Mois, c’est Moi 2×02 28 films plus tard – partie 1

Je n’avais pas prévu ça à la base mais après quelques jours à enchaîner les films, je me suis lancé un défi un peu fou : regarder 1 film par jour ! 

Techniquement, pour un cinéphile hardcore, c’est assez facile à atteindre. Si vous n’aimez que ça, ça passe. Mais bon, moi j’aime bien faire pleeeeeeeeins d’autres choses ! C’est pour ça que je suis un très mauvais binge-watcher, je ne sais pas regarder plus de 3 épisodes d’une même série à la suite. Idem pour les jeux vidéo, dès que j’ai joué 2 heures, c’est bon, je suis rassasié, faut que je passe à autre chose. Et du coup, là, me « forcer » à tenir ce rythme, ça n’a pas toujours été facile. 

Du coup, le bilan ciné s’annonce ultra long à écrire mais aussi à lire ! Je vais donc diviser en 2 parties ce récap mensuel ! C’est une première pour l’humanité, en tout cas, une première dans l’histoire des Mois, c’est moi

 

Séries

Ça va aller vite… avec ce défi cinéma, je n’ai pas eu trop le temps pour les séries.

J’ai quand même continué mon revisionnage de One Tree Hill avec la saison 2 mais je n’ai pas réussi à la finir. 18 épisodes vus sur 23, je n’étais pas loin !

 

 

J’ai aussi commencé la saison 2 de Rick & Morty (3 petits épisodes vus) et la saison 1 de… Dragon Ball (5 épisodes vus). Une histoire pour une autre fois.

 

Foot

Mon programme a aussi été chamboulé par la Ligue des Champions pendant 2 semaines consécutives.

Première semaine, ça a bien commencé, avec cette belle remontée de Tottenham à la Juve (2-2, score final). 

Deuxième soir, le 14 février, les anges sont de retour, c’est la Saint-Valentin ! Mais j’avais prévenu madame, c’était SOIRÉE FOOT avec Real MadridPSG. Et hop, une petite claque dans les dents avec cette déroute de la capitale. Alors qu’ils maîtrisaient le match, ils se prennent bêtement 2 buts dans les 10 dernières minutes. Résultat final : 3-1.
Depuis ils ont perdu Neymar sur blessure, bref, ça sent le roussi pour la coupe aux grandes oreilles.

Deuxième semaine, deuxième choc, avec Chelsea Barcelone. Un petit 1-1 des familles mais un match de qualité.

Pas comme la purge Séville – United, tout ça à cause de ce cher Mourinho, l’entraineur portugais de Manchester, amoureux du parcage de bus devant son but. Un vieux 0-0 sans saveur.

 

Lectures

Niveau lecture, la panne continue. Encore un seul petit comics. On verra si l’envie revient avec Livre Paris :)

 

Miss Marvel, Tome 4 : Super Célèbre de G. Willow Wilson, Takeshi Miyazawa, Nico Leon et Adrian Alphona

Un tome centré sur la triple vie de Kamala Khan, entre sa famille, le lycée et les Avengers !

C’est toujours aussi bon. Comme je le disais en septembre passé pour le Tome 3, j’adore cette série. C’est très bien dessiné et colorié, le scénario est cool à suivre. J’ai hâte de lire la suite, surtout que j’ai déjà pas mal de retard ! Heureusement, ma chérie m’a offert les tomes 5 et 6 à la Saint-Val, elle sait me faire plaisir, miciii ! 😘

17 / 20

 

Jeux

Niveaux jeux, ça a aussi été plutôt calme niveau découverte.

J’ai commencé un magnifique petit jeu sur PC appelé Hollow Knight, mais je n’ai pas encore beaucoup avancé donc j’en reparlerai plus tard.

 

Gran Turismo Sport (2017 – PS4)

Mon gros jeu du mois, c’est surtout celui-là ! Je l’avais acheté en promo à 30€ fin décembre, je n’avais pas toujours pas eu le temps d’y jouer, c’est chose faite ! (Et dire que j’ai aussi le dernier Zelda qui traîne depuis Noël dans ma collection…).

Et malgré des notes peu reluisante à sa sortie, et peut-être aussi bien aidé par des mises à jour gratuites qui ont un peu agrémenté le contenu, notamment d’un mode solo plus étoffé et de quelques circuits/voitures, je le trouve vraiment solide La conduite est bizarre au début quand on débute avec les voitures « classiques » parce qu’on a vraiment l’impression de ne pas avancer. Mais avec les voitures GT4 ou GT3, c’est tout de suite un plaisir !

Y a assez de voitures et de circuits pour s’amuser finalement, pas besoin d’avoir trop de choix. Tout est superbement bien réalisé en plus. Les voitures sont quasi parfaites. Les circuits manquent peut-être parfois d’animations sur les côtés, c’est pas du Forza qui en met plein la vue. On peut aussi regretter, comme d’habitude avec cette saga, la rigidité des voitures, impossible à casser. C’était déjà le cas il y a 15 ans avec GT vs TOCA.

Le gros gros point noir, c’est le rallye sinon. Je ne vois pas pourquoi ils peuvent encore perdre du temps avec ça. C’est des vrais savonettes, tu fais plus du drift que du rallye. Faudrait vraiment qu’ils jouent un peu à DiRT, histoire de voir ce que c’est vraiment qu’un bon gameplay. Même WRC7 est largement plus plaisant.

Sinon, pour finir, le système en ligne est assez compliqué mais très fun. Je galère vraiment à monter en niveau. Y a vraiment pas droit à la moindre erreur, tant dans sa conduite que dans le respect des autres. Si on n’est pas fair-play, on perd des points. Il ne faut pas couper les virages, pas toucher les adversaires. Faut try-hard du coup ! S’entraîner, encore et encore, jusqu’à maîtriser chaque courbe de chaque circuit. D’où aussi l’intérêt de ne pas en avoir 200, au moins, on se concentre sur ceux-là ! Bref, même si on n’est pas dans un Gran Turismo classique, avec sa carrière et la personnalisation des voitures pièce par pièce, c’est un très beau jeu de voiture !

 

Films

Et maintenant, attaquons le gros morceau, avec une première liste de 14 films !

Y a de quoi manger à tous les râteliers, du bon et du moins bon. Pour la plupart, ce sont des films récents, de 2017 même.

C’est simple, j’avais envie de rattraper mon retard sur l’année passée où j’avais regardé peu chose. Je me suis même basé sur la liste des films les plus vus de 2017 sur Seriebox, histoire de voir ce que j’avais vraiment loupé.

 

xXx: Reactivated (xXx 3: The Return of Xander Cage) (2017)

On commence par un beau nanar ! Sans grande surprise hein. Quand, dans le trailer, on voit déjà Vin Diesel débouler des collines de terre en ski, on a tout compris :D

Mais la débilité a ses limites, ce film m’a vraiment ennuyé. Pourtant, il avait tout pour me plaire. De l’action à gogo, des filles en bikini, un scénario WTF… Mais nan, ça ne prends pas. Next !

7 / 20

 

Blade Runner 2049 (2017)

Après une telle purge, il fallait remonter le niveau. Quoi de mieux qu’un film de Denis Villeneuve ? Après l’excellent Arrival (Premier Contact), il continue sur sa lancée, bien aidé par son directeur de la photographie Roger Deakins, qui signe encore un travail magnifique (il a d’ailleurs reçu l’Oscar de la photographie).

L’ambiance est géniale, les effets spéciaux sont parfaits mais il y a aussi et surtout un casting très solide avec un Ryan Gosling tout en finesse, un Harrison Ford concerné et de belles découvertes au niveau des actrices. On connait évidemment Robin Wright, la Claire Underwood de House of Cards mais j’ai aussi beaucoup aimé la cubaine Ana de Armas (Joi, la femme hologramme) ou encore la néerlandaise Sylvia Hoeks (Luv, la brune antagoniste). Et je ne parle même pas de tous les guests, avec Jared Leto, Lennie James ou encore Edward James Olmos. Du très lourd.

Au niveau du scénario, ça prend par moment un peu trop son temps, d’où un film de 2h40 (!) mais ça donne aussi beaucoup de profondeur au propos. Je pense qu’il va prendre de la valeur avec le temps et devenir aussi culte que son aîné. Personnellement, je préfère d’ailleurs largement cette suite ! 

