Mois, c’est Moi 1×09 #LeJapon (septembre 2017)

Rentrée des classes, j’ai pris mon cartable, soufflé un bon coup et je suis reparti au charbon. J’ai bien bossé ce mois-ci :)

Lectures

Vous savez quoi ? J’ai ENFIN fini l’intégrale 2 de Game of Thrones !!! Woot woot !

 

Après un an de lecture, je suis donc arrivé au bout de ce pavé et je vais clairement attendre 2018 avant de me lancer dans la suite, faut pas abuser non plus ^^ J’ai des bonnes petites lectures qui m’attendent maintenant. 

Concernant cette intégrale, comme chacun le sait, c’est de grande qualité. Tout a déjà été dit sur cette saga, je vais pas m’éterniser.

Côté comparaison, à part le dernier chapitre qui me semble divergé de la série et quelques détails, tout me semble plutôt pareil que mon souvenir de la saison 2. Faudrait que je la revoie pour être sûr. Par contre, au niveau du traitement des personnages, j’ai trouvé assez bizarre que le petit Joffrey soit assez peu présent. Il est là quelque-fois mais on n’a pas du tout le même ressenti, ce dégoût envers ce personnage. Alors, je me trompe peut-être, c’est peut-être trop tôt et il deviendra peut-être plus important dans la suite, je verrais bien.

– – –

Question comics, j’ai aussi bien avancé, ma PAL descend à vue d’œil, ça fait plaisir !

C’est parfait pour la fin de l’année, je vais pouvoir refaire un peu mon stock avec mon annif et Noël. Je me suis vraiment retenu cette année d’acheter de nouveaux comics pour me concentrer sur ce que je possédais déjà. J’ai vérifié sur Amazon, j’en ai seulement acheté 3 cette année !  Et la dernière fois en mars, le même mois que Livre Paris où j’avais du en acheté 4 ou 5 en plus là-bas. Donc allez, gros max, 8 achats comics sur l’année, c’est vraiment très peu. 6 mois sans achat comics, je suis assez fier, et mon compte en banque aussi \o/

Pour revenir à mes lectures du mois, j’ai avancé dans mes sagas annuelles DC/Marvel : 

Batman (Renaissance) T8 La relève 1ère partie de Scott Snyder et Greg Capullo

Avant-dernier tome de la saga Batman dans la période New 52 avant que DC ne « reboote » toutes ses séries avec la période Rebirth. C’est pas non plus des reboot comme les Spider-man au cinéma. Ils ne repartent pas de zéro à chaque fois. Ils repartent juste avec de nouvelles bases et ça reprend à une nouvelle numérotation. C’est plus facile pour attirer de nouveaux lecteurs.

En tout cas, cette série Batman est ma préférée de l’univers DC. Le duo Scott Snyder (scénariste) et Greg Capullo (dessin) est vraiment fantastique.

Encore une fois, j’ai bien kiffé les prises de risque prises par Snyder. Il essaye de casser les codes de Batman, en apportant vraiment sa touche moderne. Ici, on retrouve un peu le scénario de Batman: Knightfall, avec un Bruce Wayne temporairement à la retraite et un Batman remplaçant. Ici, c’est même James Gordon qui devient le Batman, avec un costume plus moderne, tout bleu, dépendant de la police de Gotham. Snyder n’hésite pas à utiliser le côté fantastique de la saga aussi. Je suis pas toujours fan de ce côté-là, je préfère quand c’est plus ancré dans la réalité mais là, ça passe encore. Le tome se finit sur un cliffhanger, j’ai hâte de lire la suite !

 

Green Arrow (Renaissance) T4 Oiseaux de nuit de Benjamin Percy, Patrick Zircher, Fabricio Fiorentino et Federico Dallochio

Là aussi, on approche du bout de la saga. Y a que 5 tomes et après faudra se tourner vers Green Arrow Rebirth. Le 1er tome sort en octobre 2017 d’ailleurs.

