Mois, c’est Moi 2×03 Paris w/ love

Troisième année consécutive où je retournais avec plaisir à Livre Paris avec ma chérie ! J’y allais plus pour voir des gens que des livres ou des auteurs. Surtout pour voir ma chère Frankie évidemment, on se connait depuis presque 10 ans via le web, ça fait plaisir de se revoir en vrai ! 😘 Cette année, on a aussi partagé notre chambre d’hôtel avec mon frère Maxoo, le petit breton exilé en Normandie ! On n’a plus souvent l’occasion de se voir et ces petites réunions de famille sont assez sympa. 👊 Et non, je n’y allais pas pour Clara Morgane ! (Je parle sous le contrôle d’une avocate 👄)

Sinon, j’aurais pu passer tout mon week-end aux conférences de la scène scientifique. Celle d’Hubert Reeves était notamment super passionnante. Il a abordé beaucoup de sujets mais il s’est surtout attardé sur la biodiversité et la destruction de notre environnement. J’aurais pu l’écouter pendant des heures. Ensuite, il y avait un physicien qui expliquait le principe des trous noirs.

Par contre, niveau lecture, ça ne m’a pas trop boosté ! Je n’ai lu ni plus ni moins que le mois passé. Je reste à un pauvre rythme de 1 comics/mois. Un gros ce mois-ci mais quand même, je peux mieux faire !

 

Hellblazer, tome 1 de Garth Ennis

Ce comics, c’est Hellblazer par le britannique Garth Ennis, né à Holywood. Oui, avec un seul L, dans le comté de Down en Irlande du Nord. Voilà pour l’anecdote qui vous permettra de briller en société. Plus sérieusement, vous le connaissez si vous avez lu la saga Preacher, qui a été adaptée en série récemment. Il a aussi travaillé sur Judge Dredd et The Punisher. Bref, ça se sent que le gaillard aime les trucs de bonshommes, bien noir et violent. 

Hellblazer, c’est le personnage de John Constantine, que personnellement, j’ai découvert avec le film Constantine, sorti en 2005, avec Keenu Reeves et Rachel Weisz. Je ne sais pas ce qu’en pensent les fans, mais j’avais plutôt bien aimé ce film à l’époque. On a pu revoir le personnage sous les traits de Matt Ryan dans la série Arrow et de sa propre série Constantine. J’avais juste regardé le season premiere, je n’avais pas accroché plus que ça. Il n’est pas prévu que j’y revienne mais on ne sait jamais.

Avec Garth Ellis en tout cas, on a un comics très gore et violent. J’ai eu un peu de mal vu que c’est un peu daté, époque Eighties. Niveau couleur, on est donc assez limité, comme à l’époque, où tout était assez fade. Mais si on passe outre ce fossé générationnel, l’histoire est très bonne, avec un Constantine face à son plus grand ennemi : le cancer. A force de fumer comme un pompier, il était évidemment que ça lui pendait au nez. Et tout ça fait le bonheur du Diable qui a hâte de le voir en Enfer ! Malheureusement, dans ce gros volume, en plus de cette histoire, on n’échappe pas à d’autres histoires indépendantes plus ou moins bonnes. Un tome assez inégal donc.

15 / 20

 

Jeux

J’ai continué à jouer à Super Mario Odyssey et Gran Turismo Sport mais j’ai aussi commencé deux jeux Ubi Soft :

 

Steep (2016 – PS4)

J’ai quasiment joué une dizaine d’heures à ce jeu de glisse made in 🇫🇷. Cocorico ! Créé par l’équipe d’Ubi Soft Annecy, on se retrouve à skier dans les Alpes, tout près de chez eux.

Au programme : ski, snowboard, wingsuit et parapente. Niveau gameplay, c’est un peu entre la simu et l’arcade. On ne peut pas faire des trucs de malades, ça reste assez réaliste. Heureusement, ça reste assez permissif sur les chutes. On peut tomber de quelques mètres, le personnage encaisse plutôt bien et ne se casse jamais la gueule. Même sur de la glace. J’ai vraiment eu de bonnes sensations sur ce jeu, assez facile à prendre en mains mais parfois compliqué à maitriser quand il faut passer dans des petits couloirs de neige ou frôler les arbres. Par contre, vraiment dommage d’avoir l’interface classique à la Ubi, c’est à dire, surchargé d’indications dans tous les sens, ça gâche totalement l’immersion.