18 / 20

 

The First Time (2012)

J’ai regardé ce film parce qu’il était dans les films bien notés de 2017, même s’il est sorti en réalité en 2012 aux USA, mais début 2017 en VOD en France.

Vu le titre, on peut s’attendre à un teen-movie classique. C’est l’histoire de Dave (joué par Dylan O’Brien, le héros du Labyrinthe), un jeune ado timide, amoureux secrètement depuis longtemps d’une fille assez superficielle. Mais finalement, il rencontre par hasard Aubrey (jouée par Brittany Robertson), où il se rend compte qu’il arrive à parler sans bégayer. En résultent évidemment une rencontre progressive et la fameuse « première fois » annoncée dans le titre.

J’ai trouvé ça plutôt bien fait, dans un style très indé, avec un côté assez réaliste où les personnages discutent beaucoup et prennent le temps de se connaître. J’ai du coup plutôt bien accroché, c’est bien au-dessus du lot des rom-coms formatées que nous balance Hollywood tous les ans.

16 / 20

 

Thor: Ragnarok (2017)

Surprise ! Un très bon Thor !

Dans un style plus libéré, plus funky, presque aussi débridé qu’un Gardiens de la Galaxie, la machine Marvel se reprend un peu pour tenter de nous surprendre. Dans son immense catalogue ultra-formaté, celui-là se pose comme une bouffée de fraîcheur. Ce n’est pas encore la prise de risques totale mais ça fait le job.

Du bon divertissement de super-héros !

17 / 20

 

The Cloverfield Paradox (2018)

Annoncé par surprise au Superbowl (que j’avais d’ailleurs pris le temps de regarder cette année, bon ok, j’ai même pris congé ^^), j’ai tout de suite eu envie de voir ce nouveau film dans l’univers Cloverfield, surtout que j’aime beaucoup les films dans l’espace (cf. Passengers le mois passé).

Celui-ci ne surprend pas énormément. Le rythme est assez lent et certaines scènes sentent le déjà-vu. Mais globalement, même s’il est assez critiqué, j’ai trouvé ça assez sympa. J’ai passé un bon moment.

14 / 20

 

The Dark Tower (La Tour Sombre) (2017)

Je n’ai pas lu le livre et ce n’est pas ce film qui va me donner envie de découvrir son histoire… C’est encore une énième adaptation foirée de Stephen King. Je pense que celle-là va même sombrer dans l’oubli… (désolé)

Mais franchement, est-ce que quelqu’un y a cru un jour ? Seulement 60M€ de budget pour un film de fantasy de 1h30 ! Tout est vite fait, mal fait. Idris Elba et Matthew McConaughey doivent encore se demander ce qu’ils sont venus faire dans cette galère… A oublier.

9 / 20

 

Lion (2016)

Comme on le voit sur l’affiche, Lion avait été fort plébiscité avec 6 nominations aux Oscars, auquel on peut même y ajouter 4 aux Golden Globes mais au final, 0 récompense !

Il avait tout pour plaire, c’est le scénario idéal pour l’Académie, surtout que c’est tiré d’une histoire vraie. Mais il faut avouer qu’après une superbe première partie centrée sur l’enfance très difficile du jeune Saroo, perdu tout seul en Inde, la deuxième partie avec tous les grands acteurs du film, que ça soit Dev Patel, Nicole Kidman, David Wenham ou encore Rooney Mara déçoit ! Le film perd énormément en intensité ! On peut même pas dire que ça soit la faute du casting, il fait très bien le boulot mais c’est la mise en scène et le rythme qui ne suivent pas.

Bref, un bon film à voir mais pas le chef d’œuvre (sur?)vendu.

17 / 20

 

Gifted (Mary) (2017)

Mary, c’est une petite fille « gifted ». Non, ce n’est pas une X-men, ou X-woman dans ce cas, elle n’a absolument pas de pouvoirs. Bon, au niveau de l’humanité, c’est presque le cas, elle est surdouée avec un don extraordinaire pour les mathématiques. A 7 ans, elle est très largement en avance sur ces compagnons de classe et même sur ces profs.

