Mai 2021

Mon pire mois de l’année.

Comme je le disais en avril (article 5×02), Jack, mon petit chien n’allait pas bien du tout.
Malheureusement, il est parti début mai :'(


Je vais reprendre ce que j’ai dit sur Insta :

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Jérémy Baba Héliès (@babajem)

 

La période a vraiment été compliquée à vivre pour Jess et moi. Un mois et demi après, la douleur est toujours présente. On le pleure encore. Sa présence nous manque énormément. Entendre ses petites pattes sur le parquet, les moments de balades et de jeux. Le plus dur au début, c’était de ne plus avoir ce petit moment où il venait me faire une petite lèche tous les jours avant de dormir, dès que j’allais me mettre dans le lit, que ça soit à 22h ou minuit.

Maintenant, on se projette évidemment sur le futur. On commence à se dire qu’on reprendrait un autre chien, mais ça ne sera pas pour tout de suite. Wait and see

 

 

Bref, du coup, c’est un mois un peu particulier, pas très fourni.
J’ai beaucoup regardé d’émissions à la télé avec Jess pour passer le temps, notamment Top Chef que j’ai pris en cours de route.

 

Lecture

J’ai lu 2 comics ce mois-ci. J’ai terminé la saga Wonder Woman Rebirth que j’ai appréciée -quasi- de bout en bout. Seul le tome 2 m’a vraiment déçu. Les dessins sont beaux, bien coloriés. L’histoire est sympa. J’ai bien aimé la quête de vérité et toute la thématique des anciens Dieux. Le côté très mythologique colle bien au personnage de WW.

Wonder Woman Rebirth, tome 6 : Attaque contre les Amazones

 

Wonder Woman Rebirth, tome 7 : Les Dieux Sombres

 

 

Jeux vidéo

Un petit mois : seulement 60 heures de jeu soit 1,94 heures/jour, réparti sur 8 jeux.

J’ai encore un peu joué à FIFA 21 et American Truck Simulator, les 2 jeux que j’ai le plus joués en cette année 2021. J’ai aussi continué Celeste, j’avance bien dans la quête des fraises !

J’ai également testé Star Wars Jedi Fallen Order, mais mon PC à base i5+GTX970 n’a pas assez de Force pour faire tourner le jeu correctement. 30 fps avec des graphismes low-medium, non plus. Ça attendra un PC ou console plus puissante.

J’ai aussi testé World of Warships, un jeu de combat naval free-to-play qui existe depuis 2013. Bien sympa.

 

Stellaris (2016 – PC)
+18h => 62h de jeu – Continué

Je suis retombé dans le travers de ce 4X (eXploration, eXpansion, eXploitation et eXtermination) spatial. 20h, c’est le temps d’une partie du jeu. J’ai joué une espèce d’oiseau alien xénophobe militariste, qui veut conquérir la galaxie. J’ai plutôt bien géré ma partie pour une fois, j’étais bien placé pour gagner mais les crises de fin de jeu, des aliens qui sortent de nulle part, m’ont roulé dessus. Je n’ai pas trouvé ça très équilibré.

 

Just Cause 4 (2018 – PS4)
+15,5h => 17h de jeu – Continué

J’ai repris ce jeu sandbox où le but est de tout détruire sur son passage de manière assez cool. On passe sa vie à agripper des gens ou des objets avec un grappin, à faire du parachute ou de la wingsuit. Ce 4e opus est vraiment dans la lignée du 3ème. Il n’y a pas vraiment de nouveauté, à part quelques tornades. Je trouve ça assez dommage que le studio ne renouvèle pas la formule. Même les missions principales sont vraiment mal écrites et très redondantes. C’est toujours les mêmes objectifs assez génériques. Je ne passe pas un mauvais moment niveau gameplay, mais ça reste un jeu moyen.

 

Séries

Je me suis écroulé en mai. Seulement 30 épisodes vus soit une moyenne d’1 épisode/jour. Et encore, on y retrouve 8 mini épisodes de Love Death + Robots saison 1 que j’ai repris ce mois-ci. Ca fait donc un petit total de 17,8h, soit 0,6h/jour, la moitié de d’habitude.

J’ai d’ailleurs terminé qu’une seule saison.

Jupiter’s Legacy saison 1 – ANNULEE
8 épisodes de 50 min
Diffusée sur Netflix le 7 mai 2021
Fiche Seriebox

Adaptation d’un comics de Mark Millar, que j’ai d’ailleurs relu pour l’occasion, je dois dire que la série peine par moment à se montrer aussi intéressante. J’ai bien aimé toute la partie flashback dans les années 30 , pour arriver jusqu’au moment où ils découvrent leurs pouvoirs, mais la partie dans le présent était beaucoup trop disparate. Parfois intéressante, parfois totalement chiante.

C’est vraiment une série qui n’a pas réussi à trouver le juste équilibre dans son intrigue, phénomène qu’on voit malheureusement souvent dans les séries Netflix. En voulant mettre en exergue les personnages et proposer un découpage « complexe », ça traine en longueur. Certaines intrigues prennent beaucoup trop de temps par rapport à leur intérêt. Bref, en 8 épisodes, la série aurait pu totalement élaguer son propos, proposer plus d’action et de mystère et devenir géniale. Malheureusement, même si elle a des qualités, comme un casting de bonne facture, elle donne l’impression d’un gâchis.

 

Films

Je n’ai vu que 3 films en mai, dont un revisionnage.

 

Tomb Raider (2018)
– REVISIONNAGE –
Fiche Seriebox

Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : elle se contente de sillonner en moto l’East End de Londres où son boulot de coursier lui permet à peine de payer son loyer. Et même si elle est inscrite à la fac, elle va rarement en cours. Fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle se décide un jour, sur un coup de tête, à résoudre l’énigme de sa disparition.
Tournant le dos à sa vie londonienne, Lara met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux : armée de son seul courage, elle apprend à repousser ses propres limites et plonge alors dans l’inconnu. Les enjeux sont désormais considérables pour la jeune femme. Car si elle survit, elle pourra alors prétendre au titre de « tomb raider ».

Après avoir joué à Shadow of the Tomb Raider le mois passé, j’ai eu envie de revoir cette nouvelle adaptation.
Après 3 ans, j’ai eu le temps d’oublier la déception et de redonner une chance au produit. Et bien non, c’est toujours décevant. Alors certes, le package est beau, c’est plutôt bien réalisé, y a des couleurs chatoyantes et une Alicia Vikander qui correspond parfaitement à la Tomb Raider 2.0 des temps modernes. Le film reprend d’ailleurs pas mal d’éléments du jeu reboot. Mais alors, il y a tellement d’incohérences… Déjà tout le début du film dans un univers urbain est totalement n’importe quoi avec des courses-poursuites pour montrer que Lara est en bonne condition physique, tant en vélo qu’en parkour.

Mais alors sur l’île, même si c’est vraiment très joli, ça devient complètement lunaire. Alors, oui, la scène dans la rivière où elle s’accroche à l’avion est vraiment cool. Mais ensuite, elle réalise son premier meurtre et ça n’a pas l’air de la choquer plus que ça. Surtout, elle se blesse gravement, mais escalade une falaise 10 minutes après ! Je ne sais pas si cette île offre des pouvoirs d’orientation, mais en tout cas, tout le monde s’y retrouve en 2 minutes. C’est la tempête, on voit rien, on n’entend rien, le bateau se crashe, mais hop, les hommes de Vogel tombent sur Lara direct sur la plage. Quand Lara se crashe, pareil, elle court à travers la jungle, elle sait retrouver le camp des ennemis sans aucun problème. Bref, y a beaucoup de problème de réalisme et de ton pour en faire un film vraiment remarquable. Une belle déception.

 

On Her Majesty’s Secret Service (Au service secret de sa Majesté) (1969)
James Bond #6
Fiche Seriebox

L’agent secret James Bond est appelé à la rescousse pour mettre un terme aux malversations de Blofeld. Ce dernier tente de mettre au point un virus qui mettrait un terme à toute vie végétale sur la planète.

C’est un demi-revisionnage en fait. Je me suis rendu compte à la fin du film que je l’avais peut-être déjà vu :D Toute la fin du film m’est revenue à l’esprit en la regardant. Cette scène de course-poursuite à ski est vraiment cool. De même que la scène finale est originale et suffisamment choquante pour s’en rappeler. C’est d’ailleurs tout ce qui fonctionne le mieux dans ce film.

Toute la première partie, aucun souvenir. Faut dire que la scène d’introduction par exemple n’est pas du tout réussie. C’est vraiment un montage catastrophique, avec des mauvais raccords lors des scènes de combat à mains nues. Le reste du film est assez laborieux, dû à une intrigue vraiment molle sur fond de Blofeld qui veut contaminer le monde avec un virus transmis par des femmes lobotomisées. Georges Lazenby, qui remplace Sean Connery, n’a pas vraiment le même charisme. Ca donne un James Bond différent, pas totalement inintéressant pour son final notamment, mais vite oubliable quand même.

 

Millennium Actress (2001)
Fiche Seriebox

Le réalisateur de documentaires Genya Tachibana interview la vieille actrice Chiyoko Fujiwara. Ensemble, tous deux se plongent dans le passé de la comédienne. 

Je l’ai vu dans le cadre du Ciné-club organisé sur le Discord de Seriebox. Je vais reprendre ce que j’avais dit.

J’ai bien aimé, sans non plus être aussi enthousiaste que les autres membres. Faut aussi dire que je n’ai pas beaucoup de culture japonaise donc, il est possible que je sois passé à côté d’une partie du film, dans ses références historiques du moins. Le fait que le film mélange réalité et fiction est intéressant, même si j’avoue que j’étais un peu perdu dans certaines transitions. Je me suis aussi un peu ennuyé par moment. L’histoire est assez lente et a peiné à me toucher. J’ai surtout été intéressé par le dessin, les couleurs et la manière de raconter l’histoire plutôt que cette dernière. J’ai quand même trouvé génial d’inclure les 2 personnages de l’interview dans l’histoire de Chiyoko. Je ne sais pas si on peut parler de « cassage de 4e mur » mais ça apportait vraiment un côté comique à toutes les scènes. C’était très original !

Par contre, l’ensemble m’a semblé assez confus, même si c’est surement voulu. Je n’arrive déjà pas à comprendre les motivations de cette quête d’amour, qui plus est entre une jeune fille et un soldat. Je n’arrive pas à comprendre qu’elle ne soit pas passée à autre chose plus vite. Que ça soit un amour de jeune fille, ok. Mais adulte… Du coup, cela fausse évidemment tout mon ressenti sur ce film. A moins que tout ça soit très métaphorique, ça semble quand même être le sujet principal du film. La fin est d’ailleurs belle, j’ai été touché par les dernières minutes, mais je ne me retrouve pas dans le propos. Certes le chemin peut être plus important que le but, mais pas dans une quête insensée.

Ca reste quand même une belle découverte !

 

Voilà qui conclut ce mois de mai vraiment spécial.

On t’aime, Kiki. <3

 

 

  2 commentaires

  1. Avatar
    4 juillet 2021 at 7 h 39 min

    Encore toutes mes pensées pour votre petit Jack. Avant-hier, cela faisait 6 ans que notre Isis était morte et même si on a Lol maintenant que j’adore, elle me manque toujours et j’ai versé ma larme pour ma petite minette en voyant les souvenirs Facebook. Pour le reste, je n’ai rien vu de ce que tu as regardé, à part le James Bond mais c’était il y a très longtemps. J’avoue que Jupiter’s Legacy m’aurait tentée si elle avait été renouvelée mais je n’en ai pas entendu vraiment du bien donc je passe.

    • baba
      baba
      4 juillet 2021 at 19 h 46 min

      Merci Frankie.

      Une pensée pour ta Isis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.