Mois, c’est moi 1×06 (Almost) left over by sense8 (juin 2017)

Et nous voilà déjà à la moitié de l’année ! En Belgique, il y a eu, comme partout en France je pense, du très très beau temps. Et oui, même ici, il a fait plus de 30°C ! Mais bon, ça ne m’a pas empêché de geeker comme il se doit, on ne se refait pas ! :)

Livres / Comics / Bds

Rien.

Nada.

Surf.

Oui, c’est la lose, je n’ai RIEN lu. Même pas un petit comics ou quoi, j’ai eu aucune tentation de ce côté-là.

Jeux PC

Sur PC, j’ai continué certains jeux comme Ghost Recon Wildlands et Stellaris.

J’ai aussi craqué sur quelques jeux pendant les soldes Steam mais j’ai pas encore assez joué pour en parler. Comme d’hab avec les soldes, il est même possible que certains ne soient jamais joué… Genre j’ai Bioshock Infinite qui dort dans ma bibliothèque Steam depuis décembre 2013… Y a trop de jeux cool à faire et pas assez de temps pour tout faire.

En nouveauté, la grosse sortie du mois, c’était :

DiRT 4

C’est donc un jeu de rally qui m’aura occupé pendant une bonne douzaine d’heure ce mois-ci ! Après DiRT 3 en début d’année, je continue donc dans la vague des jeux de bagnoles.

Celui-là est vraiment dans une ambiance plus sérieuse, ça se voit direct dans l’ergonomie des menus. Je n’ai pas joué au DiRT Rally, sorti entre DiRT 3 et 4, qui était apparemment beaucoup plus simulation donc je ne peux pas comparer mais il semble qu’ils aient essayé de faire un mix des 2. On peut choisir entre une conduite dite « gamer » et une conduite « simulation ». Les 2 sont cools, chacun peut choisir son niveau de difficulté. En simulation, c’est pas non plus hyper compliqué. Je joue aussi avec les changements de vitesse automatique. A la manette, ça me fais chier de passer les vitesses.

Fini le temps où on pouvait rembobiner de 10 secondes pendant la course, là faut vraiment faire gaffe. Si on se plante, faut recommencer la course depuis le début. Selon le niveau de difficulté, on peut être limiter à ce niveau aussi. Sur les défis online, c’est même encore plus chaud, tu ne peux pas recommencer ! Tu fais ta course, t’as ton temps et voilà, t’es classé. Alors quand tu fais une petite erreur et que tu fais un tête à queue ou pire, que t’as un accident, c’est vraiment râlant, surtout sur les épreuves qui se font en plusieurs courses. Mais c’est réaliste, c’est sûr, ça force à l’exigence.

Niveau contenu, il y a de quoi faire. Le jeu se découpe ensuite en 4 catégories : le rally, le rallycross, le landrush et le rally historique. Pour l’instant, j’ai surtout joué aux 2 premières. Le landrush, je ne le ferais pas je pense. C’est des courses sur circuits fermés en terre avec des buggys ou des camions, ça glisse beaucoup trop, je maîtrise pas du tout, ça me frustre. Le rallycross, c’est ce que je préfère, avec les courses à 6 voitures sur des petits circuits.

Y a aussi un mode Virée qui est sensé être le côté fun du jeu. Tu dois faire un parcours en pétant des blocs mais c’est toujours la même chose, c’est chiant. Heureusement, avec le reste, il y a laaaaargement de quoi faire.

La carrière est classique mais sympa. Tu débloques progressivement des voitures de plus en plus puissantes, des courses de plus en plus complexes. Chaque course te donne aussi de l’argent que tu peux dépenser pour acheter une nouvelle voiture dans ton écurie. Tu peux aussi investir dans ton staff, qui sera utile pour réparer plus vite ta voiture à l’atelier. Car oui, entre plusieurs courses d’une épreuve, y a une gestion des dégâts et si tu répares pas ta bagnole, tu vas vraiment galérer. Y a même une gestion de la saleté :P Y a même un menu pour nettoyer ta voiture ! Ton mentor te dit même au début de faire gaffe à ça car tes sponsors veulent qu’on voit leur marque sur la bagnole. 

