Godzilla (2014)

J’étais plutôt enthousiaste pour ce film. J’aime bien les combats de monstres ou de robots géants façon Cloverfield ou Pacific Rim. Je pense qu’ils ne pouvaient pas faire plus kitsch que le dernier film avec Jean Reno. Et c’est vrai, il y a du mieux. Mais c’est encore loin d’être parfait…

Le début du film est calme, un peu trop, ça présente tranquillement les personnages. Au bout de 45 min, le rythme augmente et ça ne s’arrête plus. Le film semble donc assez déséquilibré, il y a clairement un problème de rythme. Godzilla apparaît tardivement et on ne le voit pas tant que ça. De plus, des morceaux de combat sont coupés et suggérés. Tout est gardé pour le combat final, qui est plutôt sympathique, si on avait pas tous les à-côtés débiles du blockbuster américain de base.

On est dans le scénario typique du film catastrophe, le héros est séparé de sa famille, il veut les rejoindre… Brrrrh, que c’est lourd à la fin ! En plus de cela, le héros est bien entendu toujours là où se passe l’action, même si ça déplace du Japon aux USA. Les différentes manières de le relier à l’histoire sont asse ridicules quand on y pense… Beaucoup trop de grosses ficelles.

En fait, s’ils avaient diversifier les personnages secondaires et supprimer cette famille américaine classique auquelle je ne me suis nullement attaché, on aurait pu avoir un très bon film. Là, les acteurs n’ont aucun moyen d’exprimer leur talent. Aaron « Kick Ass » Taylor-Johnson joue le soldat/père de famille moyen. Ken Watanabe et Bryan Cranston ont des petits rôles. Sans compter les rôles des femmes, totalement dérisoires. Bref, le choix des acteurs avaient peu d’importance, tellement leur acting n’a pas vraiment d’impact par rapport à la puissance des événements liés aux monstres.

Car côté effets-spéciaux et design des monstres, il n’y a rien à dire, c’est parfait. Godzilla et les autres énormes monstres ont la classe. On sent vraiment le côté gigantesque des bêtes mais aussi des décors et des enjeux. Les combats sont toujours filmés de manière « réalistes » et on a vraiment l’impression d’y être. Il y a quand même du suspense. Gareth Edwards, a très bien fait son boulot de réalisation, sur ce point, il n’y a rien à dire. C’est le premier film que je vois de lui et son style est inspiré.

Ce film est donc une petit déception par rapport à mes attentes. Ça aurait pu être un chef d’oeuvre. Je ne me suis pas ennuyé d’ailleurs, c’est un bon point. Mais les habitudes hollywoodiennes ont eu raison de ce Godzilla en assumant pas toutes les bonnes idées du film et en imposant des personnages vides et sans saveur.

 

star_fullstar_fullstar_full star_emptystar_empty

 

Affiche GodzillaGodzilla (2014)

Un film de Gareth Edwards,

Avec Aaron Taylor-Johnson, Elisabeth Olsen, Ken Watanabe, Sally Hawkins, Bryan Cranston…

Genre : SF / Action

Sortie le 14 mai 2014 en France et Belgique, 16 mai aux USA

Durée : 2 h 03

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *