Moi par mois 4×08 Sam Porter Bridges

Août 2020

Et voilà, les 2/3 de l’année sont déjà passés ! Le temps passe trop vite. Ce mois-ci, concentré sur les jeux vidéos et le foot à la télé, j’ai vraiment délaissé films et séries. Ca donne un petit bilan.

 

Lectures

Je n’ai pas lu de comics ce mois-ci.
Par contre, j’ai un peu avancé dans mon livre en cours.

L’Institut
de Stephen King (2020)
+100 pages lues => 200 / 601 pages

Après une longue introduction avec un personnage dont on ne comprend pas encore la liaison avec l’histoire, me voilà enfin au fameux Institut, où un enfant surdoué de 12 ans se retrouve emprisonné dans une chambre identique à la sienne. Il découvre qu’il va subir des tests pour trouver d’éventuels pouvoirs surnaturels. 

J’adore vraiment l’ambiance. Ça se lit facilement, c’est prenant !

 

Jeux vidéo

Après avoir passé la barre des 100h le mois passé, je baisse un peu de rythme. Pas mal quand même, je finis à 92.5h. En début de mois, j’étais pourtant en vacances – à la maison.

On y retrouve 15 jeux, même si je n’ai pas dépassé les 2h pour 7 d’entre eux : Assassin’s Creed Odyssey et Geoguessr, qui étaient respectivement 2e et 3e du mois passé, Ghost Recon Breakpoint pour un dernier round dégouté, et enfin, 4 jeux que j’ai testé brièvement : Call of Duty WWII (merci le PS+), Fall Guys (idem, PS+), Carrion (Xbox Game Pass) et Everspace (Steam). J’y reviendrais les mois prochains si j’y passe plus de temps.

A part ça, FIFA 20 a totalement disparu, pour toujours plus se concentrer sur Call of Duty Modern Warfare.

 

Sinon, j’ai commencé 3 jeux :

Shadow Tactics: Blades of the Shogun (2018 – PS4)
3,5h de jeu – COMMENCE

Si vous connaissez les vieux Commando, on est dans le même style. C’est de la tactique en vue de dessus, avec ici une ambiance médiévale japonaise. On doit s’infiltrer dans une camp et éliminer les ennemis un à un, avec discrétion.

Je n’ai encore fait que 3 chapitres mais c’est très cool. J’espère avoir le temps de continuer dans les prochains mois.

 

The Last of Us Part II (2020 – PS4)
4h de jeu – COMMENCE

Sorti le 19 juin, j’ai attendu 2 mois avant d’enfin m’y mettre. Fallait que je finisse le premier, chose faite le mois passé, mais j’ai laissé passé un peu de temps. J’avoue que j’appréhendais un peu ce jeu, que j’attendais très violent. Et c’est le cas !

Graphiquement, après 4h de jeu, c’est évidemment une claque graphique. Naughty Dog maitrise comme personne la Playstation. Les environnements, évidemment mais surtout, les animations, avec cette motion capture quasi parfaite, ce doublage de fou (je joue en VO sous-titré VO). Bordel, même sur une simple scène de guitare, j’ai failli lâcher une larme.

Par contre, il y a déjà quelques petits éléments qui me chagrinent. Je suis toujours aussi frustré par les combats face aux clickers, que je trouve trop dur. Mais c’était déjà le cas du premier. J’aime pas trop les zones semi-ouvertes qu’ils ont repris d’Uncharted 4. Je trouve ça un peu frustrant, tu passes ton temps à vérifier sur la map que t’as rien loupé. Pas de quoi gâcher le jeu mais ça rend le tempo assez irrégulier. A voir sur le long terme, ça permet aussi de se reposer car c’est vraiment très intense à d’autres moments. To be continued…

 

Microsoft Flight Simulator (2020 – PS4)
8,5h de jeu – COMMENCE

Autre claque graphique du moment, voire de la décennie, c’est évidemment Flight Simulator ! Alors, avec mon processeur et ma carte graphique un peu vieillissantes (8 et 4 ans), c’est peut-être pas le top, mais c’est déjà bluffant. J’ai vu sur Twitch des trucs de fou en Ultra. Techniquement, ce qu’a fait Asobo, le studio bordelais, en collaboration avec Microsoft, c’est du très très haut niveau !

On en rêvait, d’avoir la Terre entière modélisé en 3D. On s’en approchait beaucoup avec Google Earth, mais là, ils l’ont fait en jeu ! La modélisation 3D des villes, la météo et l’heure qu’on peut régler en temps réel, c’est du jamais vu. Ca fonctionne de fou ! Ca donne un jeu où on se perd dans une immensité de panorama !

Evidemment, le premier truc qu’on fait, c’est aller voir sa maison, les coins qu’on connait mais après, y a tellement de villes à visiter ! On peut aussi se concentrer sur le côté simulation, et vraiment essayer de piloter, apprendre à faire la checklist, à décoller et surtout atterrir correctement.

On a un jeu magnifique qui sera peaufiner au fil des ans. Ils ont déjà annoncé une prochaine mise à jour gratuite du Japon (nouveaux aéroports + quelques villes retravaillées en 3D photogrammétrique, c’est à dire, avec un niveau de détail extrêmement poussé, où tous les bâtiments sont proches de la réalité grâce à des prises de vue aérienne remappés par les serveurs de Microsoft.).

 

F1 2019 (2019 – PC)
+13h => 26h de jeu

J’avais oublié d’en parler en juillet. Je dois dire que c’est la première fois que je kiffe autant un jeu de F1. La dernière fois que j’y avais joué, c’était F1 2012 et j’y ai passé 2h. Là, j’en suis déjà à 26h !

J’ai commencé une carrière complète avec Alfa Romeo. Faut dire que ça prend du temps de faire ça proprement, quasiment 1h pour chacun des 21 GP (essais libre 1-2-3, qualif en 1 tour puis course). J’ai remonté le niveau de difficulté aussi, j’étais à 40 au début (niveau intermédiaire), je mettais 40-50s à l’IA. Là, j’ai monté à 60 (niveau difficile), j’ai vraiment chaud d’avoir la pôle, faut bien s’entraîner, et on a vraiment la pression en course. Si tu te loupes en qualif, c’est super chaud de partir du « peloton », pour freiner correctement dans les virages sans se prendre les voitures devant, surtout qu’une F1, c’est hyper fragile.

– – –

Enfin, j’ai continué 2 excellents jeux, tout simplement mes GOTY 2018 et 2019, dont j’ai fini l’histoire mais j’ai eu envie d’y retourner…

Red Dead Redemption II (2018 – PS4)
+10,5h => 97,5h de jeu

Ici, j’ai continué le multijoueur que j’avais juste commencé en janvier passé. C’est un peu saoulant car faut beaucoup voyager d’un point à un autre, sans autant d’activité entre, comme le solo savait si bien le faire. Je trouve ça un peu vide. J’ai pas encore testé le système de métier. En juillet, ils ont d’ailleurs ajouté le « naturaliste » pour traquer de nouveaux animaux légendaires (que vous pouvez choisir de tuer OU de simplement les répertorier). Par contre, la douille, c’est qu’il faut dépenser de l’argent pour accéder à ce contenu. Ou grinder pendant des dizaines d’heures de l’or dans le jeu (il faut 25 lingots d’or, sachant qu’à chaque mission, t’en gagne p-e 0,1-0,2…)

 

Death Stranding (2019 – PS4)
+22h => 82h de jeu

Le jeu qui m’absorbe totalement ! Je suis retombé dedans. Pendant mes congés, j’ai quasi joué qu’à ça !

Je suis parti dans le endgame, à revisiter tous les endroits de la carte, à essayer d’obtenir les trophées qui me manquaient. J’ai de quoi faire, le 100% est estimé à 112h sur howlongtobeat ! Je découvre encore des trucs, je m’émerveille à nouveau. En plus, depuis que j’ai fini le jeu en janvier, y a eu une mise à jour en mars qui a ajouté le mode photo ! Je peux vous dire que je me suis fait plaisir :P

 

 

Sports

Août a aussi rythmé avec sport ! Enfin, du moins à la télé ;)
Je reviens au niveau pré-confinement ! 

Tout en jouant à F1 2019, j’ai regardé des Grands Prix. Les deux à Silverstone et celui de Belgique, à Spa.

Le Tour de France est aussi revenu avec 2 mois de retard. J’ai maté les étapes 2 et 3 (30 et 31 août) avec les victoires de Julian Alaphilippe (cocorico !) et de Caleb Ewan. Ca fait plaisir pour ma 2e patrie, c’est des équipes belges (Deceuninck-Quick Step et Lotto Soudal).

Mais surtout, 21 matchs de foot, soit 1 de moins que le mois passé. On a pu vivre la fin des coupes européennes 2019/2020 et le début des nouveaux championnats 2020/2021, tant en Belgique qu’en France. Premier League, Bundesliga et Liga reviennent le mois prochain !