C’est un petit film indé qui repose surtout sur une histoire de famille, avec une bataille féroce pour la garde de l’enfant entre Frank, son oncle (Chris Evans) avec qui elle vit dans une caravane et Evelyn, sa riche grand-mère (Lindsay Duncan). Frank veut lui donner une enfance normale alors qu’Evelyn voudrait l’aider à exploiter pleinement son don.

Le sujet était intéressant et le film m’a plutôt plu globalement. Mais il manque la petite étincelle pour en faire un film inoubliable. J’ai cependant bien aimé entendre parler des Millenium Prize Problems, les problèmes du prix du millénaire, ces 7 défis mathématiques posés en 2000 et dont seulement la Conjecture de Poincaré a été résolue à ce jour. Je me rappelle avoir vu ça à l’unif, c’est un peu le fantasme de tout mathématicien qui se respecte. Allez, au boulot les gars !

15 / 20

 

Hidden Figures (Les Figures de l’ombre) (2017)

Désolé pour le jeu de mots mais ce n’est clairement pas un film à laisser dans l’ombre ! 😊

J’ai adoré ce film ! C’est pour moi l’un des films de l’année. Tout est génial, histoire, casting, décors, réalisation, musique. Un classique instantané.

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est l’histoire de 3 jeunes femmes afro-américaines travaillant à la NASA durant les années 60. Elles vont contribuer chacune à leur manière aux progrès de l’agence aérospatiale américaine notamment concernant le programme Mercury et le lancement d’Apollo 11. Mais au-delà de l’aspect historique, le film traite aussi évidemment de la ségrégation raciale toujours en cours à cette époque. Tout était vraiment séparé entre les blancs et les « personnes de couleur » et cela est très bien rendu à l’écran.

Les 3 actrices principales, Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monae, jouent vraiment très justes, allant du drame à l’humour. Elles sont fortes, toujours pleines de fougue et d’ambition. Elles vont essayer de s’imposer dans ce monde qui veut les ignorer. Déjà qu’être femme et noire de nos jours est toujours compliqué, que ça soit aux Etats-Unis ou en Europe, alors imaginez à l’époque…

Elles portent le film sur leurs épaules avec l’aide d’un solide Kevin Costner, de retour au premier plan. On peut aussi noter Kirsten Dunst, que j’adore, dans un petit rôle de supérieure, et Jim Parsons qui arrive à faire oublier son personnage de Big Bang Theory pour un rôle plus sérieux. Ali Mahershala, fort de son Oscar l’année passée, apporte aussi toute sa classe habituelle. Quel acteur !

Bref, un film réaliste, touchant, puissant émotionnellement mais qui ne tombe jamais dans le pathos. Un film à voir, tout simplement.

19 / 20

 

Bright (2017)

Allez, on continue, on va de l’ombre à la lumière, lolilol. Mais faut avouer que celui-là n’est vraiment pas brillant.

MAIS, ce n’est pas non plus la cata annoncée. Je m’attendais à largement pire. D’où une note assez moyenne, un petit Assez bien en gros. En fait, je me suis pas ennuyé, l’univers est plutôt cool, assez dark et n’ayant pas peur de faire gicler le sang mais c’est surtout inconsistant. Pour une production Netflix, on parle quand même d’un film à 90M$, avec Will Smith et des effets-spéciaux plutôt réussi mais ça manque de rythme par moment.

C’est vraiment fou que Will Smith n’arrive pas à refaire décoller sa carrière, lui qui était au summum d’Hollywood il y a plus de 10 ans déjà. Depuis Je suis une légende et Hancock, on ne peut pas dire qu’il arrive à revenir sur le devant de la scène. Men In Black 3, After Earth, FocusSuicide Squad n’ont été que déception. Je n’ai pas vu ces autres films mais je ne pense pas être passé à côté d’un hit. Va falloir être patient pour revoir le Will au sommet. Il arrive tout doucement à la cinquantaine ! Déjà ! 

13 / 20

 

King Arthur: Legend of the Sword (Le Roi Arthur: La légende d’Excalibur) (2017)

Quand Guy Ritchie adapte le Roi Arthur, il le fait avec style, un peu à la manière de ces Sherlock Holmes ! C’est très dynamique, on ne s’ennuie jamais. Par contre, les amoureux de la mythologie arthurienne peuvent passer leur chemin, le réalisateur anglais a décidé de moderniser le récit pour les besoins du blockbuster hollywoodien et ça n’est clairement pas aussi travaillé que le matériau de base. De l’action, il y a, de la cohérence, pas vraiment. Ça m’a diverti mais c’est tout.

Côté casting, j’ai trouvé Charlie Hunnam (Sons of Anarchy) plutôt convaincant en Arthur. Par contre, comme lors de son passage dans Le Labyrinthe 2, ça m’a fait encore une fois bizarre de voir Aidan Gillen dans un autre rôle que celui de Game of Thrones. Je trouve qu’il n’arrive pas à se détacher de son personnage, il joue tout le temps pareil.

15 / 20

 

Power Rangers (2017)

20 ans après la dernière adaptation sortie au cinéma, Power Rangers revient en grande pompe !

Haim Saban, le créateur américano-israélien, a racheté les droits de la saga et relancé le projet. Visuellement, bien sûr, c’est de très loin au-dessus des séries diffusées sur TF1 dans les années 90. Ça plaira aux fans de la série je pense.

Mais par contre, niveau scénario, c’est quand même toujours bien foireux. Ils n’arrivent pas du tout à rendre les héros sympathiques. Vite vu, vite oublié.

9 / 20

 

The LEGO Batman Movie (Lego Batman, Le Film) (2017)

J’avais bien kiffé le LEGO movie et j’attendais pas mal ce LEGO Batman, surtout que son passage dans le premier opus avait été remarqué.

Sauf que sur un film entier, c’est chiant ! Les blagues ne font pas du tout mouche. Ça m’a semblé interminable. Y a rien de vraiment surprenant, toutes les scènes se s’empilent sans saveur et la fin m’a paru être une délivrance. Dommage.

12 / 20

 

The Great Wall (La Grande Muraille) (2016)

Là, je n’en attendais rien et j’ai eu bien raison. C’est un bon gros nanar où Matt Damon a été prendre un bon gros chèque chez les chinois.

L’histoire est ultra simpliste et je n’ai jamais été surpris une seconde.

Les effets-spéciaux font en plus vraiment cheap pour un film à 150M$… Ou alors Matt a vraiment touché le jackpot. Good job man!

9 / 20

 

 

Et voilà, on est arrivé au bout de ce premier batch de films ! Si vous avez lu jusqu’ici, je vous en remercie du fond du cœur. Je vous fais pleins de bisous, partout.

Je reviens bientôt avec la suite !

 

  4 comments for “Mois, c’est Moi 2×02 28 films plus tard – partie 1

  1. 21 mars 2018 at 9 h 55 min

    Bon j’ai tout lu ! :) Pour Thor 3 je suis moins convaincue que toi. Autant l’humour un peu lourd était sympa dans Gardiens de la galaxie, autant là j’ai trouvé que ça tombait un peu trop souvent à côté. Un peu d’humour c’est sympa mais là c’était trop. Lion, c’était très bien mais comme toi j’ai préféré la première partie à la 2e mais il faut dire que le petit Saru est trop chou. Très contente que tu aies autant aimé Les figures de l’ombre c’est vraiment un super film. D’accord avec toi sur Bright, ça se laisse regarder mais c’est pas génial non plus. Faut que je regarde Blade Runner 2049, cet été je pense. Quant à The Dark Tower, j’ai lu les 2 premiers tomes, j’ai vu la bande-annonce et j’ai téléchargé le film mais ça m’a effectivement l’air d’être bien nul donc je pense que je passerai, à moins qu’il ne se retrouve dans un des challenges Seribox :)

    • baba
      baba
      26 mars 2018 at 10 h 47 min

      Je te fais pleins de bisous alors :D Merci Frankie !
      Ça m’étonnerait que Dark Tower se retrouve un jour dans le challenge :P Actuellement, 12.4/20, bof bof. En dessous de 13 sur Seriebox, ça commence à être les films vraiment moyens.

      • 29 mars 2018 at 9 h 49 min

        Ouf, ça me rassure ! Je n’aurai pas à m’ l’infliger :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *