Ça fait longtemps ! Les dernières semaines ont été très difficiles émotionnellement.
Vous savez sûrement pourquoi. J’y reviendrai en mai.

Je vais essayer de rattraper mon décalage.
Je reviens donc 2 mois en arrière.

 

Mars 2021

Un mois statistiquement dans la lignée des précédents.

 

Lecture

Wonder Woman Rebirth, tome 5 : Enfants des Dieux

Un seul comics lu en mars et sans surprise, c’est la suite de Wonder Woman !

Il ne me reste plus que 2 tomes à lire. J’aime toujours autant.

 

 

 

Jeux vidéo

J’ai encore beaucoup joué. 13 jeux en mars, pour un total de 88 heures, soit 2,84 heures/jour.

C’est un peu plus que les mois précédents, mais j’ai aussi pris une semaine de congé fin mars/début avril.

Principalement, j’ai surtout joué à 5 jeux. Le reste étant surtout l’affaire d’une soirée ou deux.

J’ai abandonné Cyber Shadow après 11h de jeu. Le chapitre 8 (sur 10) a eu raison de moi. Beaucoup trop dur !

 

American Truck Simulator (2016 – PC)
+35,5h => 46,5h de jeu – Continué

J’ai passé mon mois dans un camion virtuel !

J’ai même acheté un volant pour m’y croire encore plus. J’ai d’ailleurs aussi rejoué un peu à WRC 8 et Project Cars. Autant pour ce dernier, ça donne vraiment une autre sensation et du plaisir de conduite. Autant, le rallye, c’était très compliqué à manœuvrer et vraiment pas plaisant.

ATS, j’avais déjà testé, j’en avais parlé il y a 4 ans, en février 2017. J’avais surtout parcouru l’Arizona à cette époque-là. 

Ici, j’ai commencé par la Californie que j’ai traversée en long et en large, pour aller ensuite au Nevada puis l’Arizona. Je me tâte maintenant pour prendre les DLC payants et avoir d’autres états, que les développeurs ajoutent au compte-goutte. 

 

Zelda Breath of the Wild (2017 – Switch)
+10h => 18h de jeu – Continué

Après avoir remis le pied à l’étrier de la Switch avec Super Mario 3D World, j’ai enfin relancé Zelda ! Y a rien à dire, c’est un grand jeu. J’adore pour le moment. Même si je suis un peu décontenancé par moment sur les objectifs. Autant c’est trop clair sur un Assassin’s Creed, autant là parfois, tu ne sais pas trop quoi faire et où aller :D Mais ça a beaucoup de charme et le jeu prend de l’ampleur à chaque heure passée à le découvrir.

 

Anno 1800 (2019 – PC)
8h de jeu – Commencé

J’avais joué à la version 2070 et je dois dire que celui-là est bien mieux. C’est donc toujours un jeu de gestion et de construction en vue de dessus, à la Sim City. J’ai commencé le mode d’histoire où je découvre comme ça progressivement les mécaniques du jeu, avec toutes les ressources mises à disposition. 

Le jeu est magnifique, c’est très plaisant à prendre en main. Je sens que ça peut vite devenir chronophage par contre :)

 

Séries

Je continue sur mon rythme de 2 épisodes par jour avec 63 épisodes vus en mars, pour un total de 37,8h, soit 1,2h/jour, pile comme en février.

J’ai encore regardé beaucoup de séries quotidiennes, dont notamment les nouveautés Invincible (Amazon Prime Video), Superman & Lois (The CW)  et The Falcon and the Winter Soldier (Disney+), dans l’ordre du plus au moins intéressant.

Comme en février, je n’ai fini que 2 saisons !

 

Parks & Recreation saison 7 – TERMINEE
13 épisodes de 22 min
Diffusée sur NBC en janvier-février 2015
Fiche Seriebox

6 ans après, j’ai donc enfin fini Parks & Recreation ! À l’instar de la saison 6, on retrouve encore du bon et du moins bon. Certains personnages ont malheureusement continué à être un peu lourd, que ça soit Tom (Aziz Ansari), Andy (Chris Pratt), Donna (Retta) et Jerry (Jim O’Heir). Il était donc grand temps que ça se termine.

Mais globalement, la saison fut très sympa. Ca ne s’enlise pas non plus dans l’ennui. Le final est d’ailleurs réussi, j’ai beaucoup aimé ! Et je retiens surtout l’excellent épisode 7×04 Leslie & Ron, bien émouvant et évidemment porté par les 2 stars du show, Amy Poehler et Nick Offerman. Si on y ajoute April (Aubrey Plaza) et Ben (Adam Scott), on a le cœur de la série, ce qui m’a fait tenir tout le long. Je les adore.

 

WandaVision saison 1 – TERMINEE
9 épisodes de 40 min
Diffusée sur Disney+ de janvier à mars 2021
Fiche Seriebox

Première grande série Marvel produite pour Disney+, WandaVision a eu du mal à me convaincre au début, avec un choix couillu mais au final intéressant de faire un hommage à la télévision en partant des sitcoms des années 50 pour avancer décennie après décennie à chaque épisode. C’était au final très bien fait. La technique et l’intrigue sous forme de puzzle fonctionnent bien. Ils ont en plus très bien raccroché ça aux évènements d’Avengers Endgame

Le casting est en plus vraiment solide, que ça soit le duo Paul Bettany et Elizabeth Olsen, mais aussi tous les acteurs et actrices secondaires : Teyonah Parris (Monica Rambeau), Kat Dennings (Darcy Lewis), Kathryn Hahn (Agnès), Randall Park (Jimmy Woo) et Josh Stamberg (Tyler Haward). Vraiment aucun faux pas, ça sonnait juste. C’était vraiment le ton  du MCU mais en série. Les effets spéciaux sont même plutôt de qualité, surtout sur le final. J’ai été conquis.

 

Films

J’ai vu 5 films en février, dont 2 revisionnages.

 

Captain Marvel (2019)
– REVISIONNAGE –
Fiche Seriebox

Captain Marvel raconte l’histoire de Carol Danvers qui va devenir l’une des super-héroïnes les plus puissantes de l’univers lorsque la Terre se révèle l’enjeu d’une guerre galactique entre deux races extraterrestres.

Suite à Wandavision, j’ai eu envie de me replonger dans l’histoire de Carol Danvers juste pour revoir l’implication de Monica Rambeau que j’avais complètement zappée. Je dois dire que j’en garde le même avis qu’à mon premier visionnage. C’est toujours bien fait, on ne s’ennuie pas, y a des moments épiques et rigolos, mais voilà ce n’est pas un grand Marvel. C’est un bon divertissement, sans plus.

 

Man of Steel (2013)
– REVISIONNAGE –
Fiche Seriebox

Un petit garçon découvre qu’il possède des pouvoirs surnaturels et qu’il n’est pas né sur Terre. Plus tard, il s’engage dans un périple afin de comprendre d’où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s’il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l’espoir pour toute l’humanité.

Pour préparer l’arrivée du fameux Snyder Cut de Justice League, je me suis mis en tête de me refaire les autres avant. Man of Steel garde la même note qu’à l’époque. Je le trouve toujours aussi impressionnant visuellement. L’intro sur Krypton. Le combat final juste complètement maboule. Certes, Zack Snyder fait quelque chose de très dark, mais ça fonctionne en soit. L’aspect graphique de Zod me dérangeait mais au final, ça passe au revisionnage. C’est plus la gueule du méchant qui me dérange. Leurs costumes et leurs vaisseaux sont tops. De l’autre côté, Henry Cavill est excellent en Clark Kent / Superman. Par contre, Lois Lane (Amy Adams) n’est pas vraiment bien exploitée. Ca aurait peut-être mérité une version longue pour qu’on l’a voit plus :D 

 

You Only Live Twice (On ne vit que deux fois) (1967)
James Bond #5
Fiche Seriebox

Le gouvernement d’un pays asiatique veut provoquer un conflit armé entre les États-Unis et l’URSS. Afin de rester dans l’anonymat, il a confié cette mission au terrible SPECTRE. Encore une occasion pour le célèbre James Bond de montrer toutes ses possibilités dans bien des domaines.

C’est une bonne petite aventure au Japon, même si on doit encore faire avec quelques clichés un peu lourds, voire insultants (quand il se déguise en japonais… ça ne passerait plus aujourd’hui). On a aussi toujours le côté machiste à mort.

J’ai cependant bien aimé le côté action du film, notamment l’attaque finale dans le repaire de Blofeld, sous forme de faux volcan. C’était impressionnant, je pense, pour l’époque. Très plaisant après une première partie de film un peu mollassonne. Heureusement le charisme de Sean Connery fait qu’on ne s’ennuie pas de trop.
Pas le meilleur James Bond mais ça se laisse regarder.

 

The Invisible Man (2020)
Fiche Seriebox

Cecilia Kass est en couple avec un brillant et riche scientifique. Ne supportant plus son comportement violent et tyrannique, elle prend la fuite une nuit. Mais quand l’homme se suicide en laissant à Cecilia une part importante de son immense fortune, celle-ci commence à se demander s’il est réellement mort. Tandis qu’une série de coïncidences inquiétantes menace la vie des êtres qu’elle aime, Cecilia cherche désespérément à prouver qu’elle est traquée par un homme que nul ne peut voir. Peu à peu, elle a le sentiment que sa raison vacille…

Dans les années 2000, il y avait une série Invisible Man que j’aimais bien et je pense que c’est ça qui m’a motivé à regarder ce film. J’hésitais pourtant, j’avais peur que ça foute trop les boules, mais ça va ! Je suis bien content de m’y être lancé. On est vraiment plus dans le thriller que l’horreur. Ca fonctionne très très bien ! C’est juste la bonne dose de stress pour moi.

J’ai vraiment adoré l’histoire, ancrée dans l’air du temps. Il n’y a aucun temps mort. Et même quelques bonnes surprises dans le scénario. La fin est peut-être un peu trop simpliste, mais j’ai passé un très bon moment. A noter que la photographie est excellente. Beaucoup de très beaux plans qui joue avec l’espace vide. J’ai eu l’impression de voir du David Fincher à certains moments, et c’est une bonne chose.

Oliver Jackson-Cohen de The Haunting of Hill House/Bly Manor, j’adore. Elisabeth Moss, bon j’ai vu 3 épisodes de The Handmaid’s Tale (dont 2 fois le pilote), elle est top, elle joue très bien la déprimée. C’était intense !

 

Ford v. Ferrari (Le Mans 1966) (2019)
Fiche Seriebox

Basé sur une histoire vraie, le film suit une équipe d’excentriques ingénieurs américains menés par le visionnaire Carroll Shelby et son chauffeur britannique Ken Miles, qui sont envoyés par Henry Ford II pour construire à partir de rien une nouvelle automobile qui doit détrôner la Ferrari à la compétition du Mans de 1966.

– Fait partie du Mini-Challenge Action –

Dans la lignée d’un Rush (2013), James Mangold revient après Logan pour signer un excellent film de course automobile ! Alors qu’il dure 2h30, l’histoire est rondement bien menée. Je pourrais louer le côté spectaculaire des courses (notamment au Mans), avec une mise en scène et une photographie quasi parfaite. On ne se perd pas dans l’action, c’est vraiment très beau. Y a en plus un côté classique intemporel qui évite les effets superflus.

On est dans une biographie et je retiens d’ailleurs surtout cette bromance compliquée entre Carroll Shelby, le mécanicien visionnaire interprété par Matt Damon et Ken Miles, le pilote un peu timbré interprété par Christian Bale. Deux acteurs fantastiques qui ne perdent pas de leur talent au fil des années. Quelle alchimie entre les deux. J’ai adoré.

 

C’est tout pour le mois de mars. On se retrouve très bientôt pour la suite !

  2 commentaires

  1. Avatar
    30 mai 2021 at 8 h 07 min

    Est-ce que tu as regardé l’épisode spécial de Parks and Recreation qu’ils ont fait pendant le confinement l’an dernier ? C’était vraiment sympa de voir les acteurs reprendre leurs rôles. En tout cas, moi, à part la saison 1, j’ai vraiment beaucoup aimé cette série. Et c’est rigolo de voir Joe Biden dans la dernière saison maintenant qu’il vient d’être élu président. WandaVision a été une très chouette série du MCU, un peu atypique et c’était très bien à regarder. J’avais beaucoup aimé Captain Marvel et il faudrait aussi que je regarde (car jamais vu) Man of Steel et Superman vs Batman avant de voir le nouveau Justice League (je n’ai pas vu l’ancien non plus). Invisible Man ne m’a pas attirée du tout. Si ça avait été juste de la SF, peut-être me serais-je laissé tenter mais déjà la bande-annonce m’avait fait flipper :) Bon mois de juin et encore 1000 pensées à toi et Jess pour Jack.

    • baba
      baba
      1 juin 2021 at 9 h 56 min

      Coucou Frankie. Merci beaucoup.

      Oui, j’ai regardé l’épisode spécial, pas le meilleur, covid oblige, mais c’était sympa de les revoir.
      Sinon oui, c’était rigolo de voir Biden. La scène est bien marrante en plus.
      Bon mois de juin à toi aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.