 

For Honor (2017 – PS4)

Jeu de combat à l’épée, c’est aussi assez facile à prendre en main mais hyper difficile à maîtriser. J’ai encore joué que 4 heures, je me concentre sur le mode histoire en solo parce qu’en multi, je me fais littéralement défoncé 😭 

 

 

Séries

One Tree Hill saison 2 et 3 (REVISIONNAGE)

Saison 2 : 23 épisodes de 42 min
Saison 3 : 22 épisodes de 42 min

Il ne me restait quelques épisodes à voir pour finir la saison 2 c’est chose faite ! Une seconde saison encore meilleure que la première ! On arrive là dans l’excellence. Bien sûr, on peut toujours trouver des imperfections mais globalement, c’est une saison qui m’a refait vibrer. On passe du drama à la comédie tout le temps. Brooke (Sophia Bush) s’affirme dans cette saison, elle fait vraiment du bien au show. J’aime bien la storyline avec Félix et sa sœur Anna. Beaucoup de moments marquants que je n’avais pas oublié, même après 10 ans.

Idem en saison 3, et encore plus avec l’épisode 16 qui marque un véritable tournant dans la série. Impossible à oublier. Les relations entre les personnages sont encore bien travaillées. J’aime notamment beaucoup Nathan et Peyton dans cette saison. Et Dan, le père de Nathan, montre ici encore plus ses talents d’acteur. Il est diaboliquement extraordinaire.

En tout cas, je suis toujours motivé par ce revisionnage, je tiens le cap ! Plus que 2 saisons et je verrais enfin de l’inédit.

Saison 2 : ***** (excellente)
Saison 3 : ***** (excellente)

 

Star Trek Discovery saison 1

15 épisodes de 42 min

J’étais hyper hypé par cette série ! Non pas que je sois un fan trekkie hardcore. J’ai juste bien kiffé les films de JJ Abrams. Et c’est marrant, j’arrive finalement à une note moyenne de 15.9 sur toute la saison, soit même moins que The Gifted (16.1) alors que j’ai quand même préféré Discovery. Elle paye une première partie de saison assez décevante en fait. Après la pause, c’était beaucoup mieux, avec une intrigue plus posée et de qualité constante surtout. A voir si elle gagnera en maturité l’année prochaine pour être alléchante de bout en bout. Au niveau des personnages et de l’univers, rien à dire sinon, c’est vraiment très bien produit.

Appréciation : ** (moyen)

 

Marco Polo saison 2

10 épisodes de 55 min

Vraiment dommage que Netflix ait annulé Marco Polo, j’ai bien aimé suivre les aventures du Vénitien dans le monde mongol. La qualité de la réalisation est vraiment au rendez-vous et l’intrigue est bien ficelée même si elle est peut-être un peu poussive par moment. Ça prend bien son temps par moment mais ça permet aussi de nous plonger dans l’ambiance. Tout les personnages sont géniaux, même les secondaires sont convaincants pour la plupart. Dans la saison 2, on a juste l’intrigue de Kokachin qui m’a moins intéressé, tirant un peu trop en longueur, même si ça créait de longs moments de tensions.

Appréciation : *** (bien)

 

The End of the F***ing World

10 épisodes de 55 min

J’ai eu du mal à rentrer dans cette série anglaise. Les 2 premiers épisodes sont vraiment trop bizarres, je ne savais pas trop où ça allait nous mener. Je n’aime pas trop le côté humour noir « je suis un psychopathe, je tue des animaux ». Mais à part ça, dès le 3e épisode, ça se décante plutôt bien et ce road-show devient plus palpitant. Ça aide aussi d’avoir des bons acteurs, la jeune Jessica Barden, qui joue Alyssa, en tête. Alex Lawther (James), j’ai eu plus de mal à le cerner, il parle moins. J’ai aussi aimé revoir Gemma Whelan, la Yara Greyjoy de Game of Thrones. Elle a un rôle bien sympa.

Au niveau du scénario, ce qui est plutôt cool, c’est qu’on ne sache jamais trop vers quoi on va. C’est ça qui donne un ton assez frais à cette série. Le ton UK avec leurs accents change aussi la donne.

Appréciation : *** (bien)

 

Films

Après une overdose le mois passé, j’ai été beaucoup plus calme niveau films en mars ! Seulement 6 petits films et je n’ai pas avancé dans mes challenges. Tant pis !

 

Atomic Blonde (2017)

Film d’action/espionnage avec la belle Charlize Theron, elle démontre encore une fois son talent en se transformant en une Jason Bourne assez violente. Les quelques scènes d’action sont vraiment bien faites, sans être non plus hyper originales. Le reste du casting est vraiment cool parce qu’on retrouve aussi James McAvoy et les 2 gueules que sont John Goodman et Toby Jones. La BO est excellente, je l’ai beaucoup écouté, des classiques du rock des années 80 autant en anglais en allemand vu que l’intrigue se passe à Berlin juste au moment de la chute du Mur. Malheureusement, le scénario tire un peu en longueur et on s’y perd un peu. Je me suis ennuyé par moment. Dommage.