Niveau graphismes, ma première impression n’a pas été bonne. La première épreuve en carrière nous emmène dans le Michigan et il faut avouer que ce n’est pas la plus belle map. On a déjà vu des jeux de bagnoles beaucoup plus beau. Mais l’avantage, c’est que c’est ultra fluide, même avec les conditions météos extrêmes. Certains circuits sont quand même magnifiques, j’adore notamment le Pays de Galles. Selon les moments de la journée, les éclairages donnent vraiment bien. Tarragone en Espagne est sympa aussi. Ils ont pas mis énormément de circuits par contre, seulement 5 pays dispos en rally/rally historique, même s’ils se diversifient par leur parcours et leurs longueurs. Ils sont générés procéduralement mais ça ne se voit pas du tout !

En rally-cross, y a seulement 5 circuits mais ils sont tous cool. J’adore Lydden-Hill notamment. Sous la pluie, c’est carrément génial.

C’est un jeu qui me donne vraiment des bonnes sensations, je m’amuse bien en tout cas !

Jeux PS4

Overcooked

Le jeu co-op par excellence ! J’y avais joué au boulot, j’avais bien aimé et j’ai donc craqué pour jouer en famille.

On rigole bien mais on s’engueule aussi :D C’est vraiment le petit jeu indépendant qui a bien creusé son trou. Le but est simple : y a des bons qui arrivent en cuisine, comme dans un vrai restaurant et faut gérer tous les éléments pour envoyer : découpe, cuisson, mise en place et évidemment… vaisselle !

Pour compliquer les choses, pleins d’éléments perturbateurs viennent vous royalement vous emmerder.

Ça sera + simple à illustrer avec une vidéo chopée sur Youtube !

L’achat obligatoire pour s’amuser à plusieurs !

 

Séries

The 100 saison 3

Un an et demi après avoir vu le season premiere, je me suis relancé dans cette saison 3 de The 100.

Je vais être cash, c’est loin du niveau exceptionnel de la saison 2. De guilty-pleasure en saison 1, c’était devenu ma nouvelle série SF du moment avec la seconde. Faut dire qu’ils avaient envoyés du lourd, avec un rythme ultra soutenu, de nombreux rebondissements et des personnages secondaires très forts.

Ici, cette saison 3 souffre justement du problème inverse, certains personnages sont devenus de vrais têtes à claques ! Je pourrais citer Bellamy mais aussi Jasper, Jaha, Pike ou même Clarke elle-même. D’autres ont aussi clairement perdus en intérêt, Marcus et Abigail en tête. Heureusement qu’il reste des personnages assez solides comme Octavia, Lincoln et Lexa voire même John et Raven.

Au niveau du scénario, certains choix donnent un gout amer… Ceux qui ont vu la saison sauront de quoi je parle.

En plus, le fil rouge avec Alie était assez chiant et ça n’augure pas de très bonne choses pour la saison 4. Mais bon, on verra ce qui se passera !

Appréciation de la saison : moyenne (**+)

 

The Leftovers saison 3 (Dernière saison)

Le retour de la série prodige !

J’avais adoré les 2 premières saisons, c’est donc avec un mélange d’excitation et de peur que j’attaquais cette saison 3.

Ils auraient pu louper leur sortie mais heureusement, ce n’est pas le cas. Oh, le series finale n’est sans doute pas des plus parfaits, au 2/3 réussi disons, mais la saison m’aura encore donné de grands moments WTF comme je les aime, notamment des épisodes 8 et 9 quasiment parfaits, mêlant le rire et l’émotion.

Le seul reproche qu’on pourrait faire à cette saison, c’est d’avoir peut-être délaissé certains personnages secondaires des saisons précédentes.

Mais heureusement, les 2 stars du show, Justin Theroux et Carrie Coon <3 <3, sont toujours là, tellement beaux tous les deux, mais aussi torturés et imparfaits. J’ai aussi un gros coup de cœur pour Christopher Eccleston (le fameux neuvième Docteur Who) dans un rôle presque aussi loufoque mais où il peut encore mieux montrer son talent d’acteur.

J’ai tellement aimé cette série que je salive déjà d’avance de la revisionner dans quelques années !

Appréciation de la saison : excellente (*****)

 

sense8 saison 2 (Dernière saison – Mais pas la fin)

Ce mois de juin 2017 peut être marqué d’une pierre blanche dans mon calendrier de sériephile. Finir (ou presque) 2 séries de ce calibre là dans le même mois, ça n’arrive que très rarement. Je dis « presque » puisque, évidemment, si vous êtes fan de sense8, et à moins de vivre dans un igloo au fin du fond de l’Arctique, la série aura finalement un épisode de conclusion alors qu’elle avait été auparavant annulée par Netflix. Un beau lot de consolation !

 Ce mois-ci, j’ai d’abord enfin vu l’épisode de Noël. Il frôle la perfection, il condense tout ce qu’on a aimé en saison 1 dans un seul épisode.

Le vrai début de cette saison 2 est ensuite assez poussif. L’intrigue principale de la saison est pour moi le vrai point faible. Je me suis totalement désintéressé de l’histoire avec Angelica, c’est pour moi le pire personnage. Les flash-backs étaient assez chiant.

Ensuite, alors qu’ils avaient trouvés une alchimie parfaite sur le rôle à donner à chaque personnage, j’ai trouvé ici que certains étaient plus en retrait, avec des storylines moins intéressantes. J’aurais pas su dire mes personnages préférés en saison 1 alors qu’ici, je peux affirmer que Lito et Sun sont devenus mes personnages préférés. Lito a toujours été le vent de fraîcheur de la série et Sun a beaucoup de scènes d’action intéressantes, notamment la scène du cimetière ou la scène d’introduction du season finale.

Je mettrais ensuite Wolfsgang  et Kala dans mon top. L’alchimie était improbable mais fonctionne bien. Kala est tellement belle et intelligente à la fois. Incroyablement sexy par moment même. J’aime bien le fait que son mari ne soit pas montré sous un mauvais jour. Il n’est pas toujours très net dans ses affaires mais il apparaît sous un air gentil et bienveillant, ce qui donne bien entendu des remords à Kala dans la gestion de son couple. Wolfsgang de son côté est un peu en roue libre sur le début de saison, laissant le contrôle à son pote. Il faut attendre la deuxième partie et l’arrivée d’un nouveau personnage féminin pour redonner de l’intérêt à sa storyline.

Dans les personnages moins intéressants, je pense notamment à Nomi, qui est assez statique au final. Seul sa scène au mariage était vraiment très belle, émouvante. Et puis, il y a Riley et Will, devenus deux personnage assez chiants, sans doute aussi lié au fait qu’ils sont obligés de se cacher et qu’ils sont étroitement lié à l’intrigue principale que je n’aime pas.

Enfin, il y a Capheus, dont je ne sais que penser. Le changement d’acteur a fait du tords, je trouve. J’ai mis du temps à re-aimer ce personnage. L’acteur est plus lisse je trouve. Son intrigue n’est pas mal mais n’a pas vraiment de fin. Dommage !

Bref, une saison 2 qui finit heureusement très très bien par rapport à ses débuts. Du coup, elle frôle mon top de l’année mais je retire quand même une étoile pour les quelques errements.

Appréciation de la saison : très bonne (****)

 

Films

Assassin’s Creed (2016)

J’ai enfin vu l’adaptation cinématographique du fameux jeu vidéo d’Ubi Soft. J’en attendais pas grand  chose, je ne suis pas un fan hardcore de la saga. J’ai joué seulement aux trois premiers jeux : Assassin’s Creed (2007), Assassin’s Creed II (2010) et Assassin’s Creed Brotherhood (2010). Je n’ai même pas encore fini ce dernier et il me reste encore teeeeeeellement à faire, avec AC Revelations (2011), AC III (2012), AC IV Black Flag (2013), AC Rogue (2014), AC Unity (2014) et enfin, AC Syndicate (2015). Pfffiou, même faire la liste, ça me prend du temps alors j’imagine même pas rattraper tous ces jeux !