J’étais emballé au début de ce run mais là, les dessins m’ont parus assez ternes. Jeff Lemire et Andrea Sorrentino ne sont plus aux commandes et ça se sent.

On part en plus sur une histoire beaucoup plus fantastique, assez moyenne. C’était pas ennuyant, ça se lit vite mais c’est aussitôt lu, aussitôt oublié.

Vu qu’il ne me reste qu’un tome à lire, je finirais mais j’ai pas beaucoup d’attente pour la conclusion.

 

Miss Marvel T3 Coup de foudre de G. Willow Wilson, Elmo Bondoc, Takeshi Miyazawa et Adrian Alphona

Là, par contre, c’est un tout autre level ! Vraiment génial !

D’hab, quand il y a plusieurs dessinateurs qui s’enchaînent, c’est généralement assez déroutant , surtout qu’on peut vraiment tomber sur de très mauvais. Mais là, chaque style a vraiment une patte graphique intéressante et apporte un plus. Par moment, ça ressemble assez fort à de la BD franco-belge.

L’histoire, c’est du Marvel pur et dur : une jeune super-héros new-yorkaise qui essaye de sauver ses voisins. Dans ce 3ème tome, on part sur une menace plus globale, du classique vous me direz. Mais là où le récit est vraiment intéressant, c’est quand il utilise les origines musulmanes de son héroïne. Amitié, amour et famille sont au rendez-vous, tout ça avec un prisme différent. Il y a en plus au moins un grand passage dans ce tome qui m’a pris aux tripes et rien que pour ça, ça va être un de mes comics de l’année !

Jeux PC

Ce mois-ci, avec la Vuelta, je me suis remis à Pro Cycling Manager. Je joue aussi toujours pas mal à Rocket League et j’ai repris un peu Ghost Recon Wildlands, j’aimerais bien finir le jeu cette année.

Mais j’ai quand même commencé 2 nouveau jeux plutôt cool :

Splasher (2017)

Sorti en février dernier, c’est un petit jeu de plateforme développé par un studio français.

J’ai pas encore joué beaucoup d’heures mais je suis déjà convaincu. C’est super beau et le gameplay est parfait. Ça devient de plus en plus compliqué mais ça reste accessible. C’est une sorte de Super Meat Boy qui rencontre Splatoon. Vous devez enchaîner les plateformes en jetant de la peinture au mur. Vous avez la bonbonne bleu, pour l’eau, qui nettoie la peinture ou pour tuer certains ennemis; la bonbonne rouge pour mettre de la peinture collante qui vous permets d’avancer verticalement et enfin la bonbonne jaune qui vous permets de mettre de la peinture rebondissante.

Le trailer vaudra plus que 100 mots :

 

WRC 7 (2017)

Pour remplacer DiRT 4, j’avais commencé Grid Autosport (2014), un autre jeu de voitures GT mais je n’ai pas été très emballé. Une ambiance un peu trop froide, des circuits un peu chiant. On verra si j’y reviendrais plus tard.

Par contre, World Rally Championship 7, comme son nom l’indique, c’est le jeu officiel du rallye. Par rapport à Dirt, il y a moins de contenu. Ici, pas de rallycross ou de rallye historique, on fait que du WRC mais avec les véritables voitures, pilotes et circuits ! On retrouve ainsi notre célèbre Sébastien Ogier (4 titres de champion du monde) et sa Ford Fiesta WRC ! Ahaha, genre, je m’y connais :D J’ai en fait jamais regardé de rallye mais j’aime bien y jouer. Peut-être que ça sera ma nouvelle passion de 2018, wait and see!

Pendant la carrière ou en partie rapide, on peut choisir sa catégorie, que ça soit Junior WRC, WRC 2 ou WRC. La puissance des voitures changent évidemment et il est plus intéressant d’apprendre à conduire dans cet ordre là. La carrière nous épargne de faire 15 spéciales par pays, comme dans la réalité, c’est généralement limité à 5 ou 6 spéciales. Ça prend déjà assez de temps quand il faut faire les spéciales d’endurance, où ça prend bien un quart d’heure de faire les 15 km demandés.