14 / 20

 

American Made (Barry Seal : American Traffic) (2017)

Après La Momie, j’avoue que j’ai regardé ce nouveau film de Tom Cruise avec une certaine appréhension. Mais finalement, j’ai été agréablement surpris. Tirés de faits réels, on suit un pilote qui va devenir trafiquant de drogue tout en bossant à la CIA. Pour les amoureux de Narcos comme moi, c’était sympa de retrouver l’ambiance sud-américaine des années 70/80. Ce biopic vaut le coup d’œil.

15 / 20

 

Apollo 13 (1995)

Réalisé par Ron Howard (Un homme d’exception, Da Vinci Code) avec un casting 5 étoiles avec Tom Hanks, Bill Paxton, Kevin Bacon, Gary Sinise et Ed Harris, je n’avais pas encore vu ce classique sur le sujet de la conquête spatiale.

L’histoire est bien sûr renforcée par sa réalité historique et je suis ressorti content de ce voyage dans l’espace.

17 / 20

 

Deepwater Horizon (2016)

Peut-être à tort, je fais partie des défenseurs de Peter Berg depuis qu’il a créé l’extraordinaire série Friday Night Lights. Et en plus, il a aussi réalisé les 2 premiers épisodes de la non moins exceptionnelle The Leftovers. Si on prend ses derniers films en tant que réalisateur, il y a bien sûr à boire et à manger. Son plus récent est sans doute son meilleur : Lone survivor (Du sang et des larmes) (2013), où Mark Wahlberg était bloqué avec Taylor Kitsch et Emile Hirsch en Afghanistan. C’était déjà bien mieux que The Kingdom (Le Royaume) (2007), un thriller d’action assez classique où Jamie Foxx et Jennifer Garner enquêtent sur un attentat terroriste en Arabie Saoudite. Entre les deux, j’avais kiffé Battleship (2012), oui le nanar avec Rihanna… C’est du gros blockbuster bien débile mais j’avais pris mon pied. Idem pour Hancock (2008) où Will Smith était un super-héros bourré, c’était bien fun ! 

Bref, c’est donc avec envie que j’ai commencé ce Deepwater Horizon, et avec une certaine déception que je l’ai terminé. Le film est vraiment mou et mets du temps à se mettre en route. En fait, pour un drame, c’est plutôt pas mal car ça montre toutes les conneries administratives et économiques qui ont amené à la catastrophe. Mais par contre, mon quota d’action n’est clairement pas atteint, surtout que les effets-spéciaux ne sont pas fou fou. Le film perd toute sa crédibilité dans cette dernière partie. Certains personnages échappent de justesse à la mort et le pire étant le personnage de Mark Wahlberg qui fait le casse-cou. Bref, c’est vraiment dommage, j’ai l’impression qu’avec un peu plus de réflexion sur la mise en scène, ça aurait pu être un meilleur film.

13 / 20

 

Nocturnal Animals (2017)

Ahlala, ce film… Je le disais le mois passé, Jake Gyllenhaal est un des acteurs préférés et ce genre de film le confirme sans soucis. Oui, il a joué dans des gros blockbusters (Le Jour d’Après, Prince of Persia) mais dernièrement, on le voit un peu partout dans des productions plus ou moins mineures. Dernièrement, il a quand même joué dans Prisoners et Southpaw, 2 films coups de poing que j’ai ultra kiffé. Mais là, avec Nocturnal Animals, on est plus proche d’une production à la Enemy de Denis Villeneuve.

On est dans un scénario à tiroir, où on se pose beaucoup de questions sur ce qu’on est en train de voir. La séquence d’introduction en est par exemple la bonne illustration, totalement déconcertante. Ce film est magnifique visuellement parlant en tout cas. On est vraiment devant une oeuvre artistique. En plus, le scénario est bien ficelé. Mais malgré tout ça, j’ai eu extrêmement de mal à coter ce film. Je pense que même quelques semaines après, je peux dire qu’il m’a marqué mais je ne saurais dire si j’ai aimé. Exactement comme pour Enemy, j’ai adoré certains passages mais à certains moments, je me suis ennuyé. Faudra donc que je le revoie un jour pour me refaire un avis.

14 / 20

 

Jumanji : Welcome to the Jungle (Jumanji : Bienvenue dans la jungle) (2017)

Si je devais citer les films de mon enfance, le Jumanji original y figurerait sans problème à côté de Hook et Indiana Jones et la dernière croisade. J’étais donc un peu effrayé de voir l’univers un peu gâché par cette suite si tardive. Mais au final, oh surprise, c’est que ce Jumanji version 2017 est fun à suivre ! OK, ça n’aura pas le même impact culturel que le premier et on l’aura oublié dans quelques temps, mais ça fait le job. C’est tout ce que je demande d’une grosse production hollywoodienne.

On a droit à un grand Dwayne Johnson. Il porte sa ceinture de Mister Entertainment d’Hollywood sans problème. A ses côtés, une Karen Gillan qui use évidemment de son charme et de son talent évident, et Jack Black et Kevin Hart, 2 trublions de génie qui jouent les rôles secondaires sans tirer la couverture à eux.  Les vannes sont plutôt bonnes, soit tout le contraire de Baywatch, pour prendre la dernière déception estampillée The Rock. J’ai aimé tout ce qui se rapportait aux jeux vidéo actuels, ils ont au moins essayé de faire quelque chose de différent et moderne.

16 / 20

 

Musique

The Wombats
Beautiful People Will Ruin Your Life

Pop-rock indé – Royaume-Uni
4ème album du groupe – Sorti le 9 février 2018

Chansons préférées : Turn – Cheetah Tongue – Lemon to a Knife Fight

Encore un nouveau groupe de rock indé découvert ce mois-ci ! J’ai écouté plusieurs fois l’album, les titres passent super bien, c’est vraiment bien produit et bien rythmé. Cependant, tout l’album n’est pas top, je recommanderais surtout les 4 premiers titres.

 

Stupeflip
Stup Virus

Punk-rock – Rap – France
4ème album du groupe – Sorti le 3 mars 2017

Chansons préférées : The Antidote – The Solution – Stup Virus

J’avais entendu parler de Stupeflip l’été dernier mais je n’avais pas accroché de suite, à part sur le single The Antidote. Et en écoutant en entier l’album ce mois-ci, j’ai vraiment bien kiffé. C’est assez décousu dans le style, c’est du rock/rap électro français qui ne se prend pas au sérieux. J’aime bien le côté énergique des chansons. Ça essaye de surprendre à chaque titre. J’ai dévoré l’album plusieurs écoutes.

 

Awolnation
Here Come the Runts

Rock alternatif – Indie rock – Etats-Unis
3ème album du groupe – Sorti le 2 février 2018

Chansons préférées : Heere Come the Runts – Miracle Man – Handyman – Jealous Buffoon – Passion – Cannonball…

Et pour finir, mon gros coup de cœur du mois, c’est Awolnation ! J’adore cet album !

J’ai découvert ce groupe grâce à Dan et le Ptit Yahourt qui présentent la chaîne Youtube Pugoscope (que j’ai découvert via le forum de Seriebox, vu qu’ils sont membres, allez hop, un peu de pub gratuite :P). C’est une chaîne culturelle où ils discutent de musique, séries, littérature mais aussi ciné.

Tous les mois, ils font le tour des albums plutôt rock/métal/punk qu’ils ont écouté. Je vous mets l’extrait du mois de janvier/février où ils parlent d’Awolnation. Je vous conseille donc aussi cette chaîne :

 

Et c’est tout pour ce mois de mars. Merci de m’avoir lu, on se quitte en musique et on se retrouve en avril ! See ya !

  2 comments for “Mois, c’est Moi 2×03 Paris w/ love

  1. 27 avril 2018 at 19 h 42 min

    Merci, t’es chou ! :) C’était sympa de se voir et j’ai été ravie de voir ton frère aussi.Alors c’est marrant parce que ton avis final sur Star Trek Discovery c’est 2 étoiles et moyen alors que la note est de 16 (qui correspond à très bien quand tu notes sur 20). Bon sinon, j’ai beaucoup aimé la série, surtout la 2e partie bien meilleure que la première.Côté films, pas grand chose à dire, j’ai Atomic Blonde en stock et j’avais vu Apollo 13 à sa sortie, c’était très bien. Jumanji ne m’attire pas car j’aime la première version mais c’est vrai que tout le monde m’a dit que c’était super sympa. Donc un jour peut-être !

    • baba
      baba
      28 avril 2018 at 1 h 27 min

      En fait, je mets généralement des notes assez hautes pour mes épisodes de séries.
      Quand je mets 16 à un épisode, c’est juste bien pour moi. 17 et 18, très bien. 19, là on touche aux meilleures épisodes de la saison et 20/20, c’est super rare, c’est vraiment des épisodes qui me touchent et dont je me rappellerais dans 5 ou 10 ans.

      Du coup, j’ai fait un barème qui se base surtout à partir de 15 :D

      * (bof) : inférieur à 15 (assez rare)
      ** (moyen) : entre 15 et 16 environ
      *** (bien) : entre 16 et 17 environ
      **** (très bien) : entre 17 et 18 environ
      ***** (excellent) : supérieur à 18 (assez rare)

      Je dis environ parce qu’après, quand je suis à 15.9 ou 16.1 par exemple, je décide alors dans quelle catégorie je veux la mettre. Ici pour Star Trek Discovery, j’ai laissé moyen parce que la série n’a pas été bonne du début à la fin et comme ça, elle pourra faire mieux en saison 2, je croise les doigts :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.