L’année dernière, voyant que ce flux tendu de jeu commençait à lasser les joueurs, Ubi Soft a eu la bonne idée de faire une année de pause, pour produire donc ce film. De leur propre aveu, ils n’essayent même pas de faire un immense succès au box-office. Ils voient ça plus sur le long terme, en se disant que des millions de gens verront quand même ce film par tous les moyens, légal ou illégal, asseyant encore plus la marque Assassin’s Creed, ce qui leur amènera peut-être de nouveaux acheteurs pour leurs jeux. Un bel outil de promotion en gros. Une stratégie plutôt intelligente. Qui permet de surcroît aux fans d’avoir enfin une adaptation de leur jeu préféré.

Et il faut dire, malgré les critiques plutôt négatives, que ce n’est pas un mauvais film en soit. C’est pas le blockbuster de l’année mais ça se regarde. Il faut dire qu’ils ont quand même un beau casting, avec Michael Fassbender dans le rôle titre, accompagné de Marion Cotillard et Jeremy Irons. Les scènes dans le présent sont un peu molle par moment et c’est dommage qu’on n’aille pas plus dans le passé. La réalisation n’est pas folle, un peu trop clipesque, avec des combats au ralenti à la 300.  Certains effets-spéciaux sonnent aussi un peu trop faux.

Ça appelle aussi une suite et je pense que je la regarderais. En France, il a quand même fait 1.8 millions d’entrées et il a rapporté 240M$ mondialement pour un budget de 125M$. Je pense qu’ils ont les moyens de la faire.

14 / 20

 

Split (2016)

Le retour du maitre Shyamalan ! J’avais entendu beaucoup de bien de ce film et ça m’a peut-être gâché la surprise. C’est toujours bien réalisé, avec des beaux plans comme au temps du Sixième Sens, Incassable et Signes. 15 ans après ses années fastes, il revient enfin avec un film à la hauteur de son talent, aidé par un acteur fabuleux, James McAvoy. Mais le problème, c’est que c’est un huit-clos qui tire un peu trop en longueur, un peu chiant par moment, ça dure quand même 2h et y a p-e 20-30min de trop. C’est intriguant mais au final, il me manque quelque-chose pour en faire un très bon film. Je le mets au même niveau que le récent 10 Cloverfield Lane, c’est dans la même veine.

15 / 20

 

Logan (2017)

Là aussi, je trouve qu’on m’a survendu ce Logan. Certes, on est largement au dessus des précédentes productions Wolverine : X-Men Origins:  Wolverine et Wolverine, le combat de l’immortel. Mais pareil que Split, y a un problème de rythme ! Par moment, je me suis fait chier, j’ai regardé ma montre. Là, ça dure 2h17, c’est beaucoup trop long ! Ça aurait pu être beaucoup plus compact et encore plus impactant que ça ne l’est déjà.

C’est le gros point fort du film, c’est ultra violent ! C’est le jour et la nuit avec les autres prods X-Men, là, on y va, ça découpe des ennemis, y a du sang, on sent la rage dans les coups ! Y a aussi de très bons choix de scénario, où les personnages n’ont pas vraiment de répis, c’est vraiment un film sans filet. Pour ça, ce film vaut le coup d’être vu.

C’est donc vraiment une bonne surprise mais aussi une mini-déception d’être passé à 2 doigts de faire un film extraordinaire.

16 / 20

 

Cars 2 (2011)

En prévision de voir Cars 3, j’ai enfin vu Cars 2 avec Madame. Elle a adoré, moi pas trop. J’adore le 1er film, je l’ai vu 3 ou 4 fois (c’est pas pour rien que j’ai cet avatar sur certains sites :P) Quand il est sorti, c’était extraordinaire que Pixar est réussi, après les jouets de Toy Story, à faire parler des voitures.

Celui-là, il joue trop avec le personnage de Martin, la vieille dépanneuse un peu bêbête. On ne voit pas beaucoup Flash finalement et c’est une sorte de comédie d’espionnage avec Martin qui devient espion malgré lui. Il y a une petite intrigue sympa autour du carburant bio mais rien de super emballant.

14 / 20

 

Cars 3 (2017)

Quelques jours après, j’ai accompagné Jess qui avait été invité à une avant-première pour le grand retour de Flash McQueen.

Celui-là a répondu à toutes mes attentes ! C’est recentré sur son personnage principal, sans être un remake du premier et offre beaucoup plus d’émotions. C’est drôle et touchant à la fois.

Graphiquement, le niveau de détails est complètement malade. On s’y croirait ! Les scènes sur la plage ou dans la boue n’auraient jamais été possible lors du premier Cars.

C’est un très beau film d’animation qui ravira petit et grand.

18 / 20

 

John Wick 2 (2016)

Celui-là, c’est très marrant, j’avais complètement oublié que j’avais vu le 1er xD J’ai voulu le voir et au bout de quelques minutes, ça m’est revenu. Faut dire qu’il y a quand même une petite scène « choquante » au tout début du premier. Je ne me rappelle plus de grand choses et ce n’est pas très grave. Le scénario, c’est pas vraiment le point fort de John Wick.

Par contre, celui-là, il est beaucoup plus marquant. Les scènes d’action sont survoltées. Il n’arrête pas de tirer sur tout ce qui bouge. Il tue des centaines de gars dans ce film, ça n’arrête pas ! C’est souvent filmé en plan large, presque en plan séquence et du coup, ça donne un côté très réaliste à tout ça ! On voit vraiment Keanu Reeves se donner à fond, genre il va tuer 4 mecs avec son flingue, le 5ème avec le flingue piquer sur le 1er mec qu’il a buté puis récupérer une mitraillette dans un coin, en éliminer encore 3, puis attaquer un autre au couteau, faire une roulade puis se battre à mains nus avec un autre assayant. Tout ça dans une même séquence et plusieurs fois d’affilés ! C’est complètement ouffissime ! On est loin des films filmés de super près, où ça coupe tout le temps et où on comprends à l’action.

La « mythologie » autour de tous ses tueurs à gage est aussi géniale ! Genre, ils ont un hôtel où ils peuvent tous se retrouver mais où ils n’ont pas le droit d’utiliser leurs armes. Les scénaristes ont vraiment réussi à trouver le bon ton, ni trop sérieux, ni trop délirant. 

C’est la bonne surprise du mois.

16 / 20

Iron Man (2008) (Revisionnage)

Ce mois-ci, j’ai eu aussi envie de me refaire les Iron Man.

J’avais adoré ce premier film et je garde la même note qu’à l’époque. Les graphismes n’ont pas trop mal vieilli.

Toute la première partie en Afghanistan est toujours aussi cool. Robert Downey Jr est vraiment parfait pour ce rôle. J’avais complètement oublié que Jeff Bridges jouait aussi dedans, il est génial, tout comme Gwyneth Paltrow.

17 / 20

 

Iron Man 2 (2010) (Revisionnage)

Iron Man 2, j’avais moins bien aimé mais en le revoyant, je l’ai quand même recoté à la hausse d’un petit point :)

La première partie est bonne, avec un Iron Man trop sûr de lui, qui ne veut collaborer avec personne mais qui est en même temps malade. Jusqu’à cette fameuse scène à Monaco qui change tout. A partir de là, le film devient un peu plus chiant, même s’il y  a quand même l’arrivée de la belle et bad-ass Scarlett Johansson !

J’aime bien aussi que la mythologique autour de la famille Stark soit un peu abordée. Enfin, le combat final n’est finalement pas si mal que ça.

15 / 20

 

And that’s it ! 

 

Comme d’hab, si vous voulez me retrouver sur les internets, je suis sur

 

A plus dans le bus !!

 

Oui, la phrase de vieux…. xD


En parlant de bus, mon cerveau malade vient de faire un lien bizarre. Ça me donne envie de vous partager une autre chanson, (re)découverte récemment grâce à Master of None. Un petit bijou xD
The Vengabus is coming…

  1 comment for “Mois, c’est moi 1×06 (Almost) left over by sense8 (juin 2017)

  1. 18 juillet 2017 at 8 h 29 min

    Hé bé alors, tu n’as toujours pas continué ta lecture de Game ot Thrones ?

    La saison 3 de The 100 est loin pour moi mais qu’est-ce que Jaha était insupportable et toute la storyline avec Allie et la city of light pas très intéressante.

    The Leftovers était excellente, Sense8, j’ai vu 6 épisodes de la saison 2 pour le moment et j’aime énormément.

    Parmi les films, je n’ai vu que les Iron Man et le premier est vraiment mon préféré. Le 2e faisait trop un peu Transformers à mon goût.

    Bon mois ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *