors de partir à l’aventure, pour être les premiers sur les lieux et passer au journal local. C’est un véritable périple entre ados, qui va les lier à vie.

On revient évidemment la musique, Stand By Me, qui ne date pas du film mais surtout toute l’amitié et la nostalgie de l’enfance qui ressort de ce film, de ces moments d’insouciance et d’initiation qui font la jeunesse. C’est un très beau film, parfaitement réalisé, avec un casting en or. C’est de là qu’il vient le Will Wheaton de The Big Bang Theory ! :D Ça m’a aussi marré de voir Kiefer Sutherland jeune, dans un second rôle.

J’ai été surpris par après d’apprendre que c’était une adaptation d’une nouvelle de Stephen King. Un collège me faisait d’ailleurs remarquer que celle-ci, The Body, fait partie d’un recueil de 4 nouvelles, Different Seasons, où on retrouve aussi Rita Hayworth and Shawshank Redemption, qui a donné le chef d’oeuvre qu’on connait (Les évadés en VF). Stephen King sait donc aussi écrire de bonnes choses, hors fantastique !

17 / 20

 

The Great Escape (La Grande Evasion) (1963)

Je suis remonté le plus loin dans le temps, avec le film le plus vieux du challenge. Je me suis dit qu’il valait mieux me le faire tout de suite, pour ne pas le traîner comme un boulet jusqu’à la fin de l’année. C’est en plus un film de 2h52 !

En 1943, durant la Seconde Guerre mondiale, des aviateurs britanniques, canadiens, australiens, polonais et américains, qui ont déjà essayé de s’évader, se retrouvent dans un camp de prisonniers de la Luftwaffe (Stalag Luft III). Ils profitent de leurs conditions de vie relativement confortables pour organiser une fuite collective (prévue pour 250 personnes) via un tunnel.

C’est aussi une bonne surprise ! Je n’ai pas vu le temps passé. Le scénario m’a paru un peu bancal au début, ne comprenant pas très bien pourquoi les nazis prenaient le risque de garder des prisonniers de guerre alors qu’ils exterminaient tout le monde. Mais soit, c’est une histoire vraie ! C’est d’ailleurs ce qui rend fou ce film, même s’il y a eu quelques altérations de la réalité, notamment sur le rôle mineur des américains en réalité, ou sur quelques trucs de l’évasion.

Globalement, il n’y a rien à dire, il mérite son statut de classique du cinéma américain. C’est encore magnifique à ce jour ! Ils savaient faire des beaux films à l’époque, avec des beaux plans larges, qui font la part belle aux paysages. Je ne sais pas si c’est le format Cinémascope qui veut ça. J’ai l’impression que cette qualité se perd ces temps-ci. On va dire que je râle toujours sur les effets spéciaux mais trop, c’est trop. Il serait temps de revenir à la base.

La musique est merveilleuse sinon, ça reste dans la tête. Je ne sais plus où je l’avais déjà entendu mais c’est archi connu. Le casting est aussi merveilleux : Steve McQueen, James Garner, Richard Attenborough, Charles Bronson, Donald Pleasance… Même si je n’ai pas vu beaucoup de leurs films, c’est des noms qui parlent, des stars de leur temps ! Pour un très bon film.

16 / 20

 

Musique

Snow Patrol
Wildness

Rock alternatif – Britannique
7ème album du groupe – Sorti le 25 mai 2018

Chansons préférées : Life On Earth – Don’t Give In – Empress – A Dark Switch

Tous les mois, c’est un peu la même chose. Je redécouvre des artistes que j’avais oublié. Snow Patrol, c’est évidemment le tube Chasing Cars sorti en 2006 sur leur 4ème album, Eyes Open.

Ici, le groupe de Gary Lightbody sort un album en apparence assez classique mais qui m’a de plus en plus plu au fur et à mesure des écoutes. Le premier titre par exemple, « Life Of Earth » commence vraiment tout doucement mais prend de l’ampleur pendant ses 5 minutes. J’aime beaucoup le style et la voix du chanteur. On comprend bien les paroles et les instruments paraissent simples et efficaces.

 

MGMT
Little Dark Age

Pop rock psychédélique – synth-pop – USA (Brooklyn – NY)
4ème album du groupe – Sorti le 9 février 2018

Chansons préférées : Me and Michael – Little Dark Age – TSLAMP – James

Encore un groupe que je connaissais sans le savoir. On connait tous Kids ou encore Time to Pretend de leur premier album (2007).

Ici, ils sortent un 4ème album, entièrement écrit par Andrew VanWyngarden, le leader du groupe. Je pense que c’est un de mes albums préférés de l’année. J’aime notamment beaucoup le 4ème single : Me and Michael, qui me fait penser (à tort ou à raison) à Kavinsky, sur la BO du film Drive

 

 

Et voilà pour ce mois de juin ! On se retrouve le mois prochain. Enfin, peut-être… on verra dans quel état je serais après LE match, LE derby du siècle. Quoiqu’il arrive, je serais heureux de toute façon. Je vibre plus pour la France mais voir ma femme, ma belle-famille et mes compatriotes belges être heureux, me rendra heureux aussi. Faudra juste pas me charrier top longtemps sinon je pars élever des moutons en Suisse 🇨🇭 Wait and see! 

  1 comment for “Mois, c’est moi 2×06 Чемпионат мира по футболу 2018

  1. 10 juillet 2018 at 12 h 37 min

    Oh la la j’appréhende pour ce soir ! Et je n’ose même pas imaginer ce qu’il en est pour toi entouré de tous ces Belges :DJ’ai beaucoup aimé la saison 2 de Westworld et franchement j’ai hâte de voir ce qu’ils nous réservent pour la saison 3. Et j’ai confiance que ce sera aussi bien :) Bon et tu as eu un bon rythme pour les saisons vu ces 6 derniers mois. En revanche, je m’insurge pour Agents of Shield dans le ventre mou de tes bonnes séries ! :)Pour les films, Tomb Raider ne m’attire pas trop, j’ai adoré le jeu à la fin des années 90 (j’ai arrêté quand je me suis mise à internet :)), Stand by Me et La grande évasion sont deux très bons films. Bon mois de juillet et Allez les bleus !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.