Niveau graphisme, je trouve le jeu plutôt beau. C’est l’occasion de voyager dans différents pays, tel un James Bond de la route. Chaque partie du monde visitée se démarque vraiment de l’autre. On retrouve donc ici les 13 circuits WRC 2017 : Monte-Carlo, Suède, Mexique, Corse, Argentine, Portugal, Sardaigne, Pologne, Finlande, Allemagne, Catalogne, Pays de Galles et Australie. Monte-Carlo m’a vraiment marqué. Il y a beaucoup de lacets et ça alterne entre asphalte, neige et neige fondue. J’aime aussi beaucoup le Portugal où on peut vraiment aller super vite dans les virages, y a des bons sauts. En Argentine, aussi mais y a des parties où faut vraiment éviter le ravin. Je sais pas si c’est vraiment comme ça dans la réalité mais si c’est le cas, c’est vachement super dangereux ! J’ai jamais compris le trip des spectateurs aussi, se tenir comme ça sur le bord de la route, avec tous les risques de dérapages ou d’erreurs possibles des pilotes.

Niveau gameplay, c’est arcade. Il faut pas être un pilote émérite pour réussir à gagner des courses. Le jeu m’a vraiment convaincu au fur et à mesure. Y a des sensations de vitesse et de puissance. C’est facile de débouler à fond dans un virage et de déraper dans la terre comme un malade. 

Côté point noir, les impacts sur les rochers sont parfois un peu bizarres. Ça force encore plus à les éviter. Les rares flaques d’eau sont assez nulles aussi, l’impact de la voiture sur l’eau est mal rendue. Mais bon, dans Dirt 4, c’était un peu pareil.

 

Jeux PS4

Côté PS4, j’ai continué Assassin’s Creed Unity. Toujours pas fini, je suis au dernier chapitre !

Et bien évidemment, qui dit mois de septembre dit retour de FIFA ! Comme d’hab, faudra plusieurs dizaines d’heures avant de se prononcer sur la qualité du titre. La défense de ce FIFA 18 a été modifié et c’est vraiment compliqué pour l’instant. Les gardiens semblent un peu plus à la ramasse aussi. Mais bon, tant que j’arrive à gagner en ligne et que je rage pas trop, tout va bien :P

Pour une fois, pour m’entraîner, j’ai commencé un mode carrière avec mon club de cœur, le Stade Brestois 29 évidemment ! J’ai même mis Gautier Larsonneur dans les buts, notre révélation de la saison. Le mec a 20 ans, était sensé être gardien n°3 et a profité de blessures pour jouer et finalement s’imposer en équipe première. Du coup, dans le jeu, il a qu’une côte de 57 (contre 66 pour mes autres gardiens, Fabri et Léon) mais j’espère qu’il va monter au fur et à mesure de ma saison !

J’ai hâte de commencer le nouveau mode aventure aussi, avec le retour d’Alex Hunter !

Films

The Shawshank Redemption (Les évadés) (1994)

J’ai enfin vu ce classique du cinéma !

Je n’ai pas été déçu, ça fait le boulot, c’est un très bon film. Les 2 acteurs principaux sont géniaux, les acteurs secondaires ne sont pas en retrait, Bob Gunton en tête, la mise en scène est bonne et le scénario est bien construit. J’ai pas vu le temps passé, chose très importante pour moi dès qu’un film dépasse les 2 heures.

J’ai juste peut-être trouvé la conclusion un peu tiré par les cheveux. J’avais pas fait gaffe mais le titre français nous spoile totalement en plus… The Shawshank Redemption, c’est tellement plus classe. Grosse gaffe des distributeurs français quand même, malheureusement on est habitué. Mais bon, le plus important n’est pas (toujours) l’aboutissement mais le chemin parcouru pour y arriver. En tout cas, ça ne gâche pas ce très beau film.

18 / 20

 

Life (Life : Origine inconnue) (2017)

On continue dans les titres français débiles parce qu’au bout de 15 minutes, l’origine de l’alien ne nous ait pas vraiment inconnue.

Pour le film, j’ai été plutôt surpris par sa qualité, notamment technique. La première séquence, un faux plan-séquence, est très sympa.

L’histoire, c’est un peu un mélange entre Gravity et Alien. J’adore Gyllenhaal, il est parfait comme d’hab. Rebecca Ferguson joue bien aussi. Après, l’histoire n’est pas non plus extraordinaire, ça reste un thriller assez classique mais j’ai passé un bon petit moment.

14 / 20

 

Predators (2010)

J’ai continué mon rattrapage Predator avec ce dernier film. Il est dans la continuité des 2 autres films. Il est notamment clairement fait référence au premier Predator à un moment donné. Après, même si je l’ai préféré à Predator 2 ou même aux Alien vs Predator, il n’apporte pas grand chose à l’univers. Ça reste loin du film original.

Le casting était plutôt surprenant. Adrien Brody, je le trouve pas très crédible en leader mercenaire, ça aurait pu être pire mais il fait pâle figure par rapport à d’autres costauds du genre. Derrière, y a un mélange de second-rôles plutôt connus, comme Danny Trejo (Machete), Walton Goggins (The Shield), Ali Mahershala (The 4400, Luke Cage) ou même Laurence Fishburne (Matrix). Même le japonais est plutôt bon, Louis Ozawa Changchien.

J’en garde comme souvenir les quelques scènes d’action mais c’est souvent de la redite de ce qui a déjà été fait. La scène d’introduction est encore assez intriguante. La scène de fin est par contre assez ratée.

10 / 20

 

The Mummy (La Momie) (2017)

Et voilà le gros nanar du mois !

C’est du blockbuster complètement débile. Dans le genre « film de momie », je préfère largement ceux avec Brendan Fraser. Ici, c’est vraiment une production Cruise. Y a que lui et ses pectoraux qui compte. Il faut qu’il soit au centre de tout. J’aime bien cet acteur mais depuis qu’il se produit lui-même, ça devient n’imp. C’est son pire film depuis longtemps en tout cas. C’est encore moins bien que Jack Reacher, Oblivion ou Knight and Day, pour ces films récent oubliables. Heureusement pour lui que le dernier Mission: Impossible Rogue Nation renouvelait bien la saga et qu’il y a l’excellente surprise Edge of Tomorrow.

Par contre, pour revenir à La Momie, rien que sa première scène, j’avais envie de le baffer. Il se prend pour un super-héros indestructible ! C’était vraiment de la BD, avec ses 2 mecs inconscients qui se battent n’importe comment à 2 contre 50. En plus, la façon de découvrir l’emplacement de la Momie est aussi complètement con. Je veux bien qu’il faut des trucs pour faire avancer le film mais là… C’est une frappe aérienne qui bute tous les ennemis qui tombe EXACTEMENT à l’endroit où la Momie était enterrée ! Quel hasard !

A part les effets spéciaux, y a pas grand chose à sauver de ce film en fait. C’est un film de momie et on n’a jamais la moindre once de peur. Et si ça se veut film d’aventure cool, ça rate aussi sa cible. L’humour est lourd et tout est assez affligeant de débilité. NEXT!

 

8 / 20

 

Wonder Woman (2017)

Miraaaaaaaaaaaaaaaaaacle ! Oui, alléluia, le miracle a eu lieu !

Après une année DC 2017 complètement foirée avec les décevants Batman v Superman et Suicide Squad, ça sentait clairement le sapin pour Wonder Woman. Mais, à ma grande surprise, l’alliance entre la réalisatrice Patty Jenkins et l’actrice-mannequin Gal Gadot a magnifiquement fonctionné ! Girl power !

C’est clairement le film que toutes les femmes du monde entier, petites ou grandes, pouvaient attendre d’une super-héroïne. Une qui prend le contrôle au fur et à mesure et qui défonce tout sur son passage avec assurance et classe. Les petites filles vont pouvoir avoir elles-aussi une héroïne à qui s’identifier.

Les scènes d’action sont vraiment impressionnantes, notamment celle sur le front, bien rythmé par la musique de Rupert Gregson-Williams. Tout le monde ne l’apprécie pas mais moi je kiffe le thème musical de WW.

Le début sur fond vert sur l’île de Themiscyra est peut-être techniquement plus faible, ça sonne assez faux mais l’endroit est paradisiaque, c’est p-e voulu.

Dès qu’on quitte l’île, le rythme s’accélère un peu. J’ai bien aimé l’alchimie entre Gal Gadot et Chris Pine. Certaines scènes plus intimes sont vraiment réussies et donnent de la consistance au film. L’alternance entre action et discussion est assez bien géré, je me suis pas ennuyer. J’ai hâte de voir la suite !

17 / 20

 

Iron Sky (2012)

On change de style avec de la comédie SF allemande ! :D Les nazis ont survécu en allant mettre une base sur la face cachée de la lune. De nos jours, un américain débarque et découvre leur existence. Ils se disent alors que c’est un bon moment pour envahir la Terre.

C’est vraiment complètement débile mais c’est déjà mieux que la Momie de Tom Cruise parce que c’est complètement assumé tel quel. Vite vu, vite oublié.

11 / 20

 

Shin Gojira (Godzilla: Resurgence) (2016)

Après les 2 gros blockbusters américains, le nanar de Roland Emmerich avec Jean Reno et le reboot de Gareth Edwards, j’ai vu mon 3ème film Godzilla mais cette fois-ci, japonais ! C’est vraiment autre chose ^^

Déjà, faut absolument pas s’attendre à un film aussi impressionnant que celui de 2014. Celui-là envoyait vraiment du lourd. Là, les effets-spéciaux sont juste un poil mieux qu’un épisode de Power Rangers. La première apparition du monstre est même carrément WTF, avec un mix entre un dragon et un poisson. J’étais vraiment sur le cul, je me demandais si c’était vraiment le bon film. Mais le monstre évolue au fur et à mesure et ses formes deviennent de plus en plus reconnaissables. Heureusement !

Sinon le film s’attarde surtout sur le traitement politique des japonais par rapport à une telle crise. Un monstre débarque comme ça, que fait-on ? Comment réagissons-nous ? Ca semble être une critique sous-jacente de la façon dont ils ont géré la crise de Fukushima. C’est donc un film totalement ancré dans la réalité, très bureaucratique. On voit largement plus de scènes d’hommes/femmes en costumes que de scène de destruction. J’ai beaucoup aimé le ton de ce film, tant visuel que sonore. Dans la manière de parler, on sent clairement qu’ils se sont inspiré de The Social Network, tout les acteurs/actrices parlent super vite, et les plans sont très rapides. Ça donne un rythme intéressant qui fait que je ne me suis jamais ennuyé.

Au final, une bonne découverte japonaise qui pourrait intéresser les amateurs de monstres.

15 / 20

 

Transformers : The Last Knight (2017)

J’ai fini le mois avec un dernier nanar. Et là, sans surprise, on tient du gros lourd, un potentiel « pire film de l’année ». Pour un film qui coûte quasiment le même prix que Neymar : 260M$ !

A ce niveau-là de conneries, c’est vraiment du foutage de gueule de la part de Michael Bay. Qu’on lui retire son joujou bordel !

Déjà, c’est comme les autres films, c’est beaucoup trop long ! 2h30 de montage sous amphets, assez illisibles par moment, ça donne plutôt mal à la tête.

En plus, je sais vraiment pas ce que Michael a fait mais y a un gros problème de bandes noires. Autant, sur les films à moitié IMAX, genre Inception ou The Dark Knight, on est habitué : les scènes en IMAX suppriment les bandes noires et on revient ensuite au format habituel. Mais là, ça change carrément avec 3 hauteurs de bandes différentes. C’est même pas séquence par séquence, c’est dans chaque séquence, d’un plan à l’autre, on ne sait pas à quelle bande on va être mangé ! Sans compter le filtre instagram qui change aussi…

Bref, techniquement, c’est le niveau zéro.

 

Au niveau scénario… MOUAHAHAHA Depuis quand il y a un scénario ? Le film commence quand même avec les Chevaliers de la Table Ronde. Oui, vous avez bien lu…
Et on a droit à un Stanley Tucci en Merlin bourré qui va demandé de l’aide à un Autobot pour qu’il lui prête son « DragonBot ». Ah oui, ça ne fait pas dans la dentelle.

Ensuite, on retrouve notre bon vieux Mark Wahlberg qui donne tout pour faire croire qu’il en a quelque-chose à foutre. Il doit quand même se dire qu’il a le cul bordé de nouilles qu’on est décide de le prendre lui. En 2017, c’est l’acteur le mieux payé d’Hollywood !

A côté de lui , on retrouve la Megan Fox 2.0. Elle lui ressemble vraiment ! C’est Laura Haddock, plutôt convaincante mais ils auraient pu se passer de l’over-sexualisé, en montrant constamment son décolleté et ses belles jambes. Ça ne va absolument pas avec le caractère de son personnage en plus. Bref, du Michael Bay quoi.

5 / 20

Télévision

Le Week-end Séries est passé par là en fin de mois mais malheureusement, je n’ai rien fini ce mois-ci ! Même au niveau des nouveautés, je me suis même pas encore lancé. Il est loin le temps où je testais toutes les séries de networks ! 

Star Trek Discovery

Dans les récentes nouveautés, j’ai juste commencé cette série. J’étais plutôt déçu par le premier épisode mais le deuxième m’a plutôt plu. Ça augure de bonne choses.

J’ai trouvé les klingons un peu bizarre, je m’attendais pas à ça. C’est assez cliché comme comportement, je n’ai pas trouvé que c’était des ennemis très intéressants.

Mais bon, je ne suis pas un trekkie dans l’âme, je vois ça avec un œil nouveau. J’ai juste vu les films récents, où j’adore notamment celui le reboot de JJ Abrams. J’ai du voir un seul des vieux films, First Contact, je crois. Et j’avais aussi commencé à regarder la série originale de 1966 via Netflix mais pfffiou, c’est chaud pour s’accrocher vu la qualité des effets-spéciaux, des décors et même des costumes. C’était vraiment un autre monde à l’époque.

Je vais continuer en espérant que ça continue à s’améliorer. Y a l’air d’y avoir du budget en plus. Le casting, notamment Sonequa Martin-Green, me plait bien !

Terrace House

Finally, il fallait absolument que je vous parle de mon obsession du mois : Terrace House !

Et c’est de la télé-réalité japonaise mes amis ! :D C’est diffusée sur Netflix, c’est donc super facile pour se le procurer et vous pouvez regarder en japonais sous-titré français.

Mais oubliez presque tout ce que vous connaissez de la télé-réalité traditionnel. Ici, c’est le Japon. Tout est différent.

Le but de l’émission, c’est de mettre 3 hommes et 3 femmes, généralement dans la vingtaine, en colocation dans une maison, ici à Tokyo. Ils continuent à vivre leur vie normalement. Ils vont donc travailler, s’invitent à des rendez-vous le soir dans la ville. Bref, pour moi, en tant qu’occidental, je n’ai jamais vu un tel programme, c’est totalement nouveau !

Chaque épisode montre les moments importants de la semaine. Un peu à l’image de l’émission belge « Vu à la télé » où des téléspectateurs sont filmés dans leurs canapés en train de commenter les programmes TV, ici nous avons 6 commentateurs pro qui regardent l’émission avant la diffusion. Je me suis jamais autant marrer cette année que devant ce programme. Ces japonais sont dingues, je les aime ! :D Le petit habillé en bleu est notamment le comique de service, il n’arrête pas de vanner les candidats. Chacun a vraiment son caractère et ses préférences.

Dans la « House », niveau romance, on est à des milliers de kilomètres des Chtis ou des Marseillais. Là où les habitants de Secret Story se draguent et s’engueulent à foison, là tout prend énormément de temps. Certains pourront reprocher d’ailleurs à l’émission d’être assez lente par moment. Mais franchement, moi j’ai jamais trouvé de temps-mort. J’aime bien tous ces petits moments. Les habitants se respectent énormément et sont plutôt même timides pour la plupart. Peut-être que je m’identifie aussi un peu à leur caractère, je ne sais pas, peut-être que j’ai été japonais dans une autre vie xD

En tout cas, je pense que c’est carrément mon programme préféré de l’année. C’est le seul show qui m’a fait offert le plus d’émotions et cela plusieurs fois d’affilée. Aucune série et aucun film ne m’a fait autant rire. Rien ne m’a aussi mis la larme à l’œil que ces jeunes personnes qui deviennent amis progressivement, ou tout ces petits moments où tu sens les personnes se rapprocher. 

Vous l’aurez compris, je suis totalement addict ! Chaque fin d’épisode m’a donné envie de voir le suivant. Niveau Netflix, on est gâté niveau binge-watching mais celui-là gagne largement la palme pour moi. La saison peut faire peur, il y a 46 épisodes mais chaque épisode ne dure que 30 minutes environ. Ça passe super vite !

Alors n’hésitez pas à regarder un épisode, vous tomberez peut-être vous aussi dans le piège Terrace House.

 

On se retrouve le mois prochain pour de nouvelles aventures télé, ciné, lecture ou JV ! Profitez-bien. See ya !

  2 comments for “Mois, c’est Moi 1×09 #LeJapon (septembre 2017)

  1. 26 octobre 2017 at 20 h 26 min

    Bravo pour avoir fini Game of Thrones 2 ! J’ai hâte que tu lises le 3e, celui que je préfère ! :)

    Côté films, je n’en ai pas vu beaucoup et il n’y en a pas beaucoup que je verrai :) J’avais bien aimé Les évadés (et c’est vrai que le titre VF est super spoiler !) et je veux voir Wonder Woman mais j’attends d’être en France pour le voir dans mon Home Cinema.

    Pour Star Trek Discovery, j’ai eu du mal avec le double épisode pilot et les Klingons dont la langue m’a écorché les oreilles. Je ne suis pas une Trekkie non plus et comme toi je connais plus les films récents et un des vieux films (le 4e je crois) donc ça ne m’a pas passionnée. J’ai mieux aimé les épisodes suivants mais ce n’est pas la série que j’attends avec le plus d’impatience chaque semaine.

    Bon mois d’octobre ! Même s’il est presque terminé ! :)

    • baba
      baba
      26 octobre 2017 at 23 h 07 min

      Je te comprends, à part ces 2 films là, je ne saurais te conseiller les autres, ça se voit à mes notes… Va falloir que je me remette à regarder des bons films ! En octobre, c’est déjà un peu raté ^^ Je vais essayer de voir si je peux encore avancer dans mon Seriebox Ciné Challenge, histoire de regarder plus de bon films. Je m’étais notamment dit au début de l’année que je regarderais au moins un dessin animé de Miyazaki et c’est toujours pas le cas ! Vu que je suis dans le trip Japon en ce moment, je pense que ça va venir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *