Bilan Cinéma 2015, partie 2 : les bons moments

Ils ont frôlé le top

Dans cette 2ème partie, fini les déceptions, j’ai décidé de parler des bons films bien sympas de l’année. Pas encore le top du top mais ceux qui m’ont bien divertis le temps d’une soirée. Je ferais enfin une 3ème partie avec mon top 15 de l’année.

 

Mission-Impossible-Rogue-Nation-Review-hq

Mission Impossible: Rogue Nation
Le nouveau Mission: Impossible s’avère être un excellent opus de la saga. J’ai bien aimé retrouvé les codes de la saga, savemment distillé : beaucoup d’action, beaucoup d’humour et quelques gadgets par ci, par là. Simon Pegg est bien mis en avant également, c’est son meilleur Mission Impossible pour l’instant (son 3ème déjà).

 

maxresdefault (2)

Spectre
Spectre est également un bon cru pour la saga James Bond. J’ai préféré au précédent, Skyfall, même si on reste un peu dans le même ton vu que pour une fois dans la série, c’est le même réalisateur (Sam Mendes).
Le scénario est plus cohérent, y a un peu plus de tout, de l’action, du suspense, de l’humour et cette touche so british du personnage. Il manque malgré tout une scène marquante pour le rendre indispensable.

 

fast-furious

Fast & Furious 7
J’ai vraiment bien aimé aussi le dernier Fast&Furious. Je m’en cache pas, j’adore cette saga. Après le côté bling-bling-tuning des 3 premiers épisodes, on est maintenant dans un format très action et ça me plait encore plus.
Ça me dérange toujours un peu quand même quand on va trop dans le n’importe quoi (genre des cascades impossibles) mais bon…

Cet épisode est surtout marquant car il est le dernier de Paul Walker. Ils ont magnifiquement géré son départ avec une scène poignante à la fin du film. Surement la meilleure scène de la saga, puisqu’elle va au-delà du film.

 

maxresdefault (3)

Jurassic World
On continue dans les grosses sagas. Jurassic World marque le retour des dinosaures au cinéma et j’ai passé un bon moment, sans être non plus ouffisime mais ça fait le job. Ça manque clairement d’originalité vu que c’est un mélange entre reboot et suite de la saga. Chris Pratt fait bien le job. Il confirme son statut de star montante.

 

a-clockwork-orange-4fdbc32f745f5-810x455

Orange Mécanique
J’ai eu une petite période Kubrick au début de l’année 2015 vu que j’ai regardé Orange Mécanique, 2001: L’odyssée de l’Espace et même ses premiers court-métrages et son premier long Fear and Desire. Me reste encore pas mal de ces classiques à voir (Dr Folamour, Shining, Barry Lyndon, Les sentiers de la Gloire…) mais j’ai un peu plus de mal à me motiver.
J’adore l’univers de Kubrick, qui a une façon bien particulière de filmer. J’aime ce côté symétrique des choses.
Le problème de 2001, c’est qu’il est vraiment long et même si c’est vraiment prenant au final, on regarde souvent sa montre. Orange a moins ce problème et j’ai bien aimé le scénario très bien construit.

 

the-game-51603d6d81095

The Game
J’ai découvert ce film dans le cadre d’un challenge et j’ai vraiment bien accroché, comme tous les films de David Fincher d’ailleurs. Le scénario de ce thriller est ultra prenant. Un très bon moment.

 

maleficent1

Maléfique
Je m’attendais pas à aimer autant ce film. C’était une bonne idée de s’attarder sur un méchant de l’univers Disney sous la forme d’un film. Angelina Jolie livre une très belle prestation. Les décors sont bien foutus et le scénario tient la route. Un beau film.

 

s9DKwK5fXzaqFOzkZkidkOk4KR9

Predestination
Découvert grâce à un challenge, ce film a été une vraie claque à sa découverte. Il aurait pu être dans mon top 15, il l’évite de vraiment très peu. J’ai adoré ce film, un très bon moment de SF qui vous fera réfléchir pendant quelques heures.

 

yTbPPmLAn7DiiM0sPYfZduoAjB

Le Labyrinthe
A l’instar de Hunger Games et Divergent, j’ai vraiment adoré ce 1er volet du Labyrinthe. J’ai aimé le mystère et le suspense qui ressort de ce film. On découvre tout au fur et à mesure avec l’acteur principal. Une bonne surprise.

 

chappie-36088-1920x1080
Chappie
Chappiiiie ! Il est trop génial ce robot. Le réalisateur Neill Blomkamp se rattrape bien après un Elysium mou du genou. On retrouve un peu la folie de District 9 dans sa façon de filmer très libre, sans retenue. Le scénario casse pas 3 pattes à un canard mais c’était marrant à voir. L’action est bien foutu aussi. Hâte de voir ce que va donner son Alien.

 

a-star-wars-the-force-awakens-theory-who-is-kylo-ren-captain-phasma-kylo-ren-center-736073

Star Wars: Le réveil de la Force
Est-ce qu’il y a encore besoin de le présenter ? :D 
Alors, moi je suis pas un grand fan de la saga mais j’ai quand même été un poil déçu de plusieurs éléments du film. Notamment que c’est quand même un peu trop dédié aux fans et que le méchant est sans charisme. C’est les 2 plus grosses tares.

Mais oui, ça reste un Star Wars, c’est fun, c’est barré et c’est super bien fait. Les nouveaux persos, Rey et Finn, sont sympas. BB8 est adorable. Les séquences de combat spatial sont bien foutus. En même temps, en 2015, on n’en attendais pas moins ! Mais la façon dont c’est filmé est parfaite.

Ce n’est donc pas une déception, je fais juste le constat que ça aurait encore pu être mieux.  Je le regarderai une seconde fois pour voir si mon avis change.

J.J. Abrams peut devenir le nouveau Spielberg sinon, j’en suis convaincu. Il a du talent, c’est indéniable. Les blockbusters ne lui font pas peur, il a quand même bien relancé Mission Impossible et Star Trek avant cela. Et que dire d’Alias et Lost qui l’ont fait connaitre. Il lui restera cependant à faire sa Liste de Schlinder ou son Munich pour gagner en « crédibilité » de réalisation, pour gagner un Oscar ou un Golden Globe. 

  1 comment for “Bilan Cinéma 2015, partie 2 : les bons moments

  1. 21 janvier 2016 at 19 h 50 min

    Ah Predestination, mon coup de coeur de 2015 :) Pour le reste, j’ai vu The Game à sa sortie (il y a donc trèèès longtemps), pas mal, Orange mécanique une claque, Maléfique pas mal aussi, Star Wars 7 très bien, Le Labyrinthe très sympa et je dois voir Spectre et Jurassic World et tu me donnes envie de voir Chappie (et c’est vrai qu’Elysium n’était pas une réussite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1 comment for “Bilan Cinéma 2015, partie 2 : les bons moments

  1. 21 janvier 2016 at 19 h 50 min

    Ah Predestination, mon coup de coeur de 2015 :) Pour le reste, j’ai vu The Game à sa sortie (il y a donc trèèès longtemps), pas mal, Orange mécanique une claque, Maléfique pas mal aussi, Star Wars 7 très bien, Le Labyrinthe très sympa et je dois voir Spectre et Jurassic World et tu me donnes envie de voir Chappie (et c’est vrai qu’Elysium n’était pas une réussite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *