Mois, c’est moi 1×07 Grimpette (juillet 2017)

Me revoilà pour un 7ème mois consécutif pour un grand récapitulatif de ce que j’ai lu, vu et joué ! Bon techniquement, je finis de rédiger cet article début septembre donc c’est pas vraiment consécutif mais on va dire que c’est les vacances.

Lectures

Ahlala, même avec le retour de la saison 7 de GOT, je ne me suis toujours pas remis à mon intégrale 2… Je n’ai vraiment pas envie de lire en ce moment, c’est fou.

J’aurais quand même lu 1 comics ! Alléluia !
Comme en juin en fait, je me suis trompé le mois passé, j’avais dit n’avoir rien lu mais j’avais continué à lire les comics qui étaient nominé au Prix Livraddict 2016 catégorie Comics : voir ici. Du coup, sur les 5 nominations, il ne me restera plus qu’à lire le tome 1 de Suicide Squad.

Wytches T1 de Scott Snyder, Jock et Matt Hollingsworth

Lu début juin. 

Voilà un comics d’horreur par Scott Snyder, le scénariste actuel de Batman. C’est glauque à souhait, il faut mieux ne pas lire ça le soir. Les dessins de Jock sont excellents, j’aime son style graphique et il s’adapte parfaitement au récit.

Par contre, j’ai du mal à juger la qualité du comics, étant donné que l’horreur n’est pas mon genre préféré. J’ai trouvé ça assez original dans l’approche mais pas vraiment dans l’histoire, avec beaucoup de références à des choses connues. Je ne sais pas s’il va y avoir une suite, ni si je vais la lire. Ce n’est pas trop mon trip de me faire peur.

 

Descender T1 Etoiles de métal de Jeff Lemire & Dustin Nguyen

Lu fin juillet.

Plutôt décontenancé par les dessins de ce Descender, je m’y suis fait à force et je suis assez bien rentré dans l’histoire. C’est une sorte de space-opera, où les humains vivent dans un univers galactique étendu. Les Récolteurs, des robots géants, ont attaqués par surprise la Galaxie il y a 10 ans et depuis, ont disparu aussi vite qu’ils sont apparus. Les humains se sont vengés sur les robots, qui ont disparu du monde actuel. Mais un petit enfant robot subsiste sur une lune perdue et il cache au sein de ces circuits imprimés une réponse aux intentions des Récolteurs.

Dans ce tome 1, j’ai beaucoup aimé avoir une histoire qui avance assez vite, avec de nombreux rebondissements. A noter que c’est assez violent par moment, ce n’est pas un comics pour enfant.

J’ai hâte de lire la suite, surtout qu’il y a déjà 4 tomes parus chez Urban.

 

Jeux PC

Sur PC, j’ai continué à jouer à DiRT 4. J’en suis à plus de 35h de jeu, c’est le jeu de rally où j’aurais passé le plus de temps ! Il me donne envie d’y revenir tous les jours pour faire les défis online. Ils proposent des parcours différents quotidiennement grâce au générateur procédural de circuit et j’essaye de faire du mieux que je peux :)

 

Pro Cycling Manager Saison 2017

C’était le mois du Tour de France et, étonnamment, ça m’aura bien passionné cette année ! Je me suis donc, presque logiquement si on suit mon esprit malade, mis à un jeu de simulation cycliste !

Ce n’est pas la première fois que je touchais à un jeu du genre mais oula ça faisait quand même bien longtemps que je n’y étais pas retourné. Je trouve que ça n’a pas des masses évoluer en 10 ans. Le jeu est certes désormais bien plus stable, bien plus beau mais sans être ouf non plus. L’ergonomie n’est pas toujours au rendez-vous. C’est très très loin du fignolage d’un Football Manager par exemple. Mais bon, on ne va pas leur jeter la pierre, c’est clairement un jeu de niche.