  • 9 matchs de Ligue des Champions, dont le fameux « Final 8″ à Lisbonne (12 au 23 août)
  • 2 matchs d’Europa League (demi-finale + finale)
  • 2 matchs anglais, 2 victoires d’Arsenal :
    – Finale de FA Cup (Coupe d’Angleterre – 1er août):
    Community Shield (Vainqueur du championnat vs vainqueur de la Coupe – 29 août) 
  • 3 matchs de Jupiler Pro League
  • 5 matchs de Ligue 1 

 

Emissions

Toujours dans le thème du sport, j’ai regardé 2 docu-séries sur Netflix

Formula 1: Drive to Survive saison 1
VF : Formula 1 : Pilotes de leur destin
10 épisodes de 40 min
Diffusée sur Netflix le 8 mars 2019
Fiche Seriebox

Pilotes, directeurs ou propriétaires d’écuries… Qu’ils soient sur le circuit ou dans le paddock, ils sont prêts à tout et vivent la saison de Formule 1 à 300 à l’heure. 

On reste dans le thème de la F1 ! Ce documentaire qui revient sur la saison 2018 est génial ! On est vraiment au cœur du paddock. Ils arrivent à rendre intéressante la course des « petits ». On ne voit pas beaucoup Ferrari et Mercedes mais c’est un bonheur de suivre les querelles des coureurs ! En fait, dans une écurie, ça semble rare que 2 pilotes s’apprécient. Chez Red Bull, c’était vraiment la guerre entre Verstappen et Ricciardio. Bon, Max a vraiment un caractère de merde aussi.

Moi qui n’y connait pas grand chose en F1, j’ai aussi découvert que les directeurs techniques sont de vrais stars, que ça soit ici Christian Horner (Red Bull), Günther Steiner (Haas) ou encore Cyril Abiteboul (Renault) que l’on voit beaucoup. Je dois dire que j’ai adoré Günther, il est génial. Le pauvre, il a de quoi devenir fou avec ses 2 pilotes. Surtout Romain Grosjean qui a crashé tellement de voitures :D

 

Last Chance U saison 5
8 épisodes de 55 min
Diffusée sur Netflix le 28 juillet 2020
Fiche Seriebox

Nouvelle saison et nouvel environnement pour Last Chance U. On part ici suivre une équipe d’université à Oakland, la ville en face de San Francisco. Le réalisateur insiste d’ailleurs pas mal sur la culture entre SF et Oakland, comment les deux villes se développent et deviennent impossible à vivre pour les personnes lambda, du fait que les terrains prennent des valeurs folles à cause des millionnaires de la Silicon Valley. Pour les jeunes blacks défavorisés de ce Laney College, c’est vraiment dur.

D’ailleurs, au contraire des précédentes saisons, où on suivait des jeunes à qui l’on donnait une seconde chance car ils avaient eu des problèmes académiques (problèmes familials mais souvent, des comportements violents). Ici, ce sont plutôt des jeunes qui en veulent, mais qui ont des difficultés sociales et économiques. On suit notamment un jeune receveur qui doit faire 2h de route aller-retour, chaque jour pour venir à l’école; un autre qui dort dans sa voiture car il est en froid avec ses parents; un autre qui a déjà 2 enfants; et enfin le dernier vit chez son oncle et sa tante hippies. C’est encore une fois la force de la série, qui plonge dans le quotidien de jeunes vraiment sympathiques, auxquels on s’attache. On a envie que ça aille mieux pour eux mais leurs situations sont tellement complexes.

Malheureusement, on ne pourra pas continuer à les suivre l’année prochaine, car apparemment, la série, qui sera p-e renommé, partira vers le basket universitaire. A voir s’ils pourront le faire, avec le covid aux USA, je pense pas qu’ils puissent faire des bulles comme la NBA à Disneyworld…

 

Séries

Comme je le disais en intro, c’était vraiment pas la joie niveau séries.

Seulement 15 épisodes vus, soit 0.5 ep/jour, pour 12h, soit 0.4h/jour.

C’est mon « mois off » de l’année. J’ai vérifié mes stats précédentes, c’est rare que je regarde moins d’1 ep/jour sur un mois. C’était arrivé une fois l’année passée, en septembre 2019 (12 éps) ou encore 2 fois en 2018 : février (21 éps) et septembre (14 éps).

 

J’ai quand même fini 2 saisons, donc j’ai de quoi blablater ! :P

Cursed saison 1
10 épisodes de 55 min
Diffusée sur Netflix le 17 juillet 2020
Fiche Seriebox

Une relecture de la légende du Roi Arthur vue à travers les yeux de Nimue, une adolescente dotée d’un mystérieux don. Elle part à la recherche de Merlin et d’une ancienne épée, accompagnée du jeune mercenaire Arthur.

Je ressors déçu. C’est de la série Netflix par excellence, qui se veut trop inclusive. C’est parfois cool, ça donne des séries très ouvertes comme sense8 ou Sex Education mais là… Allez, tous les personnages sont beaux et jeunes, façon époque CW, et sont tous à contre-courant de la légende. Qu’Arthur soit black, c’est étrange mais soit, mais alors qu’il soit aussi fourbe, niais, et sans saveur, ça, ça passe pas. L’histoire d' »amour », je crois que c’est la pire chose. Aucune alchimie avec Nimue…  Qui n’est déjà pas très charismatique pour incarner le rôle principal. Double erreur de casting.

Gustaf Skarsgard en Floki 2.0 sorti de Vikings pour incarner Merlin, c’était aussi plutôt une mauvaise idée. L’acteur est bon mais ça sent le réchauffé.

Reste quelques persos secondaires plus inspirés : Le Moine pleureur, plutôt cool, même si vraiment pas original pour 2 sous. J’aime bien le Père Carden, le méchant, qui a une bonne gueule. La petite Iris, plutôt cool aussi, comme la gentille Pym. Par contre, c’est vraiment n’imp niveau mise en scène sur ces apparitions à l’écran. Au début de la série, elle disparait pendant une bataille, ça ne semble chagriner personne.

Bref, une série faite avec les pieds, qui a quelques bons moments mais qui se perd souvent.

 

 

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. saison 7
– Dernière saison –
13 épisodes de 42 min
Diffusée sur ABC de mai à août 2020
Fiche Seriebox

Et voilà, c’est fini :'(
Il fallait bien que ça arrive un jour ! Cette dernière saison n’a pas été fabuleuse de bout en bout mais a fait le job. Je reproche surtout d’avoir encore une fois lésiné sur l’enjeu. Le début était cool, avec ses sauts dans le temps, avec une ambiance rétro par épisode. Ils ont vraiment bien retranscrit les ambiances des différentes époques, avec de nombreuses références télévisuelles.

Dommage qu’après, ils se soient perdus avec Nathaniel Malick, un méchant absolument pas charismatique. Franchement, je comprend pas ce choix d’acteur. Il était vraiment ridicule. Je trouve qu’il gâche vraiment toute la seconde partie de saison.

Heureusement, on a eu un excellent épisode entre, le 7×09 « As I Have Always Been« , grâce toujours aux personnages forts de la série. Le final était aussi beau, mais sans être exceptionnel. Ce n’est pas l’apothéose. Je dirais même que ça se finit un peu en douceur, sans effusion de sentiments. Une conclusion logique.

 

Films

Toujours le petit rythme du moment. Seulement 1 film vu !
J’ai vraiment pas grand chose qui me motive en ce moment.

Si je regarde mes stats, j’ai seulement vu 4 films sur le dernier trimestre :O 
Avec 37 films, je fais quand même déjà mieux que l’année passée (30).

 

The Old Guard (2020)
Fiche Seriebox

L’histoire d’un groupe de mercenaires immortels, luttant pour maintenir la cohésion du groupe, qui découvrent l’existence d’autres personnes aux capacités tout aussi puissantes que les leurs.

Ce nouveau film d’action made in Netflix m’a plutôt plu,. C’est un bon divertissement. J’ai passé un bon moment avec Charlize Theron et ces amis. Le scénario est cousu d’avance, aucun rebondissement ne m’a surpris mais c’est plutôt bien mis en scène, tant dans les dialogues que les combats. Ça manque clairement d’originalité, ça se présente aussi plus comme une simple introduction à l’univers, surtout avec cette fin ouverte et la scène post-générique.

 

On se quitte là-dessus. Je ne vous souhaite pas un bon mois de septembre, il reste 2 jours :S Tchaooo

 

P.S.
R.I.P Chadwick. Wakanda Forever!

  2 commentaires

  1. Avatar
    4 octobre 2020 at 20 h 21 min

    ah ouais c’est la misère côté séries ! Bon pas la peine que je regarde Cursed, tous les avis que j’ai lus sont négatifs. Pour ma part, j’ai adoré la saison 7 de Agents of Shield. Je suis même passée outre Nathaniel Malick :) J’ai trouvé la fin très bien, il m’a juste manqué une petite scène avec Deke. Côté films, j’ai également vu Old Guard que j’ai trouvé bien sympa. je suis tout à fait d’accord avec ce que tu en dis.

    • baba
      baba
      11 octobre 2020 at 13 h 51 min

      Oui, et ça a été la misère, mais je me reprends un peu ce mois-ci ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.