Le but est simple pour ceux qui ne connaissent pas : vous dirigez une équipe cycliste et vous devez gérer tous vos coureurs lors des étapes. Il faut faire gaffe à bien économiser ces coureurs pour les faire gagner. Il faut dire à un mec d’aller chercher les bidons et tout. Il faut vraiment lancer les sprints et les attaques ou bon moment… Bref, vous avez vraiment le champ libre pour faire ce que vous voulez et vous fixez vos propres objectifs, que ça soit la victoire d’étape ou essayer d’accrocher un maillot. On peut désormais facilement faire des trains aussi. Ça prend quelques clics pour mettre tous vos coureurs à la queue-leu-leu. Bref, c’est de la bonne simu, je m’éclate !

 

INSIDE

J’avais entendu beaucoup de bien à plusieurs reprises de ce jeu et quand je l’ai vu en soldes, j’ai enfin craqué. Je crois que c’est les 10€ les mieux dépensés de l’année. Quelle claque !

C’est un « petit jeu » indépendant, par les créateurs de Limbo. Oui, ça ne dure que 4-5h mais c’est une durée parfaite je trouve. Ni trop court, ni trop long. Graphiquement et scénaristique-ment, ce ce que ça vous propose pendant ce temps, c’est du lourd ! Je ne peux pas trop en dire mais faut le tester au moins une fois dans sa vie. Par contre, faut pas être trop déprimé parce que l’ambiance est très sombre !

19 / 20

 

Jeux PS4

Je me suis acheté un nouveau jeu, The Last Guardian mais je n’y ai pas encore assez joué pour en parler.

Par contre, je suis enfin arrivé au bout d’Uncharted 4. Ça sera une bonne note mais pas la claque attendue. Ça reste inférieur à Uncharted 2.

L’histoire tire beaucoup trop en longueur, avec des séquences de grimpettes qui durent des plombes et rien que pour ça, ça fait chier. Le jeu offre peu de challenges, ou avec trop de parcimonie. Y a pas beaucoup de réflexion à avoir dans les énigmes, les ennemis sont assez simples à éliminer.
Par contre, évidemment, c’est le jeu le plus magnifique de la PS4, merci Naughty Dogs. En terme de motion-capture facial, c’est complètement dingue. Ils ont prévus énormémement d’intéraction entre le personnage et le décor, ou même dans les dialogues. Le gameplay est très solide (surtout quand tu joues un peu après à The Last Guardian qui est tout pété dans la gestion de la caméra et des déplacements…). Bref, techniquement, c’est fort.
Dans l’histoire, tout n’est pas à jeter non plus, le scénario est globalement intéressant, différent des autres et offre une belle fin à la saga Nathan Drake.

17 / 20

 

Séries

The 100 saison 4

Hop, après la saison 3, j’ai directement attaqué la suivante ! Ça reste dans la continuité. Le fil rouge est toujours un peu douteux mais les personnages sont toujours cools, Octavia en tête. Ça traîne quelque-fois en longueur mais le final est génial. J’ai hâte de voir la saison 5 !

Appréciation de la saison : moyenne (**+)

 

American Gods saison 1

D’abord totalement emballé par l’emballage graphique de cette série, j’avoue qu’elle m’a un peu ennuyé au final. Je m’attendais à une série 5 étoiles qui monte crescendo et au final, non, ça reste sur un rythme assez lent tout le temps. Le duo entre Laura et Mad Sweeney est le soleil de cette série. Toutes leurs séquences sont fantastiques. Alors que de l’autre côté, les 2 « stars » du show, Shadow Moon et Mr Wednesday sont assez chiants. L’un ne veut pas donner de réponses pendant que l’autre ne pousse pas vraiment pour en avoir. Ça donne un héros vraiment très bizarre qui subit tout le temps les événements. J’avais envie de lui foutre des claques et de le secouer. Clairement un rôle à contre-emploi pour Ricky Whittle par rapport à The 100. Bon, par contre, il est toujours aussi canon, il fera craquer les femmes, ou les hommes. Tout le monde quoi.

Appréciation de la saison : bien (***)

 

Fear the Walking Dead saison 3 partie 1

Étonnamment, ma note est moyenne mais cette demi-saison est beaucoup mieux que la précédente. Tout n’est pas encore parfait, c’est vraiment une série pop-corn qui a de gros défauts mais le rythme est beaucoup mieux géré. Je préfère presque regarder celle-là à Walking Dead parce qu’au moins, je n’ai pas la comparaison avec le comics, je ne sais pas trop à quoi m’attendre.

Appréciation de la saison : moyenne (**+)

 

Shooter saison 1

Là-aussi, même constat, c’est pas la série de l’année, loin de là mais ça se regarde tranquille. Une histoire de sniper qui se fait rouler par ses anciens amis, avec une ambiance un peu à la 24 ou à la Prison Break, avec des scénarios un peu beaucoup tiré par les cheveux. Mais bon, y a de l’action et des rebondissements, je ne m’emmerde pas, c’est le principal. Hâte de voir la saison 2. C’est sur Netflix et elle se termine bientôt (en septembre il me semble).

Appréciation de la saison : moyenne (**+)

 

Films

Lethal Weapon 3 (L’arme fatale 3) (1992)

Après avoir redécouvert les 2 premiers films, j’ai continué sur ma lancée. Celui-là est moins bien que le second opus mais fait quand même le job, grâce au fameux duo Murtaugh/Riggs. Joe Pesci est aussi de retour, toujours aussi décalé en Leo Getz. Je retiens aussi l’apparition de Rene Russo, qui joue Lorna Cole, le pendant féminin de Riggs.

15 / 20

 

Kong: Skull Island (2017)

Je fais parti des défendeurs du King Kong de Peter Jackson, un film que je trouve excellent. J’avais donc hâte de retrouver le fameux gorille géant dans un nouveau film.

Le début du film répond à toutes mes attentes, avec un casting plutôt sympa (à part Samuel L Jackson, qui fait du Samuel L Jackson), de l’action à foison, des plans bien trouvés, une photographie magnifique et une musique qui colle bien. Mais rapidement, le film se vautre. Il devient le blockbuster hollywoodien actuel classique, avec des choix scénaristiques vraiment débiles, qui donne trop dans le second degré. Un trop plein d’effets spéciaux aussi avec une certaine facilité qui nous donne l’impression d’un gâchis, surtout sur la 2ème partie.  Des scènes deviennent totalement illogiques ou trop incroyables pour être vrai. Autant, dans un Fast & Furious, c’est totalement assumé du début à la fin, autant là pour un Kong, ce n’est pas logique. Bref, je suis déception.

14 / 20

 

Ghost in the Shell (2017)

Après avoir découvert l’anime de 1995 en avril, voici le film live avec la belle Scarlett Johansson. Pour l’histoire, je n’étais du coup pas du tout perdu vu que c’est exactement la même chose, mais en plus explicite.

Je suis globalement déçu par ce film. Il n’a pas du tout la finition graphique que la bande annonce laissait espérée. C’est plutôt brouillon et assez chiant. La plupart des scènes clés sont meilleures dans l’anime que dans le film. Par exemple, la scène de combat dans l’eau est assez mal réalisée ici. Même la scène d’introduction manque de punch. Tout est assez linéaire. Un film qui s’oublie vite.

14 / 20

 

The Lost City of Z (2017)

Ce film sera assez clivant je pense. Déjà, je trouve qu’il a mal été vendu. On pourrait d’abord croire avec ce Z que c’est un film de zombies, juriprusdence World War Z, ce n’est absolument pas le cas. Ensuite, avec l’affiche, on pourrait encore croire à un grand film d’aventure, digne d’Indiana Jones, pas du tout ! C’est plutôt un film historique assez lent, qui se rapproche plus du Nouveau Monde de Terrence Malick. Le but est ici de compter les aventures d’une équipe détaché en Bolivie pour tracer des frontières au milieu de l’Amazonie et qui trouvent des traces d’une civilisation perdue. That’s all !

Personellement, j’avais bien lu qu’il n’y avait pas de zombies, par contre, je m’attendais à plus d’action. Un peu déçu mais après une petite demi-heure, j’ai quand même été happé par l’ambiance particulière et je n’ai pas vu le temps passé. Il dure quand même 2h20 mais c’est une histoire intéressante qui permets de s’évader dans un univers sud-américain qu’on voit peu dans les grosses productions américaines.

16 / 20

 

Escape from New York (New York 1997) (1981)

Enfin, avec New York 1997, je clôture mon Mini-challenge Extended SF ! C’est bon, j’ai vu les 100 films de SF les mieux notés de Seriebox !

J’avais entendu parler de ce film de John Carpenter depuis longtemps, et voilà c’est chose faite, je l’ai enfin vu.
C’est pas la claque attendue, le film a clairement vieilli. Ça se regarde mais je pense pas que je le re-regarderai. Depuis le temps, on a déjà vu et revu ce genre de scénario. Celui-là a surement posé les bases et c’est pour ça qu’il faut le voir. Dans le style post-apo, ça semble être une référence à mettre au côté des premiers Mad Max.

Et j’ai beaucoup aimé l’ambiance et la musique, aussi composée par Carpenter apparemment.

15 / 20

 

Et voilà, c’est tout pour ce récap du mois de juillet !

 

Comme d’hab, si vous voulez me retrouver sur les internets, je suis sur

  4 comments for “Mois, c’est moi 1×07 Grimpette (juillet 2017)

  1. 5 septembre 2017 at 19 h 18 min

    Dans American Gods, c’est la musique qui m’a saoulée, elle est trop présente mais sinon j’ai beaucoup aimé la série. Et c’est vrai que ce sont Mad Sweeney et Laura qui sont les vraies stars.
    Pour Ghost in the Shell, je suis globalement d’accord avec toi et puis super bravo pour ta réussite au Big Mini challenge SF ! :)

    • baba
      baba
      5 septembre 2017 at 19 h 52 min

      Merci Frankie ! Et il ne me reste plus que quelques films pour finir le top 100 Action :)

      La musique dans American Gods, je ne m’en rappelle même plus, ça ne m’a pas choqué. Par contre, j’adore le générique !

  2. ThierryTix
    12 septembre 2017 at 2 h 04 min

    Les comics du prix LA sont très alléchants, et les deux dont tu parlent le sont donc aussi. Je suis vachement tenté par Wytches.
    Pour les JV, c’est trop cool car je viens à peine de me motiver à jouer à Limbo. Et là tu me sers un jeu par les mêmes créateurs sur un plateau. Je ne le connaissais pas, donc merci. J’ai aussi The Last Guardian en stock (il attend sagement que je finisse The Evil Within), je vais donc guetter le moment où tu en parleras.
    Côté cinéma, c’est chouette que tu aies vu Escape from NY. Je te conseillerais bien quelques autres films de Carpenter (même si du coup c’est hors challenge donc moins motivant :P) comme Invasion Los Angeles ou Christine.

    • baba
      baba
      12 septembre 2017 at 9 h 49 min

      En effet, les vieux films hors-challenge, c’est encore plus chaud pour me motiver ! Mais bon, on ne sait jamais, ça peut m’arriver de partir à un moment sur une période Carpenter. J’en ai vu que 2 en plus, Escape from NY et Halloween.
      Invasion Los Angeles m’intéresse pour compléter ma filmo SF. J’aimerais bien voir aussi Escape from LA par curiosité.
      Sinon, j’avais bien kiffé le remake de Assault on Precinct 13 alors je regarderais surement l’original un jour.
      Et bon, y a The Thing bien sûr. J’aimerais bien le voir, vu que c’est souvent considéré comme son chef d’oeuvre, mais je suis très réticent aux films d’horreur. Faut que je me lance pour voir à quel niveau ça fait peur. Genre les films type Saw, y a même pas moyen, ça me stresserait trop ^^ Les films de zombie, je kiffe